Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La vérité du Silence

La vérité du Silence

© The Truth Seeker, le 8 Avril 2010

Presque 70 ans auparavant le 10 Mai 1941, Hitler envoya son député Rudolph Hess en Grande Bretagne pour essayé de stopper la Seconde Guerre Mondiale avant qu’elle ne devienne le conflit ravageur que nous connaissons aujourd’hui.

L’offre était pour l’Allemagne de renvoyer toutes ses forces et restaurer la carte du monde là où elle était avant que la guerre ne démarre. Hitler chercha aussi un accord pour mettre fin au bombardement de cibles civiles.

En bref Hitler voulait la paix avec la Bretagne et ses alliés du Commonwealth comme cela il pourrait concentrer ses efforts sur ce qu’il percevait être la véritable menace de l’Allemagne, la Russie Communiste.

L’année d’avant à la fin du mois de Mai et début Juin, la plupart de la Force Expéditionnaire Britannique avait évité la capture par les armées d’invasion de l’Allemagne en France. Alors qu’en les mots de Churchill « toute la racine et le noyau et cerveau de l’armée Britannique » s’étaient isolées à Dunkerque et semblaient être sur le point de périr ou d’être capturées.

C’est comme si on les avait autorisé à s’échapper, comme si Hitler avait toujours espoir d’une alliance avec la Grande Bretagne.

Pour la plupart de ce qui suit j’ai une dette de gratitude à Bletchley Park Code Breaker John Burrows dont l’attribution était les signaux codés d’Hess, et les secrétaires de Churchill Joan Bright-Astley et Patrick Kinna.

Patrick déclaré que le groupe Focus qui a soutenu Churchill était des banquiers Juifs vampires qui déformaient tout et étaient plaisamment connus pas en tant que le groupe Focus mais le groupe Sucof. Ces banquiers voulaient se venger de l’Allemagne pour avoir bannie leurs pratiques bancaires usuraires. Ces mêmes banquiers sous Juan March avaient aussi corrompus Franco pour garder l’Espagne en dehors de la guerre; donc Churchill avait peur que leur anti-communisme apparent les mette du côté d’Hitler.

Même à ce moment-là la guerre aurait pu être arrêtée si avait Winston Churchill et ses bailleurs de fonds n’y étaient pas engagée.

Cependant comme je l’ai déclaré lors de conférences, l’arrestation de Hess était une opération ‘sting’ du MI6 pour l’attirer dans les mains Britanniques. Ceci malgré le fait que le personnel du Renseignement Britannique était opposé à la guerre, c’est pourquoi Churchill a commencé le recrutement des Special Operations Executive par la gauche appuyée, et les pro linguistes communiste.

La déclaration du producteur John Leighs correspond à ce que nous savons; quand il a dit l’arrivée de Hess était attendu et son père qui était dans le MI6 a été dit, et je cite: «entrer dans votre moto side-car et aller chercher un haut fonctionnaire allemand et faites le venir ici, utilisez toute hâte avant que les autres se rendent à lui».

Les « autres » sont les hommes de Churchill.

Rappelez-vous que Neville Chamberlain avait déjà commandé une investigation secrète de 4 ans sur Hitler et le Troisième Reich, qui a conclu que l’Allemagne n’était pas une menace pour la Grande-Bretagne, mais pour la Russie; ce qui est pourquoi la Grande-Bretagne était la plus grande puissance des eaux du monde, l’Allemagne n’a pas constitué la sienne croyant que la Grande-Bretagne pourrait se joindre à eux contre la Russie.

Incidemment Chamberlain, comme le chef du renseignement Vernon Kell, frère du roi, le duc de Kent et leader Polonais du général Sikorski ont tous été assassinés parce qu’ils étaient en désaccord avec les plans de Churchill pour la guerre. Alors que le chef du renseignement de la marine britannique, l’amiral Domville Barry a été incarcéré sans procès pendant toute la guerre pour avoir insisté que les Soviétiques, pas l’Allemagne, étaient la véritable menace.

Le gouvernement de Neville Chamberlain était en étroite collaboration avec l’Allemagne contre la menace communiste avant la Seconde Guerre mondiale que Joachim Von Ribbentrop, le diplomate allemand demanda l’autorisation des deux gouvernements, s’il pouvait se retirer en Cornouaille. L’auteur Andrew Lanyon a passé 3 ans à rechercher ce prétendu que Ribbentrop aimait la région, en particulier St Ives. Tandis qu(Hitler lui-même voulait que la Grande Bretagne soit une retraite de vacances pour tous les peuples anglo-saxons.

Parce que la famille royale russe a été assassinée en 1917 durant la révolution parrainée par les Rothschild, la propre famille royale de la Grande-Bretagne qui était proche de leurs cousins ??Russes, étaient terrifiés d’une prise de contrôle communiste et secrètement soutenue par Hitler. Même si la reine-mère était particulièrement bruyante sur combien Hitler était terrible, elle envoyait secrètement de l’argent aux nazis.

Cela en dépit de son avarice bien connue révèle comment la famille royale avait peur était du communisme. Bien que la véritable raison de l’abdication de l’immensément populaire Roi Edward VIII n’avait rien à voir avec Wallace Simpson, mais ses efforts de paix permanents avec l’Allemagne nazie.

Le Secrétaire de l’Intérieur Britannique Herbert Morrison, un membre sénior du mouvement souterrain Juif soutenant la Russie, est enregistré dire qu’il « souhaite voir la Bolchévisation partout en Europe ».

Les enregistrements de Manton Cour où Rudolf Hess était emprisonné sont encore dans des archives interdites. Bien qu’Hess a été constamment drogué et battu, pas une seule fois a t-il dit, qui les partisans de la paix étaient soit dans la famille royale ou à l’extérieur. Et bien qu’il ait été enfermé pendant la guerre, il était encore reconnu coupable au procès de Nuremberg et est resté en prison pour le reste de sa vie.

Il y a eu de nombreuses questions quant à savoir si l’homme emprisonné à Spandau était en effet Hess et en fait s’il s’était suicidé en 1987.

L’agent du Département de la propagande de guerre Sefton Delmer a déclaré dans une rare interview radio que Hess a été incarcéré puis assassiné pour l’empêcher de dire ce qui s’est réellement passé. Maintenant, je n’ai pas de tendances politiques de toute manière mais je pense qu’après 70 ans nous devrions connaître la vérité sur pourquoi nous avons déclaré la guerre à l’Allemagne alors que la Seconde Guerre mondiale aurait pu être arrêté avec la visite de Hess.

En ce qui me concerne ceci qui expose Winston Churchill pour le traître qu’il était vraiment.

T Stokes London

En remerciant de nombreuses personnes y compris les agents de l’arrestation, les gardes de Spandau et le personnel du renseignement pendant de nombreuses années.

Publié le avril 10, 2011 dans Nazi & Néo-Nazi.

Commentaires (4)

 

  1. Edward Thomas dit :

    my second wife was from the soviet union, and her grandfather wasa senior intelligence man in the KGB and he confirmed almost all of this by what he told his family
    in the sixties before his death, the sheer amount of high level info coming from Britian was so much that 300 translaters and analysts were employed in moscow, my point is that now the truth should at last be told, we are owed it.

  2. kevinfield dit :

    none of us could read this as it was in french, but my father was closely involved with the hess sage , and this fits pretty well what he said before his death in 1988

  3. admin dit :

    Je comprend pourquoi cet article peut énerver. Sache une chose Elany, je n’ai pas traduis cet article pour faire l’apologie du nazisme non loin de là. Mais parce qu’on ne nous dit pas tout. Je ne partage pas le point de vu de l’auteur. Mais il y a des points intéressants qui méritent réflexion quand même. Donc vérifiez ce qui est dit.

  4. Elany dit :

    Donc en gros, si je lis bien ton article, la Gde-Bretagne n’aurait pas dut intervenir dans le conflit? Laisser les millions de gens mourrir dans les camps de concentration et d’extermination?

    Juste pour rappel n’est-ce pas les troupes nazi qui ont envahies la pologne, le bé-né-lux, l’autriche avant la déclaration de guerre de la France et de la Gde bretagne?

    Pour moi, les magna juifs de la finances que tu décrit dans ton article en avaient moins après hitler parce qu’ils avaient perdu leur affaires que parceque ce dernier décimait des populations.

    Tout cet article est une connerie monumentale. Certes on a put voir plus tard que l’URSS n’était pas le « bien » (du moins ses dirigents). Pour autant, de là à dire ca sur la Gde-retagne et l’allemagne d’Hitler… faut pas abuser

Laissez un commentaire