Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un ado résout un problème d’Isaac Newton

Un ado résout un problème d’Isaac Newton

© 7 sur 7

Un adolescent allemand âgé de 16 ans est devenu la première personne à pouvoir résoudre une colle posée il y a plus de 300 ans par le physicien et mathématicien anglais Isaac Newton.

L’adolescent d’origine indienne Shouryya Ray a réussi à calculer la trajectoire exacte d’un projectile soumis à la gravité et à la résistance de l’air.

Newton a posé le problème du mouvement des projectiles dans l’air au XVIIe siècle. Les mathématiciens n’avaient pu offrir jusqu’ici que des solutions partielles.

Shouryya a aussi résolu un deuxième problème, posé au IXXe siècle, à propos de la collision d’un corps contre un mur.

Les problèmes résolus par le jeune homme, du domaine de la dynamique, devraient permettre d’amener plus de précision notamment dans le champ de la balistique.

L’ado a eu vent des problèmes lors d’une visite de classe à l’université de Dresden.

Présenté comme un « génie » par les médias allemands, le jeune mathématicien est resté modeste et a mis ses trouvailles sur le compte de la curiosité et de sa naïveté de collégien. « Quand on nous a expliqué que ces problèmes n’avaient pas de solutions, je me suis dit « il n’y a pas de mal à essayer » », a témoigné le petit malin.

Shouryya Ray a été contaminé par le virus des mathématiques dès son plus jeune âge par son père ingénieur. Il est sur le point de terminer ses études secondaires avec deux ans d’avance sur les élèves de son âge. Le fruit de son travail lui a permis de décrocher une bourse.


Publicité
Publié le 29 mai, 2012 dans Actualité, Education, Jeunesse, Monde, Science.

Laissez un commentaire