Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Kony 2012 : Propagande d’Etat pour une Nouvelle Génération

Kony 2012 : Propagande d’Etat pour une Nouvelle Génération

© Vigilant Citizen, le 13 Mars 2012, traduction par le webmaster

Du jour au lendemain la vidéo virale de KONY 2012 fit mondialement prendre conscience du criminel de guerre Africain Joseph Kony. Derrière cette cause très louable, se trouve cependant un agenda élaboré qui est présenté dans la vidéo d’une façon très manipulatrice. Nous allons observer l’agenda derrière KONY 2012 et comment il utilise la psychologie inversée non seulement pour justifier une opération militaire en Afrique, mais pour qu’actuellement les gens la demandent.

KONY 2012 est une vidéo virale sensationnelle qui balaya le monde entier en moins de 24 heures. Son sujet principal est le chef insurgé Africain Joseph Kony, ses crimes de guerre et le « mouvement » clairement défini de le stopper. De nombreuses célébrités ont approuvé le mouvement, les sources d’information l’ont rapporté et les médias sociaux sont en pleine effervescence. Bien que les problèmes de la guérilla et des enfants soldats ont tourmenté l’Afrique pendant des décennies, et plusieurs documentaires ont déjà été produits sur la question, cette vidéo particulière de 29 minutes a réussi à obtenir une couverture médiatique massive et du soutien.

KONY 2012 est plus un infomercial hautement efficace taillé sur mesure pour la génération facebook qu’il n’est un documentaire, utilisant les techniques marketing dernier cri pour faire ses allégations. Pour les jeunes gens comme dans « les mouvements underground » et qui veulent sentir qu’ils sont entrain de changer le monde. KONY 2012 tape dans ces besoins pour faire surgir quelque chose qui n’est pas « hip » ni « underground » du tout: Une opération militaire en Ouganda. Pas seulement ça, il dépêche les participants du mouvement à commander des trucs, pour porter des bracelets qui sont associés avec des profils en ligne et pour enregistrer leurs actions dans les médias sociaux. Cela fait de KONY 2012 le premier mouvement artificiellement créé qui est totalement traçable, observable, et quantifiable par ceux qui l’ont engendré. En d’autres mots, ce qui apparait être un mouvement « des gens » est en fait une autre manière de l’élite de faire avancer son propre agenda.

Une Expérience de Propagande

La vidéo commence par une déclaration intéressante: « Les 27 prochaines minutes sont une expérience. Mais dans le but que tout cela fonctionne, vous devez y payer attention ». C’est une expérience qui test une nouvelle manière révolutionnaire pour que la génération Facebook accepte l’agenda. Par le passé, quand le gouvernement avait besoin de justifier l’invasion d’un pays, le Président s’asseyait en face d’une caméra et disait au public pourquoi la guerre devrait être déclarée dans cette région du monde. Dans le cas de KONY, l’agenda militaire est déguisé en militantisme de base, où l’armée des E.U entrant en Ouganda serait perçue comme une « victoire du peuple », inversant complètement les modèles de communication.

Vers la fin de la vidéo, une image est présentée expliquant comment les décisions (et messages) démarrent du haut de la pyramide (l’élite) et sont communiqués à la masse par les médias de masse et autres dans le genre.

Dû à l’avènement des médias sociaux, le diagramme ci-dessus est devenu de moins en moins efficace pour faire passer un message à la jeune génération. Ce n’est plus les reportages CNN ou le Président s’adressant à la nation du tout, c’est comme « aimer » des pages Facebook et des vidéos Youtube virales. Ce sont les endroits où les messages sont divulgués désormais. En étudiant, analysant et exploitant toujours les voies les plus efficaces pour persuader l’opinion public, KONY 2012 apparait être une tentative de tester l’efficacité d’une campagne de propagande « virale ». En créant ce « mouvement » et en faisant en sorte que les jeunes gens DEMANDENT à ce que le gouvernement des E.U intervienne en Afrique, les maitres du jeu derrière cette campagne pourraient accomplir l’impossible: Renverser le modèle de propagande dans le but de le faire émaner des gens. En faisant cela, l’agenda de l’élite ne serait pas seulement accepté par les masses, mais serait perçu par une de leur victoire.

« We are living in a new world » = « Nous vivons dans un nouveau monde », effectivement. Le logo KONY 2012 représente très bien comment une vidéo virale et un média social peuvent renverser le modèle de propagande. Ne soyez pas dupes cependant. Le pouvoir n’est toujours pas dans les mains de ceux à la base de la pyramide… très loin de là. C’est tout en rapport avec les apparences.

Quand la guerre en Irak fut déclarée, une grande portion des jeunes Américains s’y opposa. Comment se fait-il que maintenant ils quémandent le gouvernement à envoyer des troupes en Afrique? Une simple vidéo, spécifiquement conçue pour la génération Facebook a fait le travail. Comme c’est le cas dans la plupart des campagnes pour justifier une guerre, le premier objectif est d’identifier le méchant.

Identifier le Méchant

En associant Kony avec Ben Laden et Hitler dans le poster, KONY 2012 fait la promotion de la guerre.

je n’ai absolument pas l’intention de défendre Joseph Kony ou de dire « il n’est pas si mauvais que ça ». Lui, avec plein d’autres factions de guérilla partout en Afrique, ont commis les pires atrocités. Cependant, le problème des enfants soldats a existé pendant des décennies et il y a littéralement des centaines de Joseph Kony sur le continent Africain. Dans d’autres cas, certaines des armées sont actuellement financées par des pays Occidentaux. Si nous souhaitons réellement aller à la source du problème, nous découvrirons que l’Afrique a été contaminé par le problème des factions guerrières et de la guérilla rebelle le jour où les forces occidentales « libérèrent » leurs colonies et divisèrent le continent Africain pour les intérêts occidentaux. En effet, plutôt que tracer les frontières de chaque pays d’après son lieu géographique et ses groupes ethniques et tribus qui vivaient là-bas, les pays furent créés d’après les besoins économiques des forces colonisatrices telles que la Grande Bretagne, la France et d’autres. Le résultat net est: Une bande de pays artificiels qui contiennent différentes tribus, groupes ethniques, langages et religions. Quand un groupe prend le pouvoir, les autres sont réprimés, ce qui amène à la violence et la rebellion. Ajoutez au mix l’extrême pauvreté à cause des ressources qui sont exploitées par les pays Occidentaux et vous avez un terrain fertile pour seigneurs de guerre sans pitié. Aussi longtemps que ce problème existera, Joseph Kony continuera d’apparaitre en Afrique.

Mais cette vidéo ne mentionne rien de cela. Tout ce qu’elle raconte est qu’arrêter Joseph Kony fera « du monde un meilleur endroit ». KONY 2012 est à propos d’identifier un méchant, « le rendre célèbre » et arrivé à ce que les gens demandent sa mort aux forces des E.U. Fixer la vraie cause des problèmes dans les pays du tiers monde n’a jamais été sur l’Agenda. Mais choisir un « méchant » pour justifier une action militaire en a toujours fait parti. Dans le cas de Saddam Hussein, des « faits » (qui ont ultimement été prouvés faux) furent donnés pour justifier l’invasion de l’Irak. Une technique différente est utilisée avec Kony, une qui découle de la publicité.

N’importe quel spécialiste du marketing vous dira: « Les faits ne vendent pas, les émotions oui ». Le premier morceau de KONY 2012 s’adresse solennellement aux émotions. C’est faire en sorte de faire aimer le réalisateur du film, en montrant des images déchirantes d’enfants africains dans la douleur, la misère et le désespoir. Puis, le virage: Joseph Kony est la cause de tout cela. Et non des siècles d’exploitation et de dévastation par les forces occidentales en Afrique qui amenèrent au chaos, à l’anarchie et la pauvreté. Non, c’est Kony. Ce bâtard. George Clooney est vraiment énervé contre lui en ce moment. Il a même twitté à propos de lui.

Une autre stratégie de marketing est de faire appel au dénominateur commun le plus inférieur. En d’autres mots, pour faire passer un message, il faut s’adresser à l’audience comme si c’était fait pour les enfants. KONY 2012 fait exactement cela en simplifiant le problème ridiculement à l’extrême et l’explique actuellement à un enfant — qui représente le téléspectateur. Ce n’est pas surprenant cependant, car c’est comme cela que les masses sont perçues par ceux tout en haut.

Voila ce que cette scène implique: « Regarde, crétin, même ce gamin le pige. Donc tu ferais mieux de comprendre. »

Une fois que les téléspectateurs ont leurs émotions agitées, sont infantilisés et à qui l’on a épelé le problème comme s’ils étaient à la maternelle, la table est mise pour le vrai but de la vidéo: Définir l’agenda.

Définir l’Agenda

KONY 2012 est un mouvement soutenu par les entités les plus puissantes du monde et qui ont des objectifs précis. Telle que l’introduction du film le dit, c’est une expérimentation. C’est l’opportunité dé créer un mouvement qui peut être complètement traçable, quantifiable et gérable par les médias sociaux dont le point culminent est une intervention militaire des E.U en Ouganda. La réalisation de cette mission ne sera pas seulement perçue comme une victoire, elle saura restaurer la foi des jeunes en la démocratie. Ce que les membres de ce mouvement pourrait ne pas comprendre, c’est qu’ils aident à faire progresser l’agenda de l’élite vers un Nouvel Ordre Mondial.

Ce poster résume pertinemment comment les Illuminati travaillent. Les partis politiques sont insignifiants car les deux travaillent pour le même Agenda.

Le deuxième morceau du film largue les émotions et décrit aux téléspectateurs ce que l’élite attend d’eux. Des troupes des E.U sont déjà en Ouganda, mais d’après la vidéo, Kony « a changé ses tactiques »… Mon Dieu Kony, vous et vos tactiques sournoises. Apparemment, des satellites high tech, et des drones anonymes et toute sorte de radars n’arrivent pas à capturer le type. Nope, dans le but de l’attraper, un plan compliqué, impliquant l’achat d’un « Kit d’Action » et l’enregistrement d’un bracelet d’identité sur le site internet sont requis. Logique.

Ceux qui veulent « Stopper Kony » sont demandés de porter un bracelet portant un code unique qui a besoin d’être enregistré sur leur site internet. Bien sur, les informations personnelles sont demandées.

Une fois le bracelet enregistré, les membres peuvent associer leurs comptes sur Facebook, ce qui permettra de retracer toutes les actions liées à KONY. Le but final est: tous les membres de KONY 2012 seront connus, identifiés et facilement tracés — avec des informations constamment mises à jour. Toutes ces données seront bien sur rassemblées et scrutées et stockées par ceux aux commandes.

De plus, les membres sont appelés à contribuer « quelques dollars par mois » pour TRI, une organisation dont le but ultime est une intervention militaire Américaine en Ouganda.

Le logo de TRI est un signe de la « Paix » inversé. Dans le symbolisme, un signe inversé veut dire qu’il se tient à l’opposé du sens du signe régulier. En d’autres mots, TRI est pro Guerre. La paix n’implique pas « équiper » et « entrainer » des forces du gouvernement pour combattre des factions rebelles. Comme le livre 1984 le dit, LA GUERRE EST LA PAIX, LA LIBERTÉ EST L’ESCLAVAGE, et L’IGNORANCE EST LA FORCE.

Pour soutenir la cause et la rendre populaire, une bande d’artistes et de politiciens sponsorisés par l’élite ont été inscris, dont Lady Gaga, Jay-Z, Rihanna, Oprah, George Clooney, Bono, etc. Alors que certains d’entre eux sont véritablement concernés par les problèmes en Afrique, la plupart ne sont que des pantins de l’élite utilisés pour promouvoir son agenda.

Suis-je entrain de voir le belliciste George W. Bush là dedans? Le type qui a menti au pays tout entier dans le but d’attaquer l’Irak pour son pétrole et etc? Hmm. Bizarre.

[Rajout de l’image par le Webmaster. Elle n’est pas dans l’article original de VC.]

Après avoir passé en revue les célébrités et les émotions, le résultat final de la campagne est simple et imprégné de la real politik: Depuis la chute du super pouvoir rival de l’URSS, les forces Occidentales ont cherché à démanteler et à contrôler des pouvoirs régionaux partout dans le monde, principalement dans les pays du tiers monde. L’Ouganda fait parti de ce plan. De la même manière que le spectre de Ben Laden fut utilisé pour envahir l’Afghanistan, Kony est utilisé pour entrer en Ouganda.

La vidéo montre clairement le but de ce « mouvement »: des troupes des E.U entrain de charger l’armée Ougandaise, de la même manière qu’ils prirent les Irakiens, Libyens et d’autres armées ces dernières années.

En Conclusion

KONY 2012 est une campagne intelligemment orchestrée et qui vise spécifiquement la jeunesse d’aujourd’hui, les futurs citoyens du monde. En utilisant les techniques dernier cri et les nouvelles technologies, la campagne est la première tentative de « propagande inversée », où l’agenda APPARAIT émaner du peuple. En utilisant les émotions, les pensées irrationnelles et les explications superficielles, KONY 2012 tente de piéger les gens bien intentionnés, qui désirent accomplir un changement positif dans le monde, plutôt qu’alimenter une machine de guerre qui est contrôlée par l’élite mondiale.

Est-ce que KONY cherche à éradiquer les enfants soldats ou est-ce qu’il cherche à créer un nouveau genre d’enfants soldats?


Laissez un commentaire