Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

SFR, Orange et Bouygues plancheraient discrètement sur la fin de l’Internet illimité

SFR, Orange et Bouygues plancheraient discrètement sur la fin de l’Internet illimité

© La Tribune

Un document que s’est procuré le site d’information Owni montre une réflexion de la Fédération Française des Télécoms pour restreindre l’accès à Internet des internautes trop gourmands en bande passante.

« C’est la révolution ! Même les munitions sont gratuites! » Il paraît loin le temps où les LibertySurf, AOL, Freesbee, Tiscali et autres Club Internet se battaient à coup de minutes pour proposer le forfait bas débit offrant le plus d’heures de surf. Et pourtant, il faudra peut-être se remettre bientôt à comparer les plafonds dans les conditions générales de vente. Certains opérateurs Internet réfléchissent en effet à la possibilité de limiter le « débit IP maximum  » et les plafonds de consommation. Avec, sans doute, en cas de dépassement, des Méga-octets facturés plein pot. Exactement comme sur les forfaits mobiles.

Cette convergence entre les forfaits Internet et mobile n’a rien de surprenante, puisque ces réflexions émaneraient de la Fédération des Télécommunications (FFT) regroupant les trois géants français de la téléphonie mobile (France Télécom, Bouygues, SFR). C’est le site d’information Owni qui s’est procuré un document présentant les différentes propositions à l’étude.

Les choses semblent même très bien avancées puisque, interrogé par Owni, le porte-parole d’Orange Jean-Marie Culpin a déclaré : « Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils ». Cette piste avait été un temps évoquée lors des débats autour d’Hadopi car les internautes les plus gourmands en consommation sont souvent ceux qui téléchargent le plus. Mais les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) s’étaient alors farouchement opposés à une limitation, d’autant que télécharger souvent ne signifie pas forcément pirater…

De son côté, Numericable a immédiatement tenu à prévenir qu’il n’était pas associé à ces réflexions en cours, n’étant plus membre de la FFT depuis plusieurs mois.

Publié le août 21, 2011 dans France, Internet, La Bourse & L'Economie, Société & Culture.

Commentaires (3)

 

  1. Hadrien dit :

    Voilà le site officielle:

    http://tech.chambana.net/projects/commotion

    désolé pour le triple post.

  2. Hadrien dit :

    Une bonne solution au cas où internet soit censuré et limité.

  3. Hadrien dit :

    « Un Américain a mis au point un logiciel qui permet de créer son propre réseau Internet. Plus besoin de satellite ou de wifi, une simple clé USB suffit pour se connecter, le tout gratuitement et à l’abri de tout piratage.  »

    http://videos.tf1.fr/infos/2011/commotion-un-internet-libre-contre-la-censure-6667739.html

Laissez un commentaire