Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Daily Mail : La prétendue persécution des musulmans français est une fantaisie extravagante

Daily Mail : La prétendue persécution des musulmans français est une fantaisie extravagante

© Daily Mail

Au centre de Paris la France ressemble encore à la France et se ressent encore comme la France. Cependant vous n’avez pas à vous éloigner beaucoup des sites touristiques habituels pour commencer à comprendre l’interdiction française du voile intégral qui a vu cette semaine sa première condamnation symbolique.

Un site touristique qui a discrètement glissé hors des circuits traditionnels, pour d’excellentes raisons , est la basilique de Saint-Denis. Lieu de repos des rois et des reines françaises depuis plus d’un millier d’années, la cathédrale verra l’année prochaine l’inhumation des restes récemment redécouvert d’Henri IV. Demandez aux Parisiens s’ils sont jamais allés la visiter et ils vous répondrons presque tous que non.

Équivalent français du site de l’abbaye de Westminster c’est aujourd’hui un îlot chrétien délaissé au milieu d’une mer islamique. La population y est à 70% musulmane. La police française liste une grande partie de la région comme zone de non-droit. S’y promener c’est se demander non seulement si l’on est vraiment en France, mais même si on est en Europe. […]

La suite sur Daily Mail [en anglais]


Publicité
Publié le 23 septembre, 2011 dans France, Islam, Société & Culture.

Laissez un commentaire