Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Complexe d’Infériorité du Parti des Indigènes

Le Complexe d’Infériorité du Parti des Indigènes

© P.I.R

«Seules les personnes dans une situation de domination peuvent être racistes»

Intervention d’Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des Indigènes de la République au colloque : «Foucault et la colonialité du pouvoir». Du 25 au 27 mai 2011, organisé par l’université de la Coruña (Oficina de Igualdad de Genero), université Invisible et Université Nomada.

Un Noir ou un Arabe qui dit «sale Blanc» exprime au pire un sentiment d’intolérance ou de haine en réaction aux humiliations qu’il subit, un Blanc qui dit «sale Noir» ou «sale Arabe» exprime forcément un sentiment raciste.

«Vous, les Indigènes, vous essentialisez les Blancs. Vous les réduisez à leur couleur de peau. Finalement, vous ne valez pas mieux que le Front National. Vous faites du racisme anti-blanc.»
En substance, c’est un reproche qu’on nous fait souvent lorsqu’on désigne ceux, qui dans la hiérarchie raciale, bénéficient du privilège d’être blancs ou considérés comme tels dans la société française.

Lorsque le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt. Sauf que là l’idiot est tout sauf idiot. Il est de mauvaise foi ou plutôt, il préfère ne pas comprendre pour préserver ses intérêts de race.

[…] Pour le PIR, la race existe, les races sociales existent. La preuve, c’est qu’elles luttent. En France, les indigènes ont pris l’arme de la race pour combattre une rhétorique redoutable : l’universalisme. Un universalisme blanc qui masque et nie les hiérarchies structurelles qui constituent la république française. […]


Commentaires (5)

 

  1. admin dit :

    Yes @C, quand j’ai répondu la « révolution bisounours » j’étais ailleurs, merci pour tes interventions au fait !

  2. admin dit :

    Je suis 7è sur Google pour Parti des Indigènes, j’espère que ça va les calmer.

  3. admin dit :

    @ c

    La révolution bisounours c’est une utopie. Tous les assistés du parti socialiste et qui dépendent du mouvement multiculturel maçonnique pour survivre dans cette société, sont nos ennemis.

    Et il n’y aura pas de paix tant que ces gens là chient sur les valeurs de la république, de la France et des français.

    De même, c’est censé être le Parti des Indigènes, mais je ne vois pas de vietnamien sur leur affiche,

    http://www.nouvelordremondial.cc/2010/11/07/les-indigenes-de-la-republique-racistes/

  4. c dit :

    Si on pouvait arrêter les « sale… » et plutôt essayer de ne plus se haïr les uns les autres .
    En se haïssant nous faisons le jeu du N.O.M .
    Ceux qui veulent nous imposer un gouvernement mondial se frottent les mains de nous voir nous haïr c’est ce qu’ils cherchent ,notre peur est un cadeau pour eux .
    Attachons nous à ce qui nous rapproche et non à ce qui nous divise.

  5. c dit :

    Si cela n’était pas autant préoccupant j’éclaterais de rire en lisant que « sale blanc » n’est pas raciste mais seulement une réaction aux humiliations subit .
    Ils ne sont même pas capable d’assumer leur racisme,ils ont tellement peur de voir en eux ce qu’ils reprochent aux blancs .
    Mais oui ,mais oui ,c’est bien du racisme !!!…

Laissez un commentaire