Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Kadhafi : “Je ne quitterai jamais la terre de mes ancêtres”

Kadhafi : “Je ne quitterai jamais la terre de mes ancêtres”

© Romandie

ZAWIYAH (Libye) – Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a ironisé samedi sur les appels internationaux à son départ, jurant qu’il ne quitterait jamais la terre de ses ancêtres.

Ils me demandent de quitter (la Libye, ndlr), c’est rigolo. Je ne quitterai pas la terre des mes ancêtres, ni le peuple qui s’est sacrifié pour moi, a dit le colonel, dans un discours retransmis par haut-parleurs à des milliers de partisans rassemblés à Zawiyah, à 50 km à l’ouest de Tripoli.

Je suis prêt à me sacrifier pour mon peuple et je ne quitterai pas cette terre arrosée par le sang de mes ancêtres qui ont combattu les colons italiens et britanniques, a dit le dirigeant libyen, confronté depuis cinq mois à une rébellion armée.

Les membres du groupe de contact sur la Libye ont de nouveau réclamé vendredi que M. Kadhafi quitte le pouvoir et ont pleinement reconnu les rebelles que le guide libyen a qualifiés de mercenaires désignés par (le président français Nicolas) Sarkozy et par son chef des renseignements.

Ces rats (appellation des rebelles) ont pris en otage notre peuple à Benghazi (la capitale de la rébellion dans l’Est), à Misrata (200 km à l’est de Tripoli) et dans les montagnes de l’Ouest et ils s’en servent comme bouclier humain, a-t-il encore dit. […]


Publié le 17 juillet, 2011 dans Conflits & Guerres, Maghreb, OTAN.

Commentaires (1)

 

  1. Setamir dit :

    L’Occident « démocratique » sait parfaitement que l’écrasante majorité des libyens soutiennent leur guide, mais il n’est pas venu pour cela. Il n’a que foutre de la démocratie dans ces contrées utiles. Ce qui l’intéresse c’est les intérêts et rien d’autres. Toute sa propagande n’est que prétexte. Croire aux chants des sirènes de l’occident c’est « espérer du miel du cul d’une guêpe » comme disent les maghrébins

    Observons les manifestations récentes pour un pays d’environ 7 millions d’habitants :

    – Tripoli le 1er juillet …………………. 1million 700 000
    – Sebha le 8 juillet ………………………………………. 800 000
    – Laadjilet le jeudi 14 juillet ………1 million
    – Zliten le vendredi 15 juillet………1 million
    – Ezzaouiya le samedi 16 juillet ……………….. 600 000
    Total: ……………………………….5 millions 100 000 soit déjà 73%.

    2 autres manifestations imposantes sont attendues cette semaine.
    Les Benghazi subissent actuellement le terrorisme des milices du CNT. Si on les laissait manifester librement parions qu’ 1 millions au moins soutiendrons Kadhafi !
    2 millions de libyens sont déjà armés et près au combat. Kadhafi a juré hier aux manifestants d’Ezzaouiya qu’il suffit d’un seul ordre et tous envahirons les zones occupées. Il dit attendre l’évolution des choses. Il a dit aussi que « par la faute d’un idiot le peuple français (qu’il dit estimer) a perdu tous les contrats et intérêts qu’il avait en Libye. » En effet, il est désagréable que la crédibilité de France ait été engagée dans cette péripétie sans issue et sans intérêts que pour ceux qui lui ont fait sous-traiter cette « opération Libye ». La France subit actuellement le plus mauvais Président de son histoire. Franchement, ce pays ne le mérite pas. Il a sali son histoire et compromis son avenir.

    Une dizaine de groupe annonce leur engagement à venger les morts sur les responsables de cette tragédie ainsi que sur leur famille (BHL est inclus). Quand la loi de la force se substitue à la force de la loi, quels moyens légaux laisse-t-on pour se protéger. Quand il n’y a plus de règles l’agresseur est moins tenté d’attaquer ou de menacer s’il sent que la victime potentielle peut lui infliger les mêmes dommages en usant des mêmes méthodes avec moins de moyens. Selon un article intitulé « Libye – ONU : l’échec des visées euro-atlantistes et mondialistes  » il est affirmé « Quand on connait la mentalité bédouine en particulier, l’affront ne s’éteindra jamais s’il n’est pas réparé de façon légale et juste. Les familles touchées dans leur chair riposteront tôt ou tard, sans aucun doute. Même Kadhafi, pour le cas de la Libye, n’y pourra rien faire. »
    Pauvre France!

Laissez un commentaire