Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Italie : elle veut se convertir au catholiscime, son mari la massacre à coups de marteau

Italie : elle veut se convertir au catholiscime, son mari la massacre à coups de marteau

© mediaset.it

Encore une nouvelle victime du fanatisme religieux islamique

Il l’a tuée parce qu’elle voulait se convertir, changer de foi. Intolérable pour lui. Alors Mohamed El Ayani, 39 ans, marocain et musulman pratiquant, a tué à coups de marteau, Rachida Radi, 35 ans, jusqu’à lui fracasser le crâne. “Elle voulait me quitter”, a-t-il ensuite dit à la police de Brescello, à laquelle l’homme s’est présenté une heure plus tard, ensanglanté et avec sa fille de 4 ans dans les bras.

Sorbolo Levante (un quartier de la ville NDT) et les bénévoles catholiques pleurent L’énième victime de l’intégrisme et pas seulement de la jalousie, comme on aurait pu le croire au début de cet affaire.

Le mari assassin, rapporte il Corriere della Sera, travaillait dans une entreprise de nettoyage à Parme, peu d’amis et aucunes fréquentations. Il était arrivé en Italie en 1995. Timide, calme, incapable de faire face à la volonté d’autonomie de sa femme et sa fille aînée.

Elle, tout le contraire. “Elle avait un grand désir de s’intégrer», explique le maire, JosephVezzani. Pour arrondir les fins de mois, elle faisait des petits travaux pour la paroisse, mais, plus que pour les colis cadeaux qu’elle recevait de temps en temps, Rachida était surtout intéressée à rencontre de nouvelles personnes.

“Sa vie avec son mari était devenu un enfer, il la frappait souvent: elle n’a jamais porter plainte, mais l’été dernier, profitant d’un voyage au Maroc, elle avait commencé les papiers pour la séparation», racontent certains bénévoles d’une association catholique. Parler de conversion, ce n’est pas techniquement exact.

Rachida, comme explique ceux qui la fréquentait « se configurait sur un chemin progressif vers un monde et une foi complètement nouvelle.” Un chemin tragiquement interrompu par le fanatisme religieux et un marteau sanglant.

Publié le 26 novembre, 2011 dans Christianisme, Islam, Religions & Mythologies.

Laissez un commentaire