Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La moitié des élèves musulmans à Bruxelles serait antisémite

La moitié des élèves musulmans à Bruxelles serait antisémite

© 7 sur 7

La moitié des élèves bruxellois de confession musulmane est antisémite. C’est ce qui ressort d’une étude intitulée « Jong in Brussel » de la plate-forme Onderzoek Jeugd dont les résultats sont publiés jeudi dans De Morgen.

« Un chiffre très élevé et inquiétant » selon le sociologue Mark Elchardus de la VUB. « Ce qui est grave, c’est que ces sentiments anti-juifs n’ont rien avoir avec un niveau social ou culturel peu élevé, ce qui est le cas parmi les autochtones racistes. Chez les élèves bruxellois autochtones, 10% sont antisémites.

« L’antisémitisme chez les élèves à une inspiration théologique et il y a un lien direct entre le fait d’être musulman et celui d’éprouver des sentiments antisémites », selon le scientifique. « Chez les catholiques ayant des sentiments antisémites, ceux-ci sont loin d’être aussi forts », souligne M. Elchardus qui plaide pour davantage d’attention pour l’entente mutuelle au sein d’écoles comptant de nombreux musulmans.

L’étude met aussi en évidence le fait que les jeunes belges, marocains, turcs et Européens du Sud cherchent des liens dans leur propre culture. Ils se font encore toujours difficilement des amis dans une autre communauté ethnique que la leur, aussi et surtout en ce qui concerne leurs relations amoureuses.


Publié le 13 mai, 2011 dans Islam, Société & Culture.

Commentaires (2)

 

  1. Jaggs dit :

    On peut pas leur en vouloir au gosses, quand les parents subissent littéralement une propagande « neo-nazi » de la part des chaînes « musulmanes » sa déteint malheureusement sur les gosses et je sais de quoi je parle.

  2. elbarto dit :

    En dépit de l’étymologie du terme qui suggère que l’antisémitisme est dirigé contre tous les peuples sémites, Juifs et Arabes, en pratique il est utilisé pour faire référence à l’hostilité envers les Juifs comme groupe « religieux », « racial » ou « ethnique ».
    Les sois disant scientifiques qui publient ce genre d’études devrait avant tous apprendre l’étymologie des mots qu’ils utilisent. Car si on dit qu’une minorité de la population arabe est antisémite alors elle ne s’aime pas elle même ce qui n’est pas le cas. Par contre qu’elle soit hostile à la population juive c’est déjà plus correct au niveau des propos. C’est important de distinguer les différences car ça nous évite de faire de telles erreurs.

Laissez un commentaire