Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un Astéroïde Géant va passer entre la Lune et la Terre le 8 Novembre 2011

Un Astéroïde Géant va passer entre la Lune et la Terre

De Space.com, le 9 Mai 2011


L’astéroïde 2005 YU55 – sur la liste des astéroïdes potentiellement dangereux – a été observé avec le radar télescope planétaire d’Arecibo le 19 Avril 2010, quand il était à environ 1.5 miles de la Terre.
SOURCE: Observatoire Arecibo/Michael Nolan

Il n’y a aucun danger d’impact quand l’astéroïde 2005 YU55 volera de très près le 8 Novembre, frôlant la Terre de 201,700 miles (325,000 kilomètres), disent les scientifiques.

Ils sont donc impatients de la rencontre, qui pourrait les aider à mieux comprendre les gros rochers spatiaux.

« Alors que les objets proches de la Terre de cette taille ont volés à une distance lunaire par le passé, nous n’avons pas eu la prescience et la technologie pour profiter de l’occasion, » Barbara Wilson, une scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena, Californie, a dit dans une déclaration. « Quand il volera près, ce sera une grande opportunité pour les instruments scientifiques au sol d’avoir une bonne vue. »


L’astéroïde passant entre la Terre et la Lune © Nasa

Connaître YU55

L’astéroïde 2005 YU55 fait environ 1,300 pieds (400 mètres) de large. Il a été découvert en Décembre 2005 par le programme d’Observation de l’Espace de l’Université d’Arizona à Tucson.

A cause de la taille et des caractéristiques orbitales de l’astéroïde, les astronomes ont signalé 2005 YU55 comme potentiellement dangereux sur la route. Mais la rencontre à venir ne doit pas alarmer, disent les chercheurs.

« YU55 ne pose aucun danger d’une collision Terrestre, du moins, pour les 100 prochaines années, » a dit Don Yeomans, directeur de la NASA du Near-Earth Object Program Office à JPL. « Durant sa proche approche, l’effet gravitationnel sur la Terre sera si minuscule qu’il ne pourra pas être calculé. Il n’aura aucun effet sur les vagues ou autre. »

Ce rocher spatial rond était dans les réticules des astronomes avant. En Avril 2010, les astronomes à la Fondation Nationale de Science de l’Observatoire d’Arecibo à Puerto Rico généra quelques images fantômes radar de 2005 YU55 alors que l’astéroïde était environ à 1.5 million de miles (2.3 millions de km) de la Terre.

Mais les photos n’avaient qu’une résolution de 25 pieds (7.5 mètres) par pixel. Le passage de Novembre devrait fournir des images plus nettes.

« Quand 2005 YU55 revient au début de l’hiver, nous avons l’intention de le photographier avec une résolution de 4 mètres [13 pieds] avec notre équipement tout récemment amélioré du Deep Space network à Goldstone, Californie, » a dit l’astronome Lance Benner. « Plus, l’astéroïde sera sept fois plus proche. Nous nous attendons à des images du radar très détaillées. »

Une opportunité radar astronomique

L’astronomie radar emploie les plus grosses antennes en forme d’assiette du monde. Les antennes dirigent des signaux micro onde sur des objets célestes qui peuvent être aussi loin que les lunes de Saturne.

Ces signaux rebondissent sur la cible, et l’écho résultant aide les chercheurs à créer des images radar. Ces images peuvent être utilisées pour reconstruire des modèles tri-dimensionnels de l’objet.

Avec une résolution de 4 mètres par pixel, les nouvelles vues de 2005 YU55 devraient être assez nettes, montrant peut être des cratères et rochers, racontent les chercheurs.

« Nous parlons de s’atteler au genre de détail de surface dont vous rêvez quand vous avez un engin spatial qui vol à côté d’un de ces objets, » dit Benner.

Les données collectées par Arecibo, Goldstone et des télescopes infrarouges optiques basés au sol devraient aussi aider à détailler la composition minérale de l’astéroïde, disent les chercheurs.

« C’est un astéroïde de type-C, et ceux-là sont pensés représenter les matériaux primordiaux à partir desquels notre système solaire s’est formé, » dit Wilson. « Ce vol proche sera une excellente opportunité pour tester comme nous étudions, documentons et quantifions quels astéroïdes pourraient être les plus appropriés pour une future mission humaine. »

Les capacités de l’antenne de Goldstone, dans le désert Mojave de Californie, et d’Arecibo sont complémentaires. Le radar Arecibo est environ 20 fois plus sensible et peut détecter des astéroïdes environ deux fois plus loin. Mais son assiette principale est stationnaire, donc il ne peut voir qu’un tiers du ciel. Goldstone est entièrement orientable et peut voir environ 80 pour cent du ciel observable, afin qu’il puisse suivre des objets sur des périodes plus longues et représenter les astéroïdes à résolution spatiale plus fine, selon les chercheurs.

Les chercheurs sont impatients de tester les instruments des deux complexes sur 2005 YU55 en Novembre.

« Donc stay tuned, » a dit Yeoman. « Ça va être fun. »

Course de l’astéroïde YU55 le 8 Novembre 2011


Publié le 10 mai, 2011 dans Astronomie, Espace, NASA.

Laissez un commentaire