Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Inde juge que le Pakistan est un Etat fragile, épicentre du terrorisme

L’Inde juge que le Pakistan est un Etat fragile, épicentre du terrorisme

© Romandie

NEW DELHI – Le ministre indien de l’Intérieur, P. Chidambaram, a jugé vendredi que le Pakistan était devenu un Etat fragile et l’épicentre mondial du terrorisme, lors d’un discours inaugurant des discussions avec la ministre américaine de la Sécurité intérieure.

New Delhi a déjà accusé à maintes reprises le Pakistan d’abriter des groupes terroristes mais les analystes estiment que l’inquiétude de l’Inde s’accroît face à la spirale de la violence qui pourrait compromettre la sécurité de l’arsenal nucléaire du pays.

Dans ce discours en forme de mise en garde, le ministre indien de l’Intérieur a estimé que l’épicentre mondial du terrorisme se trouvait au Pakistan, où la vaste infrastructure du terrorisme prospère depuis longtemps en tant qu’instrument de politique étatique.

Aujourd’hui, différents groupes terroristes, opérant depuis des sanctuaires au Pakistan, se regroupent de plus en plus, la société au Pakistan devient de plus en plus radicale, son économie s’est fragilisée et la structure étatique au Pakistan est devenue fragile, a-t-il poursuivi.

Ces commentaires marquent l’ouverture de discussions à New Delhi avec la ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, selon une copie du discours publiée sur le site internet du ministère indien de l’Intérieur.

Cette rencontre de quatre jours visent à renforcer la coopération sécuritaire et les échanges d’informations entre les deux pays.

La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, était pour sa part en visite surprise vendredi au Pakistan, prévoyant notamment de poser des questions très difficiles à cet allié après l’élimination d’Oussama Ben Laden le 2 mai.

Cette visite intervient au moment où les talibans alliés à Al-Qaïda, qui ont juré de venger Ben Laden, intensifient ces derniers jours une campagne d’attentats extrêmement meurtrière.

La secrétaire d’Etat a rencontré le président Asif Ali Zardari, le Premier ministre, Yousuf Raza Gilani, et le général Ashfaq Kayani, patron de l’omnipotente armée.

L’Inde et le Pakistan, dotés tous deux de la puissance nucléaire, se sont mené trois guerres depuis leur indépendance concomitante en 1947.

Les deux pays ont convenu récemment d’une reprise de leurs discussions de paix, gelées depuis les attentats meurtriers de Bombay en novembre 2008 et attribués par New Delhi au groupe Lashkar-e-Taïba installé au Pakistan. Les relations bilatérales restent toutefois difficiles et marquées par la défiance.

(©AFP / 27 mai 2011 11h21)


Publié le 28 mai, 2011 dans Terrorisme, Troisième Guerre Mondiale.

Laissez un commentaire