Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La pilule de Göring: la fabuleuse histoire de la pervitine

La pilule de Göring: la fabuleuse histoire de la pervitine

Source: Wikipedia

La méthamphétamine a été synthétisée pour la première fois en 1919 au Japon par le chimiste Akira Ogata.

La forme HCl a été synthétisée, brevetée en 1937 et commercialisée dès 1938 par la société pharmaceutique allemande Temmler (de) sous la marque Pervitin®.

Comme les amphétamines, elle a largement été utilisée sur les soldats lors de la Seconde Guerre mondiale[4].

C’est l’une des drogues qui furent testées sur des araignées dès les années 1950. Celles qui y furent exposées, même à de faibles doses, produisirent des toiles tout à fait anormales[6],[7],[8],[9]. Plus la toxicité du produit est élevée, plus l’araignée laisse de trous dans sa toile[10].

Elle fut un temps commercialisée comme un médicament aux États-Unis, pour divers problèmes médicaux allant de l’obésité à la dépression. Mais depuis 1970, elle est classée comme stupéfiant.

La forme cristalline, donc fumable, proviendrait d’Hawaii vers 1988 [réf. nécessaire].

Sa consommation s’est développée en provenance de Corée et des Philippines sur la côte ouest des États-Unis vers 1985[4], puis la côte est, au cours des années 1990.

Au début des années 2000, elle a fait son apparition sur le marché des drogues britanniques. Aujourd’hui, elle est fabriquée à partir de divers médicaments. On la trouve fréquemment dans les anciens pays communistes d’Europe.

La méthamphétamine a été souvent donnée aux troupes combattantes et aux pilotes en temps de guerre par leur gouvernement. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle était d’usage chez la plupart des belligérants, notamment en Allemagne et chez ses alliés sous le nom de Pervitine[11].

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’armée allemande a distribué de la pervitine dans ses divisions à tous les niveaux. Elle est utilisée sous le nom de « Panzerschokolade », « tablettes Stuka » ou encore « pilules Hermann Göring ». Le but recherché est de diminuer l’anxiété et d’augmenter puissance et concentration chez les soldats et les pilotes. Entre avril et juin 1940, la Wehrmacht et la Luftwaffe auraient utilisées plus de 35 millions de comprimés de pervitine. [12]. Cette drogue de guerre aurait participé grandement à l’efficacité de la blitzkrieg[13]. Cependant dès mi-1941 le médicament n’était plus en vente libre, mais disponible uniquement sur ordonnance. Cela en a réduit l’utilisation de manière significative.


Publicité
Publié le 17 mars, 2011 dans Allemagne, Histoire, Nazi & Néo-Nazi, Santé, Vidéos.

Commentaires (1)

 

  1. admin dit :

    Un bel exemple de sujet totalement inconnu pour nous, ah ça ! Ils l’ont bien caché cette réalité.

Laissez un commentaire