Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Voyager I, premier objet « humain » à sortir du système solaire ?

Voyager I, premier objet « humain » à sortir du système solaire ?

© Atlantico

Un objet volant, fabriqué par l’homme, lancé depuis la Floride dans les années 70 peut-il « officiellement » quitter le système solaire? Voyager I a déjà quitté l’orbite terrestre, au-delà de Mars, dépassé les géantes Jupiter et Saturne… Et se trouve maintenant aux portes de l’héliosphère, zone en forme de bulle allongée dans l’espace, engendrée par les vents solaires.

La semaine dernière, on observait une augmentation du nombre de certaines particules énergétiques autour de la sonde, nous rapporte The Atlantic. Cela veut dire que Voyager se trouve encore « chez nous », tout en étant proche de la sortie.

Selon Edward Stone, concepteur scientifique de Voyager et ancien chef du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, la sonde « quitte le système solaire » – mais on ne sait toujours pas quelle distance il lui reste à parcourir, ni comment va se passer la transition vers l’espace interstellaire. (…)

Aujourd’hui, les données qui reviennent ne sont pas les photos mais les niveaux des différents types de particules relevés à la frontière extérieure de l’héliosphère.

Comment se passera la sortie du système? Elle sera turbulente, ‘un mélange d’intérieur et d’extérieur’. Une région turbulente, qui prendrait plusieurs mois à traverser.

« Nous vérifions les données tous les jours – nous écoutons la sonde au quotidien, pendant quelques heures – pour avoir une idée de ce qui se passe. C’est très excitant d’un point de vue scientifique, de voir ce que personne n’a jamais vu auparavant », conclut Edward Stone.


Publicité
Publié le 15 juin, 2012 dans Astronomie, Espace, Science, Technologie.

Laissez un commentaire