Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Satan : L’opposant, l’adversaire, et non pas quelqu’un de physique

Satan : L’opposant, l’adversaire, et non pas quelqu’un de physique

S’il y a bien un truc qui me dépasse, c’est que dans ce monde scientifique des gens continuent de croire les vieilles superstitions, interprétations, propagandes et dogmes du Christianisme. Et s’il y a bien un truc que je ne supporte pas ce sont les débilos-sataniques, qui utilisent le mot « Satanisme » comme si c’était du sucre en poudre et ils vous en mettent à tire la rigaud. Que ça soit les débilos-satanistes qui pratiquent des orgies et violent des gosses, et ceux qui dénoncent le débilo-satanisme, il serait donc temps de revoir nos classiques et de chercher ce que veut dire Satan.

Le Satanisme est une autre forme de contrôle qui a été inventée par l’Eglise afin de gérer l’opposition, et en même temps, de terroriser les croyants, et cela à des fins politiques et stratégiques. C’est l’Eglise qui est derrière toute la propagande du Satanisme, c’est elle qui a inventé le mouvement. Quand vous étiez contre l’Eglise vous étiez un « Satanas » du temps de l’inquisition. Et désormais en gros tous les mouvements qui incorporent les idées du Christianisme, mais qui sont essentiellement contre le Christianisme, sont « Sataniques ». Vous pouvez dire Merci à l’Eglise Catholique Romaine pour toute cette désinformation et toutes ces conneries franchement.

En faisant des recherches avec Google Books on tombe sur quelques définitions (pas beaucoup étrangement), comme quoi en fait Satan, ou Satanas, veut dire « haine, adversaire & opposant ». Ce n’est pas un démon qui complote contre Dieu alors que Dieu le laisse faire en premier lieu (d’ailleurs cette cosmogonie, sans vouloir être méchant, est vraiment dépassée et complètement débile. Comment Dieu peut autoriser le mal à exister ? C’est l’homme qui est mauvais, c’est lui Satan, c’est lui qui s’oppose à la volonté du divin ou qui interprète mal le divin.)

Source: Le grand dictionnaire de la Bible, ou Explication littérale et historique de …

Source: Dictionnaire Provençal-Français ou Dictionnaire de la langue d’oc …, Volume 3

Je ne compte pas écrire un livre. Tout ce que je sais c’est que même les athées font référence au Satanisme, et qu’un paquet de gens ont peur de leur propre ombre et s’inventent un monde dans lequel il y a une bonne et mauvaise hiérarchie, et à la tête de la mauvaise hiérarchie il y a Satan. C’est de la pure science fiction, inventée pour garder les gens sous contrôle, tous ceux qui se sont retirer de l’Eglise Catholique. C’est contrôler l’opposition ! C’est rien de nouveau ! On sait comment ça marche désormais en politique. Et l’Eglise faisait ça avant, vous commencez à comprendre ?

Lucifer n’est pas une personne aussi, c’est Vénus, c’est le porteur de lumière en latin, et toutes ces choses ne sont que des mauvaises interprétations pour commencer, et on a finit par croire que ce sont des personnes qui existent vraiment. Et Hollywood fait un fric fou car vous ne lisez pas, vous ne cherchez pas vos sources, et vous répétez bêtement tout ce qu’on vous raconte.

Il y a aussi beaucoup d’analogies comme quoi Satan est Saturne et franchement ça colle, car si Saturne est bel et bien l’adversaire du Soleil, le fameux Soleil Noir, alors c’est logique. La nouvelle aube derrière les montagnes et l’éclipse, sont surement les plus vieux partis politiques de la planète, et les religions usaient de ça bien avant qu’on soit dans une démocratie. A vous de vous réveiller, et d’arrêter de répéter des bêtises insensées. A dire que « c’est Satanique ceci Satanique cela », c’est pathétique.

Le portrait du Diable

Fourche, cornes, pieds fourchus etc… Alors d’où vient cette représentation du Diable, tellement relayée par les médias, les films, et la littérature ?

Voila l’original du design de Satan, c’est en fait le dieu PAN, le dieu de la Nature. C’est de là qu’on tient nos termes comme Panthéisme, Pan-Amérique (englobe toute l’amérique), Pan-Europe, Pan-Afrique etc. C’est le Dieu de la Nature ! Rien d’autre !

Voila l’original, donc encore une fois merci à tous ceux qui ont détourné la positivité du Dieu Pan à des fins religieuses, et en ont fait une mauvaise divinité, le pire exemple ça reste Baphomet.

? »Pan serait l’un des rares noms divins attribuables à la période commune des Indo-Européens. Avant de devenir le « dieu des pâtres », Pan est un dieu lune, dont la spécialisation ultérieure serait peut-être due à ses cornes, qui sont initialement un croissant de lune ». Source

Voir les articles suivant:
Bacchus « le Diable »
Pourquoi Moïse est représenté avec des cornes?

Commentaires (4)

 

  1. Final countdown dit :

    Les Illuminés et leur dieu rothschild (dieu fric, le veau d’or, mammon,…) font que leur idéologie dominante planétaire qui émane de leur doctrine « luciférienne » imposée jusqu’ici avec succès constitue un EGREGORE (esprit grégaire soit esprit de groupe):

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gr%C3%A9gore

    Celui-ci est engendré (charge émotionnelle=énergie+orientation) par toute nature de personnes qui alimentent celui-ci par quelque biais que ce soit (conscient ou non). Celui-ci forme SATAN. Autrement dit le prince des ténèbres de notre terre soit l’ennemi, l’oposant ou encore l’adversaire.

    Logique: 2 forces universelle (thèse-antithèse/blanc-noir/bien-mal/Le Créateur-Inversion au Créateur/…). Les valeurs spirituelles (esprit avant la matière) sont en premier lieu liées au Créateur, à Notre Créateur à tous & toutes (n’en déplaise à certain(e)s conditionné(e)s ou non) qui lui est bien réel contrairement à cet égrégore bling bling et sanguinaire. Soit dit en passant l’être humain (la créature) n’a jamais rien créée, ne créer et ne créera jamais rien. Puisque l’être humain compose à partir de ce qui existe déjà, il ne fait que procréer. Petit rappel à méditer sans modération:

    CE N’EST PAS L’HOMME QUI FAIT LA SCIENCE MAIS LA SCIENCE QUI FAIT L’HOMME

  2. Arturov dit :

    Ta réflexion est intéressante bien que je ne la partage qu’en partie. A mon avis, il ne faut pas réduire l’Eglise à une organisation politique, elle est d’abord spirituelle puis politique à la marge : toute organisation humaine l’est forcément en partie, volontairement ou non. L’Eglise enseigne des « vérités » qui sont assimilées à des dogmes : étant croyant, j’adhère à ses dogmes, je n’y vois rien de politique (il y a une étape que je n’ai peut être pas compris ?). Lucifer est un ange déchu à cause de son orgueil. Il n’a pas voulu servir Dieu, il est contre Dieu, c’est donc l’ennemi, d’où l’idée de « Satanas ». On pourrait également inverser la proposition, dire que Dieu est l’ennemi de Lucifer : Dieu « serait alors Satanas. L’ordre des choses (certes celui défendu par l’Eglise) veut que l’ennemi se définisse par rapport à Dieu, le rôle de satanas revient alors à Lucifer. Avec le temps, les gens ont assimilés Satan à Lucifer, même si à l’origine, cela n’est pas la même chose. Différence que je ne connaissais pas avant, mais personnellement l’amalgame ne me dérange pas tant que ça dans la mesure où je n’y vois pas de politique, ou alors peut-être tout simplement, parce-que j’y adhère.

  3. SHAKE dit :

    Tu as à la fois tort et raison.
    Le monde spirituel n’est pas un simple mythe…
    Quand tu dis que Satan est l’homme, tu as en partie raison dans le sens où il est en chacun de nous.
    Tout comme la divinité.
    Et les religions ont fait un énorme travail de sabotage de la vraie spiritualité.
    Nous sommes autant Dieu que Satan et nous avons le choix de suivre celui que nous voulons vraiment.
    L’ange et le démon sont humains et nous sommes la somme des deux.
    Lorsque nous incarnons l’orgueil ou lorsque nous nous imaginons détenir la vérité (autant scientifique, spirituelle ou athée) nous suivons notre part obscure qui nous conditionne à un enfermement mental dans lequel nos peurs de l’inconnu prennent le dessus et dictent notre mode de vie de façon totalitaire.
    L’orgueil étant le péché du diable par définition.
    A contrario, notre humilité nous pousse à nous libérer et à écouter notre intuition qui est elle, le vrai guide spirituel dans ce monde
    Je te dis ça car j’ai réellement pu entrevoir ce monde spirituel
    Et contrairement aux principes des dogmes religieux, Dieu ne veut absolument pas que nous souffrions et que nous ayons peur. C’est absolument tout le contraire.
    Et il se fout même que tu crois en lui, l’important est que nous continuions à faire le bien

  4. tiso dit :

    dans job, Dieu, permet à l’adversaire de le mettre à l’épreuve, au temps du Graal Klingsor, mettais la chrétienté à l’épreuve , aujourd’hui, c’est Rothschild.

Laissez un commentaire