Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

DESINFO : Kadhafi utiliserait des boucliers humains

Kadhafi utiliserait des boucliers humains

© Jpost

Selon des rebelles, les forces fidèles au leader libyen Mouammar Kadhafi ont fait venir des civils près de la ville de Masrata. Elles les utiliseraient comme boucliers humains. C’est en tout cas ce qu’ont confié les forces rebelles à l’agence de presse Reuters lundi. Cette information n’a toutefois pas pu être vérifiée et les officiels libyens n’ont pas commenté pour l’instant. Un porte-parole du mouvement a également déclaré que 7 personnes avaient été tuées à Misrata lors des combats de dimanche.

Cette information n’a toutefois pas pu être vérifiée et les officiels libyens n’ont pas commenté pour l’instant. Un porte-parole du mouvement a également déclaré que 7 personnes avaient été tuées à Misrata lors des combats de dimanche.

Selon un habitant de la ville, des membres de forces armées pro-Kadhafi, vêtus en civil, surveillent le centre-ville. La ville, située à 200 km de Tripoli, serait cernée par les troupes de Kadhafi et l’alimentation en eau est toujours coupée.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a déclaré lors d’un discours au Caire : « Nous craignons une crise humanitaire. Des milliers de vies sont en jeu ».

Il a cependant tenu à rappeler à la Ligue arabe l’importance de son soutien en « cette période critique ». Il a ajouté que le monde avait besoin de parler « d’une seule et même voix » afin de maintenir la zone d’exclusion aérienne. « Les Nations Unies sont là pour aider la population civile et promouvoir les réformes » a indiqué Ban Ki-Moon, en parlant de la Libye mais également du Yémen et de Bahreïn.

Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe a lui déclaré ne pas vouloir « de bain de sang parmi les civils comme nous l’avons vu ». Il a par ailleurs rappelé que la Libye avait été exclue de la Ligue. « Nous avions décidé que les pays membres de la Ligue arabe demanderaient aux Nations Unies de voter une résolution mettant en place une zone d’exclusion aérienne qui protège réellement les civils » a expliqué Moussa. « Cette décision était claire et nous nous engageons pleinement dans cette action. »

La coalition ne prendra pas Kadhafi pour cible

Le chef d’état-major de l’armée britannique, le général David Richards, a exclu que les forces de la coalition prennent directement pour cible le colonel Kadhafi. Il contredit ce qu’avaient laissé entendre deux ministres ce matin.

Dans le même temps, les forces occidentales ont bombardé les troupes fidèles à Kadhafi lundi matin. L’attaque a eu lieu autour d’Ajdabiyah, ville stratégique située à l’est de la Libye, et que les rebelles tentent de reprendre. Selon Ahmed al-Tir, un combattant rebelle : « Il y a eu des bombardements aériens toute la nuit. Des groupes ont attaqué la ville vers 3h du matin puis les forces de Kadhafi ont contre-attaqué. Ils sont toujours positionnés à la Porte Est d’Ajdabiyah. » Les rebelles attendent le soutien des forces françaises pour reprendre le carrefour stratégique.


Publié le 22 mars, 2011 dans Conflits & Guerres, Etats-Unis, France.

Laissez un commentaire