Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Grèce : Dépénalisation de l’usage de tous les stupéfiants

Grèce : Dépénalisation de l’usage de tous les stupéfiants

© TF1 News

La Grèce va dépénaliser la consommation et la possession “en petites quantités” de toutes les drogues, a indiqué mercredi le ministre de la Justice. Le trafic de drogue restera un crime passible de 10 ans de prison.

En pleine crise de la dette, Athènes devient plus tolérant envers les consommateurs de stupéfiants. Le ministre de la Justice Miltiades Papaïoannou a ainsi annoncé solennellement mercredi que la Grèce allait dépénaliser la consommation et la possession “en petites quantités” de toutes les drogues. A noter qu’en Europe, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal étaient jusqu’alors les pays où la législation en la matière était jugée la plus tolérante. Mais aucun de ces pays n’est allé jusqu’à dépénaliser l’usage de toutes les drogues, se bornant à ne pas condamner explicitement l’usage du cannabis.

“Le droit grec doit être harmonisé avec la législation européenne et la personne qui est arrêtée avec de petites quantités consacrées à son propre usage ne sera pas considérée comme criminelle“, a affirmé le ministre au cours d’une conférence de presse. Le ministre a précisé que ces “petites quantités” seraient définies lors du dépôt de la loi au parlement dans les prochaines semaines avant son élaboration
par une commission parlementaire spéciale et des experts. “L’usager de stupéfiants est un malade et non pas un criminel”, a souligné M. Papaïoannou. En revanche, “le trafic de drogue restera un crime passible de peines de prison de 10 à 20 ans”, a-t-il souligné. Le projet de loi a été approuvé mardi soir en conseil des ministres.[…]


Publié le 8 septembre, 2011 dans Cannabis, Crise, Europe & UE.

Commentaires (5)

 

  1. delonalain dit :

    c est clair que les mentalitées ne sont pas pretes de changer.
    trouvez vous normal de vendre du tabac de l alcool et surtout des psychotropes(medicaments en tout genre) qui font bien plus de ravage que les drogues soit disant illegales.
    de toutes facons les plus grands narco sont les etats qui nous gouvernent.
    ouvrez les yeux.

  2. DragonBreiZh dit :

    Les psychotropes ont toujours été utilisés depuis la nuit des temps. Ils permettent entre autre de changer notre perception du monde et peuvent donc être un moyen pour prendre du recul ou de comprendre notre fonctionnement. Encore un fois, tout dépend de la façon dont ils sont utilisés. Interdire ce genre de consommation est encore une fois adapter la législation en rapport avec ceux qui font n’importe quoi et ne va pas vers la responsabilisation des gens… Ce ne sont pas les psychotropes qui sont « mauvais » mais les êtres humains qui ne savent pas se gérer.
    Les commentaires précédent sont encore un exemple de pensée unique et non réfléchie…
    Faut être un peu ouvert les gens ;)

  3. didaf dit :

    En tous cas ca va faire chier la mafia grecque !!!

  4. CENTAURE26 dit :

    NON MONSIEUR ? PAS POUR RENFLOUER LES CAISSES , mais aussi et surtout tuer les gens a petit feu , dans le cas de la Grèce , il n’ont rien d’autre affaire pour calmer les jeunes ,un bon conseil ne pas commencer reste la premier chose a faire …

  5. angel dit :

    pauvre monde, ils ne savent plus quoi faire pour ce faire l’argent. Bientôt ils vendront de la cocaïne ou de l’héroïne au supermarché

Laissez un commentaire