Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Agenda de Dépopulation Caché de la Révolution Française

L’Agenda de Dépopulation Caché de la Révolution Française

© Henry Makow, le 30 Aout 2011

Les révolutionnaires « agirent suite à l’impulsion des créateurs de la théorie de la dépopulation, les chercheurs (comme Jeremy Bentham) de la British East India Company (BEIC) a/k/a banquiers Illuminati

par Andrew Smith
(henrymakow.com)

La version populaire de la Révolution Française racontée aujourd’hui par les médias est d’une fausseté monstrueuse. « Le Conte de deux cités » comprend la prise de la Bastille et le Règne de la Terreur tout ça pour le bénéfice de la France. Rien ne peut être plus éloigné de la vérité que ça.

L’assaut contre la Bastille était une fraude. Des terroristes professionnelles ont raconté aux Parisiens qu’une Armée Royaliste était en route pour Paris pour les détruire et que tout le monde dans Paris devrait donc s’armer de l’arsenal de la Bastille. Mais il n’y avait pas d’arsenal à la Bastille et que très peu d’armes. Et la prise n’était pas pour libérer des prisonniers politiques. Il n’y avait pas de prisonniers politiques à la Bastille. Le Jour de la Bastille représente un jour de massacre et de disgrâce français, bien qu’il soit extravagamment fêté le 14 Juillet de chaque année.

Le Règne de la Terreur était un programme de dépopulation pré Marxiste absolument malicieux. D’après Hyperhistory.net.

« Le régime de Pol Pot est remarquablement similaire à celui de la Révolution Française, 200 ans auparavant. Les deux révolutions commencèrent dans la capitale française de Paris [note. cette phrase ne veut rien dire]. Les deux révolutions menèrent des purges meurtrières, entraînant la mort de nombreuses personnes. Aussi, quand ils ont pris le pouvoir, à la fois Pol Pot et les Français déclarèrent, ‘C’est l’année zéro.’ Tous deux ont fait leur propre agenda de 10 jours et ont rejeté l’idée d’un Dieu. Les deux révolutions ont été réduites en une décennie. »

Et les deux furent financées par les Banquiers Illuminati.

Après que les leaders Jacobins radicaux (Proto-Communistes Français) guillotinèrent la monarchie et les modérés au sein de la Convention Révolutionnaire, ils prirent le pouvoir par vengeance et commencèrent immédiatement le massacre de masse que nous appelons aujourd’hui le Règne de la Terreur.

Fermement au contrôle au printemps de 1793, ils discutèrent calmement et méticuleusement la proportion de la population Française à supprimer pour faire de la France un modèle de république (communiste).

Avant que le génocide ne commence, la population Française était de 25,000,000. Au début de 1793 Jean Bon St André déclara ouvertement à la Convention Révolutionnaire, « Dans le but d’établir la République en France en sécurité, la population doit être réduite par plus de la moitié. »

Plus de leaders radicaux ont fait des propositions encore plus horribles. Maximilien Robespierre, l’avocat de l’annihilation le plus agressif, proposa allègrement que 23.000.000 soient massacrés d’après le recensement français.

Nous devons examiner si Robespierre et les autres Jacobins Français auraient pu rêver d’un tel programme de dépopulation massif par eux-mêmes.

Comment ont-ils pu croire que la France aurait possiblement pu bénéficier d’un tel programme de meurtre et de chaos? Évidement, ils agirent suite à l’impulsion des créateurs de la théorie de la dépopulation, les chercheurs (comme Jeremy Bentham) de la British East India Company (BEIC) a/k/a banquiers Illuminati. La première expérience de dépeuplement de la BEIC eue lieu 20 années plus tôt, la famine du Bengale de 1770 (10,000,000 de morts).

D’après l’essai EIR d’Avril 1994 de Jeffery Steinberg, « The Bestial British Intelligence Of Shelburne and Bentham » (L’Intelligence Bestiale Britannique de Shelburne et Bentham) :

« Des allocutions ont été préparées par Bentham et traduites et transportées dans une valise diplomatique et avec d’autres moyens pour Paris, où les dirigeants de la Terreur Jacobine, Jean-Paul Marat, Georges Jacques Danton et Maximilien de Robespierre donnèrent les oratoires de feu. Des registres des paiements de l’East India Company à ces leaders jacobins sont encore dans les dossiers du British Museum. »

Sinon comment de tels bouffons comme Roberspierre (35 ans) et St Just (27 ans) puissent prendre le contrôle de la France et en faire un dépotoir? Comment un simple d’esprit, misérable lombric comme Pol Pot prend les commandes du génocide Cambodgien 200 ans plus tard?

Fortuitement stoppé, les statistiques du « Règne de la Terreur » Français n’ont jamais atteint les hauts sommets rêvés de Robespierre. Après avoir tué plus de 2.000.000, la Terreur s’est brusquement terminée après que la Convention Révolutionnaire se soit rebellée contre Robespierre le 27 Juillet, 1794?

Pourquoi s’en sont-ils pris à Robespierre? Les Jacobins écœuré du massacre sans fin de personnes innocentes françaises. Robespierre et Saint Just ont suivi le duc d’Orléans et de leurs conspirateurs malades à la potence le 28 Juillet 1794.

Peut-être que s’ils avaient dirigé le peuple de France dans la campagne française et fait leur génocide hors de vue, les Jacobins auraient peut être plus réussis, comme leur successeur communiste, Pol Pot, au Cambodge dans les années 1970. Mais il fallu aux esprits Illuminés de malades encore 200 ans pour inventer les KILLING FIELDS cambodgienne.

Robespierre et Saint Just rencontrèrent leur fin dans un tournant d’évènements vraiment extraordinaires. Ils n’ont jamais été une dictature absolue, mais ont agi à travers l’autorité de la Convention nationale révolutionnaire.

A travers 1794, ils ont attaqué leurs alliés les plus fiables et les ont envoyés à la guillotine, un à un, mais quand ils se sont tournés sur leurs plus proches alliés au sein du Comité de salut public, la convention se révolta dans ce qui allait être connu comme la réaction thermidorienne. (Voir la Chute de Robespierre)

Avec l’exécution de Robespierre, Paris a explosé en célébration spontanée. Les Jacobins restants, les soi-disant thermidoriens (voyant la joie du peuple français après avoir guillotiné Robespierre et Saint Just) ont perdu leur sang-froid et abandonnèrent le système de dépopulation.

Nesta Webster attribut la fin du règne de la Terreur à la bonté spontanée du peuple de Paris et elle est probablement correcte, parce que les autres dirigeants de la Convention nationale ont fini la terreur.

« Les Thermidoriens [] se trouvant eux-mêmes acclamés le matin du 10è Thermidor (29 Juillet, 1794) par une foule enthousiaste comme les libérateurs de la France, n’ont pas tardé à voir que leur meilleure chance de succès réside dans l’acceptation du rôle qui leur est assignée. Si les gens ont pensé qu’en renversant Robespierre ils avaient l’intention de renverser le système de la Terreur, et bien, ils cesseraient la Terreur et passeraient tout le blâme du passé de leurs propres épaules en faisant Robespierre le bouc émissaire de tout le parti terroriste. »

« En rapport avec les fins qui avaient inspirées les Robespierristes pour réduire la population ces opportunistes ne s’occupaient de rien, ils étaient prêts à tomber avec n’importe quel régime fournit uniquement eux eux-mêmes pourraient décrocher une place et du pouvoir. »

« La réaction Thermidorienne n’a ainsi pas été le travail d’un parti politique, mais d’un mouvement réellement populaire provoqué par la force de la volonté du peuple, qui, pour la première fois depuis le début de la Révolution, triompha des desseins des démagogues. » Nesta Webster, La Révolution Française: Une Étude de la Démocratie (1919), p. 475


Publié le 31 août, 2011 dans France, Histoire, Illuminati, Nouvel Ordre Mondial.

Commentaires (5)

 

  1. admin dit :

    T’inquiète Daniel Caille tu as le nôtre de mépris. Car je bosse actuellement pour traduire ces articles du mieux que je peux. Et toi tu fais quoi à part faire un commentaire pathétique ? Rien. Donc au lieu de m’aider tu fais ton mariole, comme la majorité des guignols sur internet.

    Et c’est une de mes moins bonnes traductions. Puis encore une fois c’est un BLOG, je n’ai pas d’autorité. Je sais même pas pourquoi de tels boulets visitent le blog franchement.

    Personne ne fait jamais de contribution, ça râle constamment ! Tout le temps ça râle. Et ça ne revient jamais ! Ca fait des insultes et ça dit « de toute façon vous ne publierez jamais mon com », après faut pas s’étonner si le webmaster est sur les nerfs.

  2. Daniel Caille dit :

    Que de fautes de français !
    Vos articles : mauvaise foi, ignorance, ou les deux ?
    Je sais que ce commentaire ne sera pas publié, mais vous aurez au moins connaissance de mon mépris.

  3. Tonc dit :

    oui mais je trouve assez intéressant de voir comment on parle de notre histoire à l’étranger

  4. admin dit :

    Je cherche pour le 23 millions aussi et je ne trouve aucune source précise. Si quelqu’un connait la source, ou de quel texte l’auteur s’est inspiré ce serait sympa.

    Au début je pensais que cet article valait le coup d’être traduit !

Laissez un commentaire