Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Égypte / agressions de journalistes : “Tout le monde applaudissait, les gens ne bougeaient pas”

Égypte / agressions de journalistes : “Tout le monde applaudissait, les gens ne bougeaient pas”

Caroline Sinz raconte son calvaire dans les GG de RMC. Dans la deuxième partie de la vidéo, un auditeur franco-égytpien insinue que la journaliste l’aurait un peu cherché. Avec Claire O’Petit, Etienne Liebig et Guillaume Roquette.

J’étais entourée de cinquante/soixante-dix hommes atour de moi pendant une demi-heure/trois-quarts d’heure, qui m’ont arraché mes vêtements et sous-vêtements […] Tout le monde applaudissait, les gens ne bougeaient pas.” – Caroline Sinz

La journaliste, en plein milieu de la foule, avec ses cheveux dorés, on ne voyait qu’elle. Il faut qu’elle accepte aussi les moeurs qu’il y a là-bas, être un peu plus discrète…” – Karim

_______________________________

Deuxième agression, le même jour mais cette fois… par la police.

Une éditorialiste américano-égyptienne, Mona Eltahawy, arrêtée lors de sa participation aux manifestations place Tahrir au Caire, a annoncé sur son compte Twitter avoir été libérée jeudi après avoir été agressée sexuellement par des policiers. Une journaliste égyptienne installée aux États-Unis affirme avoir été agressée sexuellement par la police égyptienne.

“Je suis libre”, a-t-elle écrit après 12 heures de détention par la police. “En plus de m’avoir battue, les chiens de (policiers anti-émeutes) m’ont faire subir la pire des agressions sexuelles”, a-t-elle ajouté.

Cinq ou six (policiers) m’ont touché et pincé les seins et mes parties génitales et je ne pouvais plus compter le nombre de mains qui essayaient d’entrer dans mon pantalon”, a-t-elle précisé. […]

Source : RTL.be et Bivouac

_______________________________

Les femmes reporters ne doivent plus se rendre en Égypte

C’est au moins la troisième fois qu’une femme reporter est agressée sexuellement depuis le début de la révolution égyptienne. Les rédactions doivent en tenir compte et cesser momentanément d’envoyer des femmes journalistes en reportage en Égypte. C’est malheureux d’en arriver là, mais face à la violence de ces agressions, il n’existe pas d’autre solution , a déclaré Reporters sans frontières. »

J’ai été tabassée par une meute de jeunes et d’adultes qui ont arraché mes vêtements et qui ont procédé à des attouchements répondant à la définition du viol. J’étais lynchée. Cela a duré environ trois quarts d’heure jusqu’à ce qu’on puisse m’extraire. J’ai cru que j’allais mourir. »

Source: Reporters sans frontières et Le Point

Une journaliste de la chaîne France 3 a déclaré avoir été violemment frappée et victime d’une agression sexuelle jeudi place Tahrir au Caire, où elle effectuait un reportage. Caroline Sinz a déclaré à l’AFP que son cameraman, Salah Agrabi, et elle-même avaient commencé à être pris à partie dans une rue menant de Tahrir au ministère de l’Intérieur, où ont eu lieu les heurts les plus violents entre manifestants et forces de l’ordre ces derniers jours.

“Nous étions en train de filmer dans la rue Mohamed Mahmoud quand nous avons été assaillis par des jeunes de quatorze ou quinze ans”, a-t-elle raconté, en faisant état “d’attouchements”. La journaliste et son cameraman ont ensuite été entraînés “manu militari” par un groupe d’hommes vers la place Tahrir et se sont retrouvés séparés. [Lire la suite]


Publié le 25 novembre, 2011 dans Egypte, Islam, Politique & Loi, Société & Culture, Vidéos.

Commentaires (4)

 

  1. admin dit :

    C’est clair Melatonine, ahahah!!

  2. Melatonine dit :

    Mahomet le meilleur des hommes ….. mais bien sur, et la marmotte : elle met le chocolat dans le papier d’alu !

  3. Melatonine dit :

    Oui, c’est triste Et ce que les mahometans oublient tous : sans les femmes, ils ne seraient pas là, car qui donc se fatiguerait à les mettre au monde ??

  4. La Mésange dit :

    Pour un mahométan, une femme est un objet dont on peut user à sa guise, a fortiori une non-musulmane. La femme sert uniquement à assouvir les désirs de l’homme (il suffit de penser à la définition du « paradis » mahométan, lequel est uniquement réservé aux hommes évidemment : un harem entier à la disposition de chaque homme. )

    Si les occidentaux sont trop idiots pour comprendre celà et persistent à envoyer des femmes (journalistes, membres d’ONG, etc. ) dans les pays mahométans, c’est triste, mais ils doivent d’abord s’en prendre à eux-mêmes et à leur stupidité crasse !

Laissez un commentaire