Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

JO 2012 : une erreur de vote aurait fait gagner Londres

JO 2012 : une erreur de vote aurait fait gagner Londres

© LCI / TF1

Une erreur de vote, le 6 juillet à Singapour, a abouti à désigner Londres comme organisateur des Jeux Olympiques 2012 au détriment de Madrid, a affirmé vendredi la BBC citant un membre du CIO. Pour le Comité Olympique International, il ne s’agit que d’un « ragot ».

Si l’information se confirme, elle aura l’effet d’une bombe. La BBC, citant un membre du Comité international olympique, affirme vendredi qu’une erreur de vote, le 6 juillet à Singapour, a abouti à désigner Londres comme organisateur des jeux Olympiques 2012 au détriment de Madrid ! Selon Alex Gilady, membre israélien du CIO, une voix a été attribuée par erreur à Paris lors du 3e et avant-dernier tour de l’élection, alors qu’elle était destinée à Madrid. A l’issue de ce tour remporté par Londres, Paris devançait la capitale espagnole 33 à 31 et se retrouvait en finale. Londres a ensuite battu Paris 54 à 50.

Si Paris et Madrid avaient obtenu chacune 32 voix, il y aurait eu un nouveau vote pour les départager et « toutes les voix soutenant Londres seraient allées à Madrid, parce qu’il y avait la crainte de Paris, le grand favori », a expliqué Alex Gilady. « Lors de la finale qui aurait eu lieu contre Londres, toutes les voix soutenant Paris seraient allées à Madrid. Madrid aurait gagné », a poursuivi le membre israélien du CIO.

La BBC a mené sa propre enquête et estime qu’elle « semble soutenir » les déclarations d’Alex Gilady. Le décompte des voix du 3e tour, rappelle le réseau audiovisuel public britannique, a été longtemps retardé par les plaintes d’un membre grec du CIO à propos de son vote. « Sur le moment, il a semblé qu’un membre n’avait pu voter à temps, mais il est désormais clair que tous les membres avaient voté », écrit la BBC sur son site internet.

« Histoires folkloriques »

« Cette histoire est totalement hors de propos », a réagi Craig Reedie, un membre du CIO, sur la BBC. « Le vote a été effectué à bulletins secrets selon les règles du CIO, absolument correctement, tous les votes ont été correctement enregistrés », a-t-il assuré. Evoquant les hypothèses émises par Alex Gilady, Craig Reedie « a bien peur d’y voir le genre de ragots qui se multiplient après un vote du CIO ». « Il y a beaucoup d’histoires folkloriques sur qui a voté pour qui”, a commenté pour sa part un porte-parole du comité Londres 2012. Rappelant également que le vote a été mené à bulletins secrets, il a souligné qu’il s’agissait de « l’opinion d’un individu ». Et de conclure : « Ce qui compte, c’est le résultat et nous n’allons pas rentrer dans des spéculations ».

« Nous étions proche de la victoire », a indiqué au Times Feliciano Maroyal, le responsable de Madrid 2012. « Nous ne saurons jamais si le vote grec aurait été décisif, a-t-il déploré, mais c’est lamentable qu’une erreur humaine ait ruiné tout le travail acharné que nous avons fourni pour emporter les Jeux. » La BBC rappelle qu’à Singapour, les résultats du troisième tour du vote se sont longuement fait attendre après qu’un membre grec du CIO s’est plaint de son vote. Sur le moment, l’attente avait été mise sur le compte d’un vote arrivé hors délais mais, explique la BBC, « il est maintenant clair que tous les membres avaient voté ».


Publié le 3 juin, 2011 dans France, Jeux Olympiques 2012.

Laissez un commentaire