Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Manly P Hall sur les Illuminati, Mozart et la Flute Enchantée

Manly P Hall sur les Illuminati

Si vous avez bien étudié Manly Hall, vous devriez savoir qu’il est tout sauf un théoricien du complot, en fait il donne des informations, mais libre à nous de faire ce que nous en voulons. C’est à la base un conseiller qui aide les gens à comprendre qui ils sont, et à éclairer les domaines ésotériques qui donnent mal à la tête, à les simplifier, pour que le commun des mortels puisse comprendre le grand œuvre si on peut dire ça comme ça.

Le texte qui suit est une traduction de ma part, de l’introduction au Symbolisme des Grands Opéras, où il parle pendant 2h de l’aspect ésotérique de la Flute Enchantée de Mozart. Et il démarre le cours en parlant des Illuminatis, mais la discussion a pour objectif d’élaborer sur l’opéra « comique » de Mozart et pas sur les Illuminati. Je pense que MPH aurait eu beaucoup à dire sur les Illuminés de Bavière, mais cela dans une autre discussion.

Manly P Hall

Eh bien ce soir nous avons une assez belle histoire mystique, elle s’implique dans plusieurs éléments et facteurs qui ne se trouvent pas forcément dans la sphère musicale, mais dans le but de donner à l’histoire, une sorte d’orientation basique, je pense que nous allons commencer sur le campus de l’université d’Ingolstadt, Bavière dans les années 1770.

Plein de choses peuvent démarrer sur les campus d’université, et à une période de grands troubles sociaux et politiques, peut être que les jeunes qui partent faire leur vie ont la reconnaissance la plus claire et immédiate du genre de monde dans lequel ils vont être, forcés par les circonstances à, vivre pour faire leurs chemins. De toute façon sur ce campus, il y avait plusieurs groupes de jeunes hommes qui prirent la condition mondiale sérieusement, qui ne supportaient pas les limitations imposées sur leurs capacités par un curriculum traditionnel et réactionnel, et comme beaucoup de jeunes gens aujourd’hui, étaient convaincus qu’il y avait de meilleures manières de penser et de faire les choses que ce qu’on leur avait apprit.

L’atmosphère était déjà remplie de réformes et révolutions. Et le mécontentement général des masses s’expatria même jusque dans l’atmosphère placide de la Bavière. A cette période, un jeune homme, faisant un joli coup pour lui-même, n’ayant alors que 27 ans il était doyen de la faculté de droit, ceci étant une indication assez remarquable de ses propres capacités internes. Le nom de cet homme était Adam Weishaupt.

Et le 1er Mai 1776, juste deux ou trois mois avant la signature de la déclaration d’indépendance aux Etats-Unis, Adam Weishaupt fonda l’ordre des Illuminati sur le campus de l’université d’Ingolstadt. La forme originale de cette société a été dites être impliquée dans deux éléments distincts : Un concept noble d’objectif, et une absence totale de plan.

Ce serait approprié sous la condition d’un mouvement dirigé par un très jeune homme suivi par d’autres hommes encore plus jeunes, ses propres étudiants dont leurs situations difficiles le touchaient très profondément. L’ordre des Illuminés de Bavière démarra avec 5 personnes dans la salle du doyen de la faculté. Heureusement il ne resta pas très longtemps là bas, car très tôt dans son développement, Weishaupt rentra en contact avec 2 hommes très importants, le Dr. Bode et le Baron Von Knigge. Ces deux intellectuels puissants, dirigeants dans leurs propres mondes, lancés par le concept derrière ce mouvement par leurs propres poids et influences, donnent un résultat qui est assez extraordinaire et jamais vu auparavant, l’étude du mouvement Illuminati dans sa brève histoire car il n’a survécu que durant quelques années nous dit, alors que numériquement il n’a jamais eu beaucoup de membres, la qualité des membres rappelle celle de l’Almanach de Gotha, pratiquement n’importe quel homme important dans le mouvement progressiste de la vie Européenne, comprenant un nombre de princes et dirigeants étaient membres de cette fraternité.

Une des premières actions décidées par Weishaupt était l’immense nécessité de maintenir le secret total. A cette période Ingolstadt était une université nominale Jésuite. Et pour plusieurs années à venir, la lutte entre l’Église et les libéraux était débattue en permanence et donc les Illuminati ont mi au point un plan ingénieux, ils ont pris une carte de l’Europe et l’ont divisé d’après une carte de l’ancien monde. Restaurant à différents endroits, les noms d’empires oubliés ou morts depuis bien longtemps. Ils divisèrent ensuite leurs propres membres en attribuant à chacun un nom classique [rajout du traducteur: pour Weishaupt, son pseudo était Spartacus] qui faisait qu’il était pratiquement impossible de les identifier. Et ils écrivirent leurs sortes de géographies privées secrètes des situations du monde.

Pour notre but il est important de noter que dans leur nouvelle géographie les Illuminati assignèrent le nom Egypte à l’Autriche. Et depuis cette période dans tous leurs documents officiels, les références à l’Egypte sont en fait des références à l’Autriche. Les buts derrière les mouvements des Illuminati étaient plusieurs. Le premier ou tout d’abord, l’avancement du droit de penser de l’être humain, que le progrès intellectuel devrait être secouru d’une forme réactionnaire traditionnelle et autorisé à se développer et se déployer d’après des concepts et instincts humanistes.

Une autre phase importante de leur activité, était la déclaration de leur slogan ou la devise de leur société, à savoir : « Liberté, Egalité, et Fraternité », et ces mêmes mots devinrent plus tard les cris de la révolution française. Il y a beaucoup de choses qui indiquent que la révolution française a été influencée par les Illuminati, qui bougèrent derrière l’image de surface, et ces noms étaient associés à des intellectuels et individus importants bougeant dans la grande ère de révolutions. Parmi les Illuminati les plus distingués on trouve Goethe, le prince de Saxe-Weimar, le mystérieux et fugace Saint Germain, et également le mystérieux bien que peu fugace Cagliostro et plus tard le comte Saint Martin et plein d’autres leaders dans la grande lutte pour les droits de l’homme.

Il est cru que ce mouvement affecta profondément Rousseau et Voltaire, et plus tard aux Etats-Unis, Jefferson et Thomas Paine furent accusés d’être des membres de cette organisation. D’une manière silencieuse mais persuasive, les Illuminati distribuèrent sous la surface de la pensée Européenne, et ses rituels principaux et cérémonies et rites étaient basés sur les mystères des Grecs et Égyptiens. Weishaupt lui-même était un classiciste et un de ses désirs était de restaurer le grand système philosophique d’éducation/initiation qui dominait l’ancien monde. Il a été incapable d’obtenir cette fin mais il continua de lutter dans cette direction et durant leurs brèves existences les Illuminati devinrent une force très déplaisante pour la politique européenne, largement car ils étaient si difficiles à identifier et leurs présences étaient universellement suspectées qu’ils soient là ou pas.

Le pouvoir de cette organisation était presque similaire à celui du Ku Klux Klan dans le sud durant la guerre civile, elle était crainte par plusieurs, honorée par quelques un, et perçue comme étant peu miraculeuse par d’autres. Elle attira graduellement vers elle-même un symbolisme élaboré partiellement dérivé de l’alchimie, de la mythologie, du kabbalisme, et des mystérieuses sociétés secrètes du XVIè et XVIIè siècle.

Au milieu de toute cette excitation, Adam Weishaupt devint un franc-maçon; et cela doit avoir un poids pour notre développement futur [sur la flute enchantée ]. Car la loge qu’il rejoignit a immédiatement été absorbée dans le mouvement Illuminati et ce n’est pas avant plusieurs années, que les grands conseils maçonniques se tinrent pour clarifier les rites, degrés et ordres que les Illuminati furent obligés de clarifier leurs positions maçonniques. C’était une sorte de situation compliquée mais c’est une de nos racines, car nous apprenons par des investigations méticuleuses que l’incroyable Illuminé en Autriche était le baron von Born, qui était un métallurgiste et très honoré à la cours de Marie Thérèse. Cet homme important était un ami personnel de Mozart. Et il est dit que dans la fabrication de l’Opéra de l’histoire de la Flute Enchantée que von Born fournissait la plupart des matériaux, symboliquement parlant du moins, pour la création du caractère Sarastro le grand prêtre des mystères d’Isis et d’Osiris.

Mozart lui-même a été recommandé à la franc-maçonnerie, par le baron von Guemingem [? pour l’orthographe du nom], un membre distingué de l’ordre, et la loge à laquelle il appartenait par quelques circonstances était aussi étroitement associée à von Born. Et quand ce grand chimiste perfectionna ses méthodes pour les amalgamations métalliques, certains formulaires pour la résistance et la purification des métaux, Mozart écrivit un morceau de musique qui devait être joué dans la loge qui a cette période tenait un festival en l’honneur de von Born.

Donc nous trouvons que Mozart, Goethe, le prince de Sax-Weimar, Knigge, Bode et plus tard l’homme à qui on avait confié le développement de la flute enchantée Schikaneder étaient tous des membres de l’ordre maçonnique. Ceci est important en relation à notre problème [celui de décrypter la flute enchantée]. Mais nous allons nous pauser pour quelques moments et allons voir une autre issue qui amène dans la même direction générale. [etc…]

Source et Fichier Audio : Partie 1Partie 2

Laissez un commentaire