Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les Etats-Unis pourraient revoir leur aide aux Palestiniens

Les Etats-Unis pourraient revoir leur aide aux Palestiniens

© Nouvel Obs / AFP

Le Fatah doit signer un accord avec le Hamas, considéré comme une organisation terroriste par les Américains, qui conditionnent leur aide au maintien de Mahmoud Abbas.

L’administration Obama a déclaré vendredi 29 avril qu’il lui faudra réexaminer sa politique d’aide à l’Autorité palestinienne si un gouvernement issu de la réconciliation entre le Fatah et le mouvement islamiste Hamas devait voir le jour.

Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, doit rencontrer la semaine prochaine au Caire le président de l’Autorité palestinienne et chef du Fatah, Mahmoud Abbas, pour signer un accord de réconciliation interpalestinienne.

« Tant que le président Abbas reste au pouvoir, nous maintenons notre programme d’aide », a déclaré à la presse le directeur politique du département d’Etat américain, Jacob Sullivan.

« Notre soutien actuel à l’Autorité palestinienne joue pour une grande part dans notre contribution à la construction des institutions palestiniennes nécessaires à un futur Etat », a-t-il dit.

« Si un nouveau gouvernement palestinien est formé, nous allons devoir évaluer ses principes politiques et décider ensuite quelles seront les conséquences sur notre aide définie par la loi américaine », a-t-il ajouté.

« Respecter les principes du Quartette »

« Nous soutenons la réconciliation palestinienne à partir du moment où elle encourage la paix », a-t-il précisé, estimant que « le nouveau gouvernement palestinien quel qu’il soit devra respecter les principes du Quartette ».

Le Hamas est considéré par les Etats-Unis comme une organisation terroriste. Les membres du Quartette (Etats-Unis, UE, Russie et ONU) ont fixé plusieurs conditions jusqu’ici refusées par le Hamas: cessation des violences, reconnaissance des accords signés précédemment par Israël et l’OLP, et reconnaissance du droit à exister d’Israël.

Après plus d’un an et demi de discussions infructueuses, Hamas et Fatah se sont mis d’accord mercredi au Caire pour former un gouvernement composé de personnalités indépendantes, en vue d’élections présidentielle et législatives simultanées d’ici un an.

L’accord de réconciliation, applaudi par les Palestiniens, a été vivement critiqué par les dirigeants israéliens. Le Hamas, qui ne reconnaît pas le droit à l’existence de l’Etat hébreu, est considéré par Israël, les Etats-Unis et l’Union européenne comme une organisation terroriste.


Publié le 30 avril, 2011 dans Etats-Unis, Palestine, Sionisme & Israël.

Laissez un commentaire