Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La zone euro se tourne vers le FMI pour sortir de la crise

La zone euro se tourne vers le FMI pour sortir de la crise

via Fortune Desouche

Le Fonds de secours financier de la zone euro ne suffira pas…

La zone euro a décidé de se tourner mardi soir davantage vers le FMI pour l’aider à enrayer la crise de la dette, après avoir réalisé qu’elle n’aurait pas seule les moyens de faire face, son Fonds de secours financier devant être doté d’une puissance de feu inférieure aux attentes.

Dans la grande saga « comment faire pour sauver la Zone Euro ? « , il semble que les ministres des finances de la zone veuillent faire du FMI le bras armée de la BCE… sur une idée du Trésor américain.

BFM Business, I-télé – 30/11/2011

La force de frappe de ce Fonds, le FESF, n’atteindra «probablement pas» le montant de 1.000 milliards d’euros initialement prévu fin octobre, a reconnu Jean-Claude Juncker, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, à l’issue d’une réunion à Bruxelles.

«Les conditions ont changé» sur les marchés financiers, a-t-il argué, avec une vague de défiance croissante à l’égard de l’Union monétaire qui affecte également le Fonds, pourtant doté d’un «triple A», la meilleure note possible attribuée par les agences spécialisées.

Les ministres ont retenu deux options pour doper la puissance d’intervention de leur dispositif. La principale consiste en un mécanisme de garantie de remboursement à hauteur de 20 à 30% pour les investisseurs qui accepteront de prêter de l’argent à des pays en difficulté. Mais personne ne sait plus très bien si le montage sera suffisant pour inciter les banques et compagnies d’assurance à s’engager massivement.

Il y a tout juste un mois, le dernier sommet des dirigeants européens avait fixé comme objectif un montant allant jusqu’à 1.000 milliards d’euros, dans l’espoir de rassurer les marchés financiers sur la capacité de la zone euro de bâtir un pare-feu convaincant.

Entre-temps, la tempête a gagné encore en vigueur, menaçant la France, voire même l’Allemagne, et l’euro tout entier.

>> La Suite sur 20minutes.fr


Publié le 30 novembre, 2011 dans Crise, Europe & UE, La Bourse & L'Economie, Vidéos.

Laissez un commentaire