Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Complot machiavélique

Complot machiavélique

© Tink.ch, le 13 Mars 2011

Et si le séisme dévastant le Japon en ce moment même n’était pas l’œuvre de mère nature, mais du gouvernement local (ou même d’un complot international) !? Hypothèse tirée par les cheveux, je vous l’accorde, mais c’est ce qui fait réussir l’action destructrice anti-japonaise ! Vous vous dites tous : « Non, c’est pas possible qu’ils aient fait ça ! » Si c’était le cas, voici comment le projet aurait été mené à bien.

Auteur : Xavier Willemin

Premièrement, le Japon est une cible facile pour ce genre de destruction massive. En effet, cette île étant positionnée à cheval sur 4 plaques tectoniques, elle est très sujette aux séismes (5’000 par année d’après tsr.ch). Il « suffit » ensuite de larguer une énorme bombe dans l’océan (épicentre) pour provoquer un séisme suivi d’un tsunami, puis une deuxième plus petite pas très loin pour simuler une réplique, et poff ! tout le Japon à feu et à sang. Puis, par conséquent, tous les barrages se cassent en déversant une quantité d’eau supplémentaire sur les villes et une centrale nucléaire explose pour tuer par radioactivité tous ceux qui ne l’ont pas été jusque-là.

Bonne occasion aussi pour les compagnies de télécoms et pour les entreprises de reconstruction de faire un peu de profit, avec respectivement les appels intra-familles et les constructions anti-sismiques. Il fallait par contre sacrifier le réseau de transports publics japonais ultra-perfectionné pour que le projet soit crédible…

Aspect supplémentaire : la vengeance du gouvernement auprès de la communauté internationale leur ayant interdit la pêche au thon rouge. Et oui ! Toute la fumée dégagée par les nombreux incendies s’étant déclarés suite au séisme va s’accumuler dans l’atmosphère et augmenter le réchauffement climatique terrestre (au même titre que le volcan islandais l’année passée). Sans même parler de la diminution notable des habitants de notre planète.

Vous aurez compris, je l’espère, que je suis parti dans un gros trip fantaisiste. De plus, de nombreuses incohérences se sont glissées dans ma théorie (notamment au niveau physique). Mais pensez à ce qu’un gouvernement peut faire « pour » son pays (cf la Libye) !


Commentaires (2)

 

  1. admin dit :

    Si on peut créer des tremblements de Terre, faire sauter une centrale, et créer un tsunami VOLONTAIREMENT, alors les amis il n’Y A STRICTEMENT RIEN A FAIRE. Voila pourquoi c’est FAUX. Ils n’ont pas un tel pouvoir, ça relève de la paranoïa. Ils peuvent créer un tremblement de Terre c’est prouvé, on en a les preuves, mais juste ça, ensuite ça leur a sauté à la gueule. Si complot il y a, le coup de la centrale, et du tsunami n’était pas prévu. Dans tous les cas il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur internet aussi.

  2. cathy dit :

    tu n’a pas tout compris, c’est un complot digne du 11 septembre. Je gouvernement japonnais à fais des test d’essai nucléaire, mais il y a eu un raté déclenchant un tremblement de terre et un tsunamie provoqué uniquement par la bombe. Mais comme des traces radioactive ont été émise, la seule solution fut de faire exploser des choses à la centrale, mais cela à dérapé à tout controle. La preuve le porte avions américain, qui ont été contaminé alors qu’il n’étais pas dans la trace du nuage et loin de la centrale.
    C’est un complot énorme.

Laissez un commentaire