Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

UE : Vers une politique d’asile commune [Vidéo]

UE : Vers une politique d’asile commune

© EuroNews

Question : Dans la mesure où la mondialisation affecte tous les mouvements migratoires, quelle va être la prochaine étape de la politique européenne d’immigration ?

Face à une société européenne vieillissante on aura besoin d’une main d’oeuvre immigrée venant d’Afrique […] Il faut voir l’immigration comme une chose positive.

Une directive européenne renforce les droits sociaux des immigrés légaux dans l’UE

© Le Monde via Défrancisation

Les travailleurs immigrés établis légalement dans l’Union européenne vont disposer de droits renforcés et harmonisés dans tous les Etats membres, notamment concernant l’accès à la sécurité sociale ou à la retraite, en vertu d’un texte adopté mardi 13 décembre par le Parlement européen.

Cette directive européenne, qui a déjà été approuvée par les gouvernements des 27 et doit donc entrer en vigueur d’ici deux ans, prévoit d’harmoniser les législations nationales en matière de permis de résidence et de travail pour les travailleurs immigrés. (…)

Il précise la procédure pour obtenir un permis de travail et les droits afférents à ce permis : la reconnaissance des diplômes des travailleurs immigrés, la liberté de se syndiquer ou l’immatriculation à la sécurité sociale.

La directive vise à créer un « socle commun de droits » aux travailleurs des pays tiers et aux travailleurs de l’Union européenne, a expliqué le rapporteur du texte, la conservatrice française Véronique Mathieu.

Il s’agit de remédier à une grande disparité de situations juridiques entre Etats membres, et à une inégalité de traitement entre travailleurs européens et non européens. Ainsi, certains Etats membres conditionnent actuellement à l’existence de traités bilatéraux la possibilité de verser à l’étranger les pensions de retraite des immigrés qui choisiraient de passer leurs vieux jours dans leur pays natal. Désormais, cette possibilité ne pourra plus être refusée.

« Il était anormal de ne pas reconnaître des droits aux travailleurs étrangers qui apportent tant à nos économies. Cette avancée est juste et nécessaire », a plaidé Mme Mathieu, soulignant que l’Europe avait besoin de l’immigration en raison d’une « pénurie de main-d’œuvre ».


Laissez un commentaire