Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Google et les services secrets pas obligés de dévoiler leurs liens

Google et les services secrets pas obligés de dévoiler leurs liens

© 24 Heures

L’agence de renseignement ultra-secrète américaine NSA n’a pas l’obligation de révéler la nature de ses liens avec Google, conclus pour protéger la firme californienne de cyberattaques.

La cour d’appel de Washington a confirmé vendredi que les statuts spéciaux de l’Agence de sécurité nationale (NSA) lui permettaient de garder secret tout arrangement avec le géant de l’internet Google.

« Toute information se rapportant à la relation entre Google et la NSA révèlerait des informations protégées sur la NSA« , a tranché la juge Janice Rogers Brown.

Cette décision répond à une requête d’une association qui défend la confidentialité des données privées sur internet. Le Centre d’information sur les données privées électroniques (EPIC) souhaitait que les accords entre Google et la NSA soient rendus publics, au nom du droit des citoyens de savoir s’ils sont surveillés.

Série d’attaques

Cette requête faisait suite à une série d’attaques informatiques dirigées contre des militants des droits de l’homme en Chine en janvier 2010. Ces militants avaient subi des attaques contre leur compte Gmail, la fonction courrier électronique de Google.

Le géant de Mountain View (ouest), pour protéger ses usagers, avait alors eu recours aux services de la NSA, selon le Washington Post et le Wall Street Journal. L’alliance des deux entités a pour but de repérer les faiblesses de Google face aux pirates et d’évaluer leur degré de sophistication, pour déterminer si les défenses mises en place sont adéquates.

Mais les défenseurs du respect de la vie privée craignent que cette union secrète expose les internautes à des violations de leurs données personnelles. (afp/Newsnet)


Publié le 12 mai, 2012 dans Big Brother, Cyber Guerre, Etats-Unis, Internet, Monde.

Laissez un commentaire