Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Leap2020 : Décennie 2020-2030 Bienvenue dans le monde d’après… les babyboomers !

Décennie 2020-2030 Bienvenue dans le monde d’après… les babyboomers !

© Leap2020, par Franck Biancheri

– Edito MAP3-Juillet 2011 –

A quoi va ressembler le monde d’après les babyboomers ? Ou plus précisément l’Europe d’après les babyboomers ? C’est le travail d’anticipation central de cette 3° édition de MAP. Et le sujet en vaut la peine car, d’une part, on assiste partout en Europe à l’expression croissante d’un ras-le-bol des jeunes générations (les “Indignés” en sont une expression particulièrement visible) face à l’égoïsme forcené d’une génération qui refuse de considérer qu’elle n’a pas “mérité” l’intégralité des avantages et privilèges collectifs dont elle bénéficie et dont beaucoup sont “revenus” de la politique sans jamais y être allé autrement qu’en jouant aux révoltés post-pubères lors de Mai 1968 [1].

L’inertie intellectuelle et le poids politique de cette génération semble devoir encore peser longtemps sur les choix collectifs européens, comme c’est le cas depuis une décennie au moins, privilégiant le passé et le présent à l’avenir, préférant sacrifier l’éducation plutôt que de remettre à plat collectivement le système de retraite, considérant commedes dus des modes de vie qui ne peuvent se maintenir qu’au détriment des revenus des générations montantes, parlant toujours comme des “gauchistes” pour finalement voter en faveur des discours sécuritaires [2], … Et ce sentiment de poids écrasant, de “bouchon générationnel” bloquant toute évolution vers un avenir différent, pensé par les jeunes générations et non pas dicté par des vieillards en gestation, contribue à démoraliser la jeunesse d’Europe [3] qui, cohorte générationnelle beaucoup moins nombreuse, appauvrie, souvent moins bien éduquée, … se demande comment faire entendre sa voix, ses aspirations, ses choix.

Suite de l’article sur leap2020.eu


Commentaires (2)

 

  1. Aryana dit :

    on espère que les jeunes Francais ont des plans précis pour changer les choses bientot ,sinon eux-memes deviendront demain ces vieux acharnés à conserver leurs acquis !

  2. 1 jeune homme dit :

    juste analyse bravo ! il ne faut pas oublier une chose mes amis, c’est que tout ces « vieillard en géstation » pour reprendre le terme utilisé dans l’article si dessu, vont inévitablement mourir un jour ou l’autre ! et comme il sagit surtout d’une voir 2 générations, quand ils ne seront plus la alors nous auront enfin le champ libre . oui je sais c’est un peux salaud de parlé ainsi mais nous aussi on aimerais vivre une vie épanouie et etre heureux 1 minimum si possible … on a pas de taf, ou du moin pas en rapport avec nos domaines de compétence, on est mal payé, nous avons aucun privilège au sein des entreprises, on nous écoute jamais et on nous traite sans arret comme des pauvres incultes sans éducation, nous sommes la population la plus défavorisé et de ce fait la plus précaire .. etc … etc … alors OUI vivement notre tour de régner et géré nos vie comme bon nous semble .

Laissez un commentaire