Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Sean Hannity confronte l’Organisateur d’Occupy Wall Street Harrison Schultz [Vidéo]

Sean Hannity confronte l’Organisateur d’Occupy Wall Street Harrison Schultz

Source : Fox News (traduction par le webmaster)

L’hôte de FOX NEWS, SEAN HANNITY: Mon prochain invité, un organisateur d' »Occupy Wall Street » dit que le groupe de la gauche extrémiste a un défi de taille et radical devant eux. Harrison Schultz a été questionné le Premier Mai à propos des motivations de son organisation. Écoutons ce qu’il avait à dire.

(DÉBUT DU CLIP VIDÉO)

HARRISON CHULTZ, PARTICIPANT « OCCUPY »: Nous ne sommes jamais partis. Nous étions juste fatigués. Je veux dire, l’anarchie n’est pas facile. C’est beaucoup de travail. Nous devions hiberner pendant un moment, mais aujourd’hui nous refaisons surface. L’énergie est vraiment bonne dans les rues.

Le problème ici est le capitalisme. C’est ce qui doit changer. C’est ce qui fait que tous ces gens se ratent. Je me fiche personnellement de cette élection. Je sais que d’autres personnes travaillent dessus.

Mais je recherche bien, bien plus d’autres alternatives radicales que des alternatives politiques. J’aimerais voir une nouvelle forme de faire entièrement de la politique.

(FIN DU CLIP VIDÉO)

HANNITY: Donc l’anarchie n’est pas simple et d’autres alternatives radicales sont entrain d’être explorées. Eh bien, d’après le look des nouvelles photos du premier mai, eh bien, elles ont l’air des alternatives assez radicales selon moi.

Maintenant la protestation se transforma rapidement en une scène violente et dangereuse d’éclater des fenêtres, d’attaquer la police, d’abimer les devantures de banques et de magasins.

Je suis accompagné aujourd’hui d’expliquer les motivations de ce groupe sont vraiment, « Occuper Wall Street » organisateur, Harrison Schultz. Merci d’être ici.

HARRISON SCHULTZ, ORGANISATEUR D’OCCUPY WALL STREET: Merci de m’avoir, Sean.

HANNITY: Je l’apprécie.

SCHULTZ: Laissez-moi commencer en disant, merci de laisser un hippie crade de venir et d’expliquer ses idées — c’est de cette manière que votre réseau d’information nous représente.

HANNITY: Ai-je dis que vous êtes un hippie crade? Est-ce que j’ai dis cela?

SCULTZ: Oui, en Aout. Vous vous moquiez de mes amis?

HANNITY: Vous voulez dire ceux qui faisaient l’amour en public, prenaient des drogues et déféquaient sur les voitures et ceux dans d’autres villes qui étaient actuellement violents en brisant des vitrines de magasins, insultant la police et tout ça ? Vous voulez dire, ces types?

SCHULTZ: Non, non, non. Ceux-là étaient les gens que le NYPD avait envoyé dans le parc pour nous discréditer et nous faire passer pour des mauvais. Et actuellement donné à votre réseau —

HANNITY: Donc vous êtes dans le Parc Zuccotti.

SCHULTZ: J’ai arrêté de trainer —

HANNITY: « Oui » ou « Non ». Étiez-vous au parc?

SCHULTZ: Oui.

HANNITY: Pourquoi ont-ils déployé une tente de protection spéciale « rape-free zone » (zone libérée des viols) à cause des viols qui eurent lieu dans le Parc Zuccotti.

SCULTZ: Le NYPD a envoyé des violeurs dans le parc.

HANNITY: Donc le NYPD — avez-vous une évidence de cela? Je vous ai posé une question — le « New York Times » a dit que la police envoya des violeurs pour violer des femmes là-bas.

SCHULTZ: Ils envoyèrent des alcooliques. Ils envoyèrent des offenseurs. Ils envoyèrent des gens condamnés pour des viols.

HANNITY: Avez-vous une évidence pour consolider tout ça —

SCHULTZ: Je peux donner mon témoignage. Je n’ai pas amené mes fichiers avec moi, mais vous pouvez vérifiez ça —

HANNITY: Le New York Police Department (NYPD) a apporté des violeurs et comme résultat des femmes furent violées donc une zone de protection spéciale a été déployée?

SCHULTZ: Vous devez admettre, c’était réellement cynique, une tactique réellement efficace de la part des autorités. Ils savaient que nous ne laisserions pas des gens partir car nous aimons aider les gens, comme les Chrétiens le feraient — bien que la plupart d’entre nous ne sont pas Chrétiens. Ça a exploité plein de nos valeurs et ça s’est retourné contre nous.

HANNITY: Et à propos de la violence qui a eu lieu dans d’autres villes et les vitrines de magasins brisés et le sexe en public et l’utilisation de drogue en public et déféquer sur une voiture de police, tout cela était aussi une conspiration?

SCHULTZ: Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit de radical — c’est très cliché —

HANNITY: Des choses dans le public se passent, [des] viols dans le Parc Zuccoti se passent.

SCHULTZ: Ces choses ne sont pas cools. Ces choses sont au delà —

HANNITY: Violer n’est pas cool, OK?

SCHULTZ: Oui, c’est au delà de pas être cool. C’est horrible, mais j’essaye de continuer la conversation — continuons —

HANNITY: J’ai un livre ici. L’avez-vous déjà vu?

SCHULTZ: Non. Je n’ai jamais vu ça.

HANNITY: Au dos du livre, il y a un lien à un site internet, bombs and shields. Vous êtes déjà été sur ce site web?

SCHULTZ: Non jamais été sur ce site.

HANNITY: C’est quoi votre problème avec le capitalisme — quel âge avez-vous?

SCHULTZ: J’ai 29 ans, monsieur. Quel âge avez-vous?

HANNITY: J’ai 50 ans. J’ai l’air plus jeune.

SCHULTZ: Oui, vous le faites. Vous avez l’air bien.

HANNITY: Merci beaucoup. J’apprécie cela de la part d’un type d' »Occupy Wall Street ». Voila — 29 ans, vous avez un travail?

SCHULTZ: J’en avais un. J’ai été viré.

HANNITY: Quel était votre travail?

SCHULTZ: J’étais un analyste du renseignement d’affaires, avant je faisais des analyses de données dans la publicité avant.

HANNITY: Je n’ai pas besoin de connaitre votre vie. Comment faites-vous de l’argent?

SCHULTZ: Vous vous êtes renseignés sur moi. Donc vous le savez probablement.

HANNITY: Comment faites-vous de l’argent aujourd’hui?

SCHULTZ: Maintenant, je vis grâce aux bourses d’étudiants.

HANNITY: Les bourses d’étudiants ne sont pas données pour aller à la faculté?

SCHULTZ: Grad School (École Avancée)

HANNITY: Vous allez à la faculté?

SCHULTZ: Non je vais aux écoles avancées.

HANNITY: OK, vous allez aux écoles avancées donc cela fournit de l’argent pour l’hébergement. Vous avez un endroit pour vivre?

SCHULTZ: C’est tout des emprunts privés. Ils me donnent l’argent et cela couvre mes dépenses.

HANNITY: Qui vous donne de l’argent?

SCHULTZ: Access Group, les emprunts U.S. fédéraux. J’ai oublié.

HANNITY: Très bien, j’ai regardé la définition qu’ils ont et ce qu’est un anarchiste.

SCHULTZ: Vous continuez de changer de sujet — J’aimerais parler de mes problèmes avec le capitalisme, personnellement. J’aimerais parler de mes solutions, aussi.

HANNITY: Vous voudriez faire votre propre show.

SCHULTZ: J’aimerais! C’est ce que le mouvement « vers le haut » est à propos, c’est pour que les gens hébergent leurs propres show et arrêtent d’écouter les gens comme vous. Nous n’avons plus besoin de vous du tout. Votre auditoire est sur le déclin —

HANNITY: Actuellement, Je n’aime vraiment pas vous dire cela, mais ce canal a été le numéro un pendant 12 années. Numéro un dans ce créneau, pendant plus d’une décennie. Évidemment, vous ne — le « New York Times » est tout ce que vous lisez, vous n’avez aucune bonne information.

SCHULTZ: Non, non. Je n’ai jamais vu votre show jusqu’à aujourd’hui.

HANNITY: Que savez-vous à propos de moi et de mon show et de mes pensées sur le capitalisme?

SCHULTZ: Je ne pense pas vraiment que vous avez. Je pense que vous êtes un sournois pour argumenter et créer du sensationnalisme.

HANNITY: Allez-vous défendre les viols et allez-vous blâmer la police —

SCHULTZ: Je ne défends pas. Je vous dis d’où cela provient.

HANNITY: Vous avez dit que le New York Police Department a amené des violeurs pour blâmer les gens. Vous renier la violence –

SCHULTZ: Ils envoyèrent des vagabonds. Ils envoyèrent des alcooliques —

HANNITY: Vous ne travaillez pas, vous allez à l’école. Très bien.

SCHULTZ: Je suis à la rue.

HANNITY: Qu’est ce qui ne va pas avec le capitalisme, quoi?!

SCHULTZ: Actuellement —

HANNITY: Dites-nous.

SCHULTZ: Le fait que les gens sont — le fait que le chômage est de 8%, doublez ça, 16 pour cent.

HANNITY: C’est juste.

SCHULTZ: Pour les gens de mon âge et les opportunités ne sont pas là pour rembourser les dettes dans lesquelles nous avons été plongées —

HANNITY: Êtes-vous contre les grosses affaires?

SCHULTZ: Non. Pas nécessairement.

HANNITY: Parce que j’ai vu plein d’enfants au Parc Zuccotti —

SCHUTZ: J’ai travaillé pour les grosses affaires.

HANNITY: J’ai vu plein de Macs et d’ordinateurs et d’iPhones et trucs — voila ce que je vois comme étant le capitalisme. Vous créez des biens ou services que les gens veulent, ont besoin et désirent, correct? Les gens choisissent d’acheter leurs ordinateurs, choisissent d’acheter leurs iPhones, choisissent d’acheter leurs Starbucks. Ils choisissent d’embaucher quelqu’un, correct, n’est-ce pas cela le capitalisme ?

SCHULTZ: Vous savez quoi? « Occupy Wall Street » rentre dans ce modèle car les gens consomment le contenu que nous produisons. Ils consomment les choses que nous avons à dire à propos du réseau.

HANNITY: Donc qu’est ce qui ne va pas avec le capitalisme tel que je l’ai décris.

SCHULTZ: Eh bien, ça ne fonctionne plus du tout.

HANNITY: Pourquoi il ne fonctionne plus?

SCHULTZ: Je viens juste de vous le dire. Il a complètement déçu les gens comme moi. Tel que je vous l’ai dis —

HANNITY: Eh bien, peut-être — combien de jours, heures, semaines avez-vous passés là-bas ?

SCHUTZ: Je ne pourrais —

HANNITY: Eh bien, peut-être que si vous passiez moins de temps avec les, je cite, « les sans abris qui furent apportés par la police pour violer des gens, » peut-être vous auriez pu chercher du travail?

SCHULTZ: Eh bien, Je suis entrain de chercher un travail ces temps-ci —

HANNITY: Ces temps-ci.

SCHULTZ: Mon financement —

HANNITY: D’où vient le financement, l’école ou le gouvernement ?

SCHULTZ. Oui. C’est très compliqué. Je ne le comprend pas totalement moi-même.

HANNITY: Donc il provient du gouvernement et de l’école.

SCHULTZ: Je le suppose?

HANNITY: Je le suppose, vous ne le savez même pas. Donc des gens vous donnent de l’argent pour payer votre école et vous n’en avez aucune idée. D’où vous croyez que cela provient?

SCHULTZ: Ils chargent un intérêt là dessus.

HANNITY: Vous vous attendez à un prêt gratuit? Vous devriez avoir des études gratuites, aller à la fac gratuitement?

SCHULTZ: Les gens devraient avoir une éducation gratuite.

HANNITY: Et des soins de santé grauits?

SCHULTZ: Absolument.

HANNITY: Et des soins dentaires gratuits?

SCHULTZ: Oui, je pourrais avoir besoin de soins dentaires gratuits.

HANNITY: Et si vous avez des enfants et avez besoins de les mettre à la crèche, le gouvernement devrait payer pour la crèche ?

SCHULTZ: Oui?!

HANNITY: Et le gouvernement devrait vous donner une maison dans laquelle vivre? Le gouvernement devrait-il vous donner une maison? Vous donner un moyen de transport pour aller au travail?

SCHULTZ: Oui, les nécessités basiques telles que ces choses ne devraient pas nous être données par le gouvernement. Le gouvernement et les entreprises devraient arrêtés de s’accrocher à nous — pour que nous pourrions actuellement faire ces choses?

HANNITY: Qui va payer pour votre maison, voiture, soins dentaires, soins de santé, éducation, qui va payer pour ça?

SCHULTZ: Personne! C’est gratuit.

HANNITY: Tout est gratuit.

SCHULTZ: Nous arrivons à ce point. C’est exactement là où le capitalisme se dirige sérieusement —

HANNITY: Vous ne travaillez pas. Vous obtenez de l’argent gratuitement pour l’école et vous vous plaignez et couinez —

SCHULTZ: Google est la compagnie ayant le plus de succès. Ils donnent leurs produits gratuitement, pas vrai? Donc les gens comme nous, nous passons notre temps à fournir du contenu sur les réseaux sociaux, nous travaillons.

HANNITY: J’ai une suggestion pour vous —

SCHULTZ: Ma suggestion — J’ai pas besoin de vos suggestions.

HANNITY: J’ai une suggestion pour vous. Vous avez 29 ans. Arrêtez de perdre votre temps à « Occupy Wall Street. » Voila un concept révolutionnaire, levez-vous à 6 heures du matin, buvez du café.

Allez dans la rue, trouvez un travail, allez travaillez, arrêtez de vous plaindre, arrêtez de couiner, arrêtez de blâmer et sortez du lit et allez travailler. Comment vous sentez vous en rapport à ça ?

SCHULTZ: Donnez moi un travail. J’irais travailler.

HANNITY: Si vous alliez chercher dans la rue et arrêtiez de trainer dans le parc, vous pourriez en trouver un!

SCHULTZ: Je suis en ligne tous les jours —

HANNITY: Allez travailler en tant que cuisinier, faites la plonge, devenez entrepreneur. Allez faire quelque chose —

SCHULTZ: Plus subalternes. Cela vous rendrait plus heureux?

HANNITY: Ecoutez, je l’ai fait dans ma vie et devinez quoi?

SCHULTZ: Je l’ai fait aussi.

HANNITY: Allez trouver un travail. Ce job est en dessous de vous?

SCHULTZ: Définitivement.

HANNITY: Trainer avec des violeurs, des drogués et des gens qui font l’amour en public est plus sympa.

SCHULTZ: C’est plus digne que de trainer dans ce show avec vous.

HANNITY: OK, écoutez, je suis content de dire au revoir. A la prochaine.


Publicité

Laissez un commentaire