Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La faible utilité de la Bourse

La faible utilité de la Bourse

© Les Crises via Fortune Desouche

On nous serine en effet sur l’aspect “indispensable” de la Bourse pour que les entreprises puissent se financer – ce qu’elles ne font que lors de l’émission d’actions nouvelles. Et à ces émissions, il convient de soustraire les rachats de leurs propres actions par les entreprises, pour aboutir aux émissions nettes.

On observe ainsi que sur les 200 milliards d’investissements réalisés par nos entreprises, seuls 10 à 40 viennent de la Bourse. Le reste provient essentiellement de prêts bancaires et d’autofinancement. Le pourcentage de financement boursier est même de moins de 20 %.

Si l’on exclut le secteur financier, on arrive à diviser par deux la fourchette :

En effet, les banques ont eu tendance à aller se renforcer leurs fonds propres sur les marchés boursiers :

Enfin, on peut rapprocher ces 10 à 40 Md€ des montants échangés sur la Bourse :

Ainsi, il s’échange en moyenne 60 fois plus d’actions sur les marchés que ce qui s’émet d’actions nouvelles.


Publié le 2 mai, 2012 dans Actualité, Crise, France, La Bourse & L'Economie.

Laissez un commentaire