Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Couverture Originale du Tome I du Seigneur des Anneaux

Couverture Originale du Tome I du Seigneur des Anneaux

Un article de Rik Clay sur le Seigneur des Anneaux sera (en théorie) bientôt disponible. Observez la couverture du premier tome de la série du Seigneur des Anneaux. Chargée en symbolisme pas vrai ?


Publié le 10 mai, 2011 dans Livres, Rik Clay & Ian Crane, Symbolisme & Symboles.

Commentaires (3)

 

  1. TrueBelief dit :

    Si mes interventions peuvent être utiles pas de soucis. :)

    Malheureusement je n’ai pas trouvé d’articles assez complets sur le net qui pourraient regrouper tous les analogismes entre les mythes de l’antiquité et ceux de Tolkien, mais ta proposition est interessante même si la somme de travail parait considérable.
    Il a largement de quoi faire une thèse en psychologie Jungienne.
    Le Seigneur des anneaux étant peu riche en évènements du fait de sa narration, c’est surtout sur le Silmarillion que tout le travail se porterait.
    En gros la genèse, de la création du monde d’Arda à la séparation entre les dieux et les hommes.

    Sinon j’ai retrouvé quelques trucs sur le Web; ce livre qui analyse assez bien les influences mythologiques de Tolkien mais peu être pas assez exhaustif :
    http://www.dgdiffusion.com/prd_fiche-lg1.php?produitFamille=2&theme=119&rayon=6&univers=&identifiant=9856

    Et un article comparatif en anglais sur les liens entre l’enseignement de la Kabbale, l’Arbre des Sephiroth et un tarot issu du Seigneur des Anneaux :
    http://alt-tolkien.com/r12qabbala.html

    Après, je peux toujours essayer de compiler mes propres observations et celles des autres avec des illustrations à l’appuis. Mais ça risque de prendre pas mal de temps.

  2. admin dit :

    Par hasard, aurais-tu un article qui fait la liste de toutes les analogies entre le seigneur des anneaux et les véritables mystères grecs, nordiques et autres ? Est-ce que tu te sentirais près à faire un article dessus, que je mettrais en ligne ici ? Tu m’as l’air de savoir énormément de choses et il faut le partager, ou bien tu te sens pas près, dans ce cas reste commentateur. Dans tous les cas merci pour tes interventions ! Je vais pas te dire merci à chaque fois non plus lol t’inquiète.

  3. TrueBelief dit :

    Oui, pas étonnant de retrouver autant de symbolique dans tout ce qui a trait au seigneur des anneaux et au silmarillion.
    Tolkien était un lettré qui a basé son oeuvre sur un mélange de mythologies païennes et bibliques.
    Ici ce sont les trois anneaux des elfes qui entourent l’anneau unique de Sauron figurant celui de Saturne (un anneau pour les gouverner tous (…)et dans les ténèbres les lier).
    Autre exemple: La main de Fëanor tenant l’un des trois silmarils (joyaux qui confèrent aux elfes une grande puissance) est dévorée par Grond le loup enragé du Tangorodrim renvoie directement au mythe germanique de Tyr le dieu de la justice sacrifiant sa main à Fenrir afin de l’enchainer.
    Barad Dùr et l’incarnation de Sauron en tant qu’oeil omnipotent et omniscient renvoie à l’Œil Oudjat d’Horus que les chrétiens coptes récupèreront de l’égypte antique pour symboliser la toute puissance de la Trinité. La destruction finale de Barad Dùr symbolisant la fin de la malfaisante Babylone, l’ère des machines et de l’acier destructeur des orcs.
    Dans le silmarillion, la genèse du seigneur des anneaux; Sauron se fait l’avatar de Lucifer à la voix séduisante et au visage angélique après s’être fait corrompre par Morgoth le Dieu des ténèbres. Plusieurs milliers d’années après, il est défait par la lointaine lignée des rois de Numeror et perd sa forme physique.
    Dans le silmarillion, l’île de Numenor situé entre la terre du milieu et les terres immortelles fait figure d’Atlantide et fini par être engloutie sous les eaux…
    Et il y encore beaucoup d’autres exemples de symbolique si on prends le temps de lire entre les lignes. Mis à part Tolkien, Robert E Howard fait aussi recouper dans sa saga sur Conan, le mythe de l’Atlantide ou l’humanité au stade quasi préhistorique rève encore à la gloire passée de la cité engloutie.

Laissez un commentaire