Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Amina, la blogueuse syrienne n’existe pas

Amina, la blogueuse syrienne n’existe pas

© France Soir

Tout le monde en parlait depuis plusieurs semaines. Le respecté Guardian l’avait même qualifié « d’héroïne ». Depuis que son blog, militant pour la démocratie en Syrie, l’annonçait kidnappée par les autorités du pays, la toile tremblait pour sa sécurité. Mais dimanche, un étudiant américain installé en Ecosse a révélé qu’il était l’auteur du blog présenté comme celui de cette jeune femme qui se revendiquait lesbienne, Amina Abdallah. Prenant position en faveur de la démocratie elle avait attiré l’attention et était relayée par l’ensemble des médias.

Un militant des causes arabes

L’auteur, Tom MacMaster, s’est excusé à ses lecteurs depuis Istanbul dans un dernier billet qu’il ne s’attendait pas à susciter une telle attention. Mais, précise-t-il, si la blogueuse n’existe pas réellement, « les faits relatés sur le blog sont vrais et pas trompeurs sur la situation sur le terrain » (en Syrie). Selon le Guardian, des blogueurs avaient ces derniers jours découvert des éléments menant à Tom MacMaster et sa femme Britta Froelicher. MacMaster, 40 ans, suit un master à l’université d’Edimbourg. Selon le quotidien britannique, il est un militant des causes arabes, tandis que sa femme prépare dans la même université un doctorat sur le développement économique syrien. Le blog attribué à la jeune Amina Abdallah contenait d’ailleurs des photos prises par Britta Froelicher et postées sur son site d’échanges de photos. La pseudo « Amina Abdallah » animait un blog intitulé « une lesbienne à Damas » où elle revendiquait son homosexualité et où elle avait posté plusieurs textes soutenant les revendications pour une démocratisation du régime syrien.


Publié le 13 juin, 2011 dans Conflits & Guerres, Etats-Unis, Internet, Syrie.

Laissez un commentaire