Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Facebook est une « terrible machine d’espionnage » pour le créateur de Wikileaks

Facebook est une « terrible machine d’espionnage » pour le créateur de Wikileaks

© Journal du Net

Julian Assange craint Facebook et appel ses utilisateurs à la prudence.

Lors d’une interview accordée au quotidien russe « Russian Today », Julian Assange s’en est pris à Facebook qu’il considère être « la plus terrible machine d’espionnage jamais inventé ». « Nous avons ici la base de données la plus complète du monde sur les gens, leur nom, leurs relations, leur adresse, leur emplacement, ainsi que leurs communications avec leurs proches, le tout accessible par les services de renseignements américains », explique-t-il.

D’après lui, Facebook, mais également Yahoo et Google ont « construit des interfaces » pour les services de renseignements américains. Et même s’il admet que Facebook ne travaille pas directement avec eux, il estime que ces derniers sont en mesure d’exercer « des pressions politiques et juridiques » pour amener le réseau social à contribuer.

Il prévient d’ailleurs : « Tout le monde devrait comprendre que quand on ajoute des amis sur Facebook, on travaille gratuitement pour les agences américaines en contribuant à construire une base de données à leur usage ». Pour mémoire, julian Assange est toujours assigné à résidence en Grande-Bretagne pour une affaire de violences sexuelles qui auraient été commises en Suède un an plus tôt.


Publié le 7 mai, 2011 dans Big Brother, Internet, Nouvel Ordre Mondial, Wikileaks.

Laissez un commentaire