Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Syrie: les USA ont financé l’opposition

Syrie: les USA ont financé l’opposition

© Le Figaro / AFP

Les Etats-Unis ont financé en secret des groupes de l’opposition syrienne et une chaîne diffusant des programmes critiques à l’égard du régime du président Bachar al-Assad, a rapporté aujourd’hui le quotidien américain Washington Post.

Citant des télégrammes diplomatiques diffusés par Wikileaks, le journal indique que la chaîne Barada TV, installée à Londres, a commencé à émettre en avril 2009 mais s’est étoffée pour couvrir la vague de protestations en Syrie. La Syrie est en proie depuis le 15 mars à une contestation inédite du régime du président Bachar al-Assad.

L’opposition avait appelé à manifester hier à l’occation du 65e anniversaire de l’indépendance du pays. Au moins quatre personnes ont été tuées par les forces de sécurité à Talbisseh, près de Homs (au centre du pays), au lendemain de la promesse du président syrien Bachar al-Assad d’abroger d’ici à une semaine la loi d’urgence, emblématique du régime.

Selon le Washington Post, la chaîne Barada TV est proche du Mouvement pour la justice et le développement, un réseau d’opposants syriens exilés. Le Département d’Etat américain a financé ce mouvement à hauteur de 6 millions de dollars depuis 2006.

L’administration américaine a commencé à financer des figures de l’opposition sous la présidence de George W. Bush quand ce dernier a rompu ses relations avec Damas en 2005. Les financements ont perduré avec le président Barack Obama, selon le Washington Post qui ne précise pas si ce financement est actif ces dernières semaines.

Des diplomates américains cités dans les télégrammes proposent d’infléchir cette politique de financement de l’opposition. « Une refonte des programmes actuels de financement américain de factions, à l’intérieur comme à l’extérieur de la Syrie, pourrait être productive », écrit un diplomate dans un télégramme.


Publié le 18 avril, 2011 dans Etats-Unis, Nouvel Ordre Mondial, Syrie, Wikileaks.

Laissez un commentaire