Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Malaise au Vatican entre pseudo complot et reproches de corruption

Malaise au Vatican entre pseudo complot et reproches de corruption

© La voix du nord

Il règne ces dernières semaines un climat lourd de tensions au sein de l’administration du Vatican. Entre un scoop sur un pseudo complot pour assassiner Benoît XVI et des reproches de mauvaise gestion, la multiplication de rumeurs, de fuites et de démentis n’arrête pas.

Ces derniers temps, la salle de presse du Saint-Siège prend position avec une fréquence accrue dans de très longs communiqués, pour réfuter des informations provenant de la presse italienne.

Dernière réaction en date, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a qualifié de « délirant » un document secret en allemand, selon lequel le pape Benoît XVI pourrait être assassiné dans les prochains mois, révélé par le quotidien Il Fatto Quotidiano.

Ce document, qui reprend une déclaration alarmante qu’aurait faite l’archevêque de Palerme Paolo Romeo lors d’un déplacement en Chine, en novembre dernier, existe bien. Mais il ne donne absolument aucune précision sur la nature des dangers et l’identité des prétendus comploteurs.

Élément troublant, après avoir évoqué ce complot de manière totalement floue, le pseudo document top secret s’attarde sur les luttes de pouvoir au sein du Vatican.

Toujours selon ce texte anonyme, Benoît XVI aurait désormais un rapport « très conflictuel » avec le cardinal secrétaire d’État (numéro deux) Tarcisio Bertone, et chercherait à le remplacer.

Or, d’après de nombreux témoignages, le pape a une forte relation de confiance avec lui. Mais la gestion des affaires vaticanes par ce dernier est souvent contestée au sein de la Curie. L’honnêteté de Mgr Bertone n’est pas en cause mais sa façon de diriger.

Il y a quinze jours, des lettres datant de 2011 de l’ancien secrétaire général du gouvernorat du Vatican, Mgr Carlo Maria Vigano, au cardinal Bertone et au pape, avaient été révélées dans une émission de la chaîne privée La Sette.

Mgr Vigano, aujourd’hui nonce à Washington, y critiquait la corruption au sein de cette administration et estimait que certains dirigeants « privilégiaient leurs intérêts » aux dépens de ceux de l’Église.

Tout en critiquant la diffamation et une « désinformation » des médias le Vatican a reconnu l’authenticité de ces lettres.

Certains médias entretiennent des relations privilégiées, voire amicales, avec des membres italiens de la Curie qui peuvent à l’occasion décider de faire filtrer des informations dans le but de favoriser une personnalité ou un clan particuliers. Bref, un malaise ambiant semble bien flotter au palais…


Publié le 11 février, 2012 dans Conspirations & Complots, Vatican.

Laissez un commentaire