Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Carla Bruni : « Les Français sont minables »

Carla Bruni : « Les Français sont minables »

© Le Point et Arrêts sur Images, via Défrancisation

Dans un entretien publié en 2008, Carla Bruni qualifiait les Français de « minables ».

(…) Les Français ? » Ils sont minables ! Toujours de mauvaise humeur. Tout le contraire des Italiens ! » Paris ? « Une ville affreusement polluée, un centre-ville insupportable », lâche celle qui « habite à la lisière de la capitale parce que c’est le seul endroit où existent des espaces verts ». En revanche, elle plébiscite Londres, « une ville magnifique où l’on ne sent pas la pollution, il y a tellement de parcs… » Le reste est à l’avenant. « Je ne suis pas du tout Française, insiste la chanteuse. Je n’ai pas de passeport français, j’ai un passeport italien. J’aime le tempérament des Italiens et la gastronomie italienne. » Source : Le Point

« The French are miserable but Sarkozy’s my Napoleon » : le titre de cet article mis en ligne le 19 janvier dans la soirée sur le site du quotidien britannique Daily Mail a mis le feu aux poudres.
Phil Meadley, son auteur, qu’@si a finalement réussi à joindre, après plusieurs appels, y fait référence à une interview donnée « peu de temps avant sa rencontre avec Nicolas Sarkozy » mais dont la date n’est pas précisée.
Elle y aurait déclaré que le peuple Français était « miserable » et »negative », que Paris était »unbearably polluted ». L’article est accompagné de plusieurs photos de Carla Bruni en tenue légère ou nue.
Plusieurs centaines de sites, de forums (y compris un forum de Doctissimo pourtant consacré à la santé) et de blogs ont vite repris ces déclarations attribuées à Bruni en traduisant « miserable » par minable, ce qui est l’une des traductions possibles de ce mot anglais.

Qui a interviewé Carla Bruni, et quand ? L’interview a-t-elle été publiée quelque part ?

Arrêt sur Images a finalement réussi à joindre Phil Meadley, journaliste indépendant, qui nous a expliqué :
« L’article publié sur le site du Mail On Sunday, édition du dimanche du quotidien Daily Mail, a été aussi publié dans la version papier du journal. »
« J’ai interviewé Carla Bruni au Claridges Hotel, à Londres, en mai dernier – quelques jours avant l’élection présidentielle. Je préparais un article pour la rubrique Musique du quotidien The Independent mais il n’a finalement pas été publié. Quand la liaison entre Carla Bruni et Sarkozy a été rendue publique en décembre dernier, j’ai réécouté l’interview que j’avais intégralement enregistrée. Elle a effectivement prononcé les phrases que vous avez lu dans l’article. Je n’ai pas suscité ces réponses avec des questions précises. Tout est venu de manière naturelle : ce qu’elle pense des Français, des hommes en général, la comparaison entre Sarkozy et Napoléon. »
« Je suis resté avec elle pendant une heure et quinze minutes. Nous étions dans sa chambre d’hotel. Elle était très détendue, et le micro était en permanence placé devant elle. » Source : Arrêt sur images


Publié le 20 décembre, 2011 dans France, Sarkozy, Société & Culture.

Laissez un commentaire