Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Adolf Hitler – Agent du Sionisme et de la Franc-Maçonnerie

Adolf Hitler – Agent du Sionisme et de la Franc-Maçonnerie

© Henry Makow, Le 3 Mars 2011

Un chercheur Allemand dénonce Hitler en tant que Traitre et Cabaliste.

« La campagne de diffamation était exclusivement contre les Juifs, mais il avait dissimulé les noms des Sionistes qui, avec une brutalité extrême et du mépris à l’égard de la communauté Juive, avaient planifiés la Révolution Mondiale et la fondation de l’État d’Israël. C’est une évidence flagrante qu’il travaillait avec les Sionistes et qu’il était un menteur, un hypocrite et un traitre public de première classe. »

Par Dieter Ruggeberg

(Ceci est le premier chapitre du livre « Secret Politics-3″)

Le 30 Janvier 1933, Adolf Hitler devint Chancelier de l’Empire Allemand. Quand il prit le pouvoir, il fut entouré par quatre conseillers suprêmes et leurs sponsors financiers.

Derrière lui se trouvait Henry Ford; A coté de lui Hjalmar Schacht et le Rabbin Leo Baeck, et devant lui, Franz von Papen. Une image intéressante apparait quand vous regardez ces quatre conseillers de plus près.

1. Henry Ford (30 Juillet 1863 – 7 Avril, 1947) était un franc-maçon du rite Écossais, 33è degré. En 1919 Ford publia un livre appelé « Le Juif International ». En Allemagne, « Der International Jude » a été rapidement imprimé plusieurs fois. Dans les livres d’histoire officielle, Henry Ford est toujours présenté comme un antisémite. Il était actuellement le contraire, à savoir un agent Sioniste dont le but était de propager l’antisémitisme en Allemagne et au centre de l’Europe. En exilant les Juifs, il a aidé à créer l’état d’Israël.

Edwin Black écrit dans « Nazi Nexus » (page 4) « …, Ford montra une amitié au peuple Juif – à la fois pour les ouvriers immigrants Juifs de l’Europe de l’Est qu’il traitait de manière égale et ses amis Juifs comme son voisin de palier, le Rabbin Leo M. franklin, qui reçut une automobile customisée comme cadeau chaque année. » 1.

D’après Wikipedia, le Rabbin Franklin était un membre de l’« Anti-Defamation League », qui à son tour était à peine une organisation souterraine de la Loge du B’nai B’rith et des Hauts Degrés Franc-Maçonniques.

D’après « www.reformation.org »: « Ce que la plupart des gens ne réalisent pas est que la Compagnie Ford Motor était une filiale de la Compagnie Standard Oil de la famille Rockefeller. » 2.} Dans le livre « Secrets de la Réserve Fédérale » par Eustace Mullins, j’ai appris que la famille Rockefeller était intimement liée à J.P. Morgan et les familles Rothschild, particulièrement à l’égard de l’établissement de la Réserve Fédérale en 1913.

2. Hjalmar Schacht (22 Janvier, 1877 – 3 Juin, 1970) était un Franc-Maçon du rite Écossais. Il était connecté au Rite Écossais Anglais Montague Norman, et par conséquent à la Banque d’Angleterre et à la City de Londres. Tel qu’Eustace Mullins l’écrit dans son livre, la Banque d’Angleterre est sous le contrôle de la famille Rothschild.

3. Le Rabbin Leo Baeck (23 Mai, 1873 – 2 Nov., 1956) était un Franc-Maçon du rite Écossais, 33è degré et promoteur des plans Sionistes. Gerd Schmalbrock écrit: « Dr. Leo Baeck était un Franc-Maçon 33è degré, chef de la Conférence Allemande des Rabbins et Großpraeses de l’arrondissement Allemand de l’ordre Juif B’nai B’rith. Dans le but d’exposer la sagesse profonde des Nationaux Socialistes, il était assigné par Hitler à être Président de la Délégation des Juifs Allemands. » 3.

4. Franz von Papen (29 Oct. 1879, 2 Mai 1969) était un Chevalier du Saint-Sépulcre, un des ordres les plus hauts du Vatican. Il était assigné à diriger la promotion d’Hitler d’une telle manière que durant la distribution des pouvoirs aucun désavantage ne pouvait être causé pour le Vatican.

Hitler lui-même n’était pas seulement un membre de l’Ordre de Thulé mais aussi un membre de l’Ordre Magique 99. Des détails des méthodes de travaux de cet ordre peuvent être trouvés dans le livre de Franz Bardon « Frabato le Magicien ». Après une analyse de fond de cette constellation nous pouvons dire qu’Hitler était un agent de Sion, du Vatican et de la Banque d’Angleterre (la City de Londres).

Les évidences les plus importantes sont:

1. En 1925 le livre « Mein Kampf » par Adolf Hitler a été publié. A travers la totalité de ses sept cent pages, les Juifs sont condamnés en masse. Il écrit comme si les citoyens Juifs ordinaires avaient inventés les Protocoles de Sion et la Révolution Mondiale. C’est idiot parce que ce n’est pas à propos du peuple Juif, plutôt en liaison avec des Juifs spécifiques. C’est spécifiquement en rapport à ceux dans les sociétés secrètes qui ont l’intention de modeler le monde, par exemple Karl Marx (Rite Écossais, 33è degré).

Où sont leurs noms? L’homme qui détestait les Juifs tant que ça de tous les temps n’a rien eu à dire sur Adolphe Crémieux, Theodor Herzl, Parvus-Helphant, Leo Trotzky, Kaganovich, les Warburg, les Rothschild, Trebitsch-Lincoln, Bernhard Baruch, Mandell House et Walter Rathenau, juste pour en citer quelques un. C’est absolument ridicule.

Ces noms devaient être connus de lui car Ford les avait déjà mentionnés dans son livre « Le Juif International » et étaient très bien connus de quiconque intéressé par la politique. Il cultive ouvertement de la haine contre la Franc-Maçonnerie qui est supposée servir les Juifs, cependant il rencontra secrètement des Franc-Maçons étrangers de Hauts Niveaux pour préparer la prise en main du pouvoir. Le nom de la Loge B’nai B’rith, dépendant du centre de la Franc-Maçonnerie, est totalement omis de son livre.

C’est de la suppression consciente de la vérité et à la fois la trahison du peuple Juif et Allemand! La campagne de diffamation était exclusivement contre les Juifs, mais il avait dissimulé les noms des Sionistes qui, avec une brutalité extrême et du mépris à l’égard de la communauté Juive, avaient planifiés la Révolution Mondiale et la fondation de l’État d’Israël. C’est une évidence flagrante qu’il travaillait avec les Sionistes et qu’il était un menteur, un hypocrite et un traitre public de première classe.

2. Le 25 Aout 1933, l’Accord Haavara entre Hitler et les Sionistes était conclut. Le 24 Mars 1933 les Sionistes déclarèrent la guerre contre l’Allemagne et cinq mois plus tard Hitler signa l’accord avec eux!

3. Le 10 Septembre 1933, un accord entre l’Église et l’État, le Reichskonkordat, était conclut entre Hitler et le Vatican.

4. Le 3 Mai 1940, l’armée Anglaise est battue à Dunkerque par l’armée Allemande. Sur les ordres d’Hitler, les 330,000 soldats restant sont permis de retourner en Angleterre, mais devaient promettre de revenir plus tard et de détruire totalement l’Allemagne. L’armée Anglaise accepta. Un cas extrêmement unique dans l’histoire de l’homme. S’il vous plait allez voir le chapitre « Dunkerque et Après » dans le livre du Capitaine A.H.M Ramsay « La Guerre Sans Nom ».

5. Le 18 Janvier 1941, Hitler reçoit une offre de coopération de l’organisation secrète Sioniste O.M.N (Organisation Militaire Nationale, Irgun Tzwa’i Le’umi)

Menachem Begin appartenait actuellement à ce groupe. Hitler accepta l’offre et le résultat visible était la fondation du camp de Theresienstadt au printemps 1941. H.G. Alder l’explique abondamment dans son livre « Theresienstadt 1941 – 1945″.

6. Le 20 Janvier 1942, la conférence malfamée Wannsee eu lieu. Utilisant cette conférence en tant que base, la presse internationale et plein de livres d’histoire conclurent que « l’extermination complète des Juifs Européens » avaient eu lieu. Cependant une investigation du document révèle un fait assez différent. Il ne contient actuellement aucune référence quant au meurtre des Juifs mais une section indiquant le fait que les SS (Schutzstaffel) d’Hitler avaient un plan pour construire l’élite Juive. Un autre exemple de distorsion de la vérité par les Alliés contre l’Allemagne.

1945: Adolf Hitler s’échappe en Amérique du Sud. N’importe quel chercheur historique qui ne prend pas en considération les membres des sociétés secrètes du pouvoir de l’élite, c’est à dire les directeurs de banque, politiciens et têtes de grosses entreprises, n’est pas capable de découvrir plus de 50% de l’entière vérité.

Ou comme le Christ la dit: « Tout ce qui est caché maintenant finira par être mis en lumière, et tout ce qui demeure secret sera finalement connu et paraîtra au grand Jour. » (Luc 8:17). J’ai été particulièrement encouragé à étudier cette ligne de penser grâce au livre « Adolf Hitler – Fondateur d’Israël » de Hennecke Kardel.

Ceci est un chapitre du livre « Secret Politics-3″.

Des informations à propos de l’édition de « Secret Politics-1- Compte à rebours pour la Domination Mondiale » peuvent être trouvées par le lien ci-dessous

www.geheimpolitik/politics.

Littérature:

H.G. Adler: « Theresienstadt 1941-1945″, Verlag J.C.B. Mohr (Paul Siebeck), Tübingen 1955

Franz Bardon: « Frabato » (Wuppertal 1979) [English: Frabato the Magician]

1.} Edwin Black: « Nazi Nexus », Washington 2009, page 4

Karlheinz Deschner: « Mit Gott und dem Führer » (Köln 1988)

2} www.reformation.org/henry-ford-pdf.html

Adolf Hitler: « Mein Kampf », München 1927

H. Kardel: « Adolf Hitler – Begründer Israels » (Genf 1974) [English: Adolf Hitler - Founder of Israel]

Aron Monus: Les Secrets de L’Empire Nietzschéen (Hodmezovasarhely 1992)(deutsch: Verschwörung: Das Reich von Nietzsche)

Eustace Mullins: « Secrets of the Federal Reserve » (New York 1952) [Deutsch: Die Bankierverschwörung, 1987)

Captain A.H.M. Ramsay: « The Nameless War », 1952

D. Rüggeberg: « Geheimpolitik – Der Fahrplan zur Weltherrschaft » (Wuppertal 1990) [English: Countdown to World Domination]

D. Rüggeberg: « Geheimpolitik-2 – Logen-Politik » (Wuppertal 1994)

3.} Gerd Schmalbrock (IKC-Presse, Gladbeck, « Ihr Programm », Nr. 83 v. 19. Nov. 1979). »

Le 26 November 2010

Dieter Rüggeberg

www.secret-politics.com

Commentaires (5)

 

  1. myriam dit :

    tous ceux qui ne suivent pas Jesus suivent Satan(yetserara en Hebreu) et DIEU sait combien ils sont nombreux sur la terre
    repentez vous car Yeshoua(Jesus) le MASHIAH(Messie)revient bientot juger le monde
    en bon entendeur Salut!
    CHALOM
    QUE ELOHIM(Adonai YESHOUA ROUACH HA KODESH) VOUS BENISSE
    MYRIAM

  2. rien dit :

    c’est n’importe quoi

  3. admin dit :

    Je trouve plutôt pour ma part que désormais le Vatican n’est plus aussi puissant qu’autrefois et il se met un masque de « pacifiste gentil » sur le visage car il s’est fait infiltrer par la maçonnerie, battu par la maçonnerie, et même ridiculisé par elle. Sérieusement, je respecte votre avis et votre attachement au Vatican, on va pas le détruire pour l’inquisition ni rien, mais c’est pas une institution divine du tout. Son passé est beaucoup trop lourd.

    C’est le karma, ce qui arrive au Vatican il faut l’accepter, c’est la conséquence de toutes les mauvaises actions qu’il a fait. Vous connaissez surement la prophétie de saint Malachie. On y arrive bientôt… Quiconque a écrite cette prophétie avait vu juste.

    Pour moi ce n’est pas le Vatican qui est important mais Jésus Christ. C’est surtout ça qu’il faut préserver ! Il y aura d’autre Vatican ne vous en faites pas. Des biens meilleurs, plus honnêtes, et moins manipulateurs.

    Mais ce Vatican là, doit tomber, et il tombera, c’est inévitable. L’élite va se dédier à détruire le Vatican, c’est en action, et l’élite n’est pas mieux, elle se dit libératrice, détentrice du feu divin, alors que ce qu’elle fait c’est rendre le monde athées, matérialiste et nihiliste. Il faut que l’homme qui voit les deux côtés en conflit réalise que sa juste place c’est le milieu, car dans une telle situation avec de tels karmas, il n’y a rien d’autre à faire qu’observer ce qui va arriver, et ne pas se mettre sur la voie quand Dieu va débarquer.

  4. Alphonse dit :

    Je suis d’accord sur pas mal de points, cependant dire qu’Hitler était un agent du Vatican, c’est sauter un peu hâtivement à la conclusion. Je pense qu’il serait important de nuancer :

    « Après une analyse de fond de cette constellation nous pouvons dire qu’Hitler était un agent de Sion, du Vatican et de la Banque d’Angleterre (la City de Londres). »

    Le Vatican est une institution très ancienne et possède à ce titre un pouvoir d’opinion, il m’apparaît donc normal qu’il y ait des infiltrés. Il y a eu dans le passé des infiltrés, et il y en aura toujours : une partie importante du clergé appartient à la franc-maçonnerie, alors que cette dernière a été moult fois condamnée dans le passé, par l’Eglise elle-même.

    Si une partie du clergé a pu joué un rôle trouble à cette époque, cela ne fait du Vatican l’inspirateur d’Hitler. Une part importante du clergé, dont Pie XII que l’on décrit souvent à tord comme antisémite ou collaborationniste, a agi de façon plus ou moins dissimulée contre le nazisme.

    Je suis catholique et ça m’attriste que l’on ternisse le Vatican et le catholicisme à la manière de Dan Brown. L’Eglise est une très vieille institution. Elle n’est pas irréprochable car elle est aussi humaine, mais je pense qu’elle a beaucoup oeuvré à notre richesse, tant culturelle que spirituelle (si on est croyant). Elle a également fermement condamné la franc-maçonnerie à ses débuts, et condamné les totalitarismes de toutes sortes. Effectivement le Vatican aujourd’hui peut avoir un rôle trouble, mais c’est avant tout du à l’infiltration généralisée des mondialistes, que ce soit par les personnes ou par les idées.

    Pour en revenir au sujet. Merci pour cet article qui permet de revisiter un mythe, celui du nazisme. Il est plus que nécessaire aujourd’hui de s’informer sur les mythes fondateurs du mondialisme.

Laissez un commentaire