Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Martin Bormann était un agent Rothschild – Évidence flagrante

Martin Bormann était un agent Rothschild – Évidence flagrante

© Save the Males, le 1er Juillet 2009

par Henry Makow Ph.D.

Le deuxième homme le plus puissant de l’Allemagne Nazie, Martin Bormann, était un agent (Illuminati Britannique) « Soviétique » qui assura la destruction de l’Allemagne et de la communauté Juive Européenne.

Ainsi, il avança deux des grands buts Illuminatis: intégrer l’Allemagne dans un gouvernement mondial en annihilant ses prétentions nationales, culturelles et raciales, et en établissant Israël en tant que capitale mondiale bancaire Maçonnique en menaçant les Juifs Européens de l’extermination.

Quand j’ai fait cette déclaration en Juin 2007, un lecteur m’a suggéré que je lise « OPJB » (1996) le Lieutenant Commandant John Ainsworth-Davis explique comment lui et Ian Fleming ont dirigé une équipe de 150 hommes pour secourir Bormann d’un Berlin ruiné par la Guerre le 1er Mai 1945 en utilisant des canoës kayaks. D’après ce livre, Bormann a vécu sous une identité assumée en Angleterre jusqu’en 1956 avant de mourir au Paraguay en 1959.

Le titre du livre se réfère à « Opération James Bond. » Ian Fleming a prit le nom de l’auteur de « A Field Guide to the Birds of the West Indies » au secours de Bormann et le donna plus tard au héros espion de sa série qui a été modelé à partir d’Ainsworth-Davis, qui maintenant utilise le nom, Christopher Creighton.

Dissimulé en pleine vue! L’évidence que l’homme le plus responsable pour l’holocauste était un agent Britannique a été sur les étagères de livres depuis 1996. Le livre inclut une lettre de 1963 provenant de Ian Fleming confirmant que lui et Creighton ont secouru Bormann. Il inclut aussi une photographie d’une lettre de 1954 de Winston Churchill donnant à Creighton la permission de raconter cette histoire après la mort de Churchill, « omettant bien sur ces problèmes qui vous savez ne peuvent pas être révélés. »

D’après Creighton, Martin Bormann était en fait assit dans une galerie privée pour visiteur au procès de Nuremberg quand il a été condamné à la peine de mort en son absence! (p.243)

La feuille de vigne couvrant cette affaire est que Bormann aiderait les Alliés à récupérer du butin de guerre Nazi et le retourner à ses propriétaires légitimes. Si vous croyez cela, j’ai quelques marais en Floride (expression US)… Bormann a été un agent Illuminati Britannique depuis le début et est largement responsable pour la défaite Nazie. En fait, la Seconde Guerre Mondiale a été une gigantesque fraude Rothschild sur les Allemands, Juifs et la race humaine. Le butin a finit aux mains des Illuminati.

LE VRAI « JAMES BOND » ÉTAIT UN MEURTRIER DE MASSE ILLUMINATI

Le vrai James Bond a aidé à tuer des milliers de gens, la plupart des alliés Britanniques. Il était hanté par les fantômes de « gens parfaitement innocents et loyaux qui ont été pris dans nos opérations… » (79)

Il ne faisait juste que « suivre les ordres » qui n’avaient aucun sens d’un point de vu patriotique. « Nous n’agissions pas selon de hauts principes patriotes ou moraux. Ne ne faisions pas cela pour l’Angleterre ou l’Oncle Sam. Comme d’habitude, nous faisions ce qu’on nous disait de faire: nous obéissions aux ordres. » (170)

Par exemple, Creighton indiqua aux Nazis le lieu et l’endroit exacts du raid de Dieppe en 1942 qui couta la vie de 3000 Canadiens. Il a été dit que les Britanniques voulaient tester la défense Nazie. Les vraies raisons: convaincre Staline qu’il était trop tôt pour un deuxième front, et construire la crédibilité de Creighton quand vint le moment pour l’Invasion de la Normandie.

A cette période, il raconta aux Allemands que l’invasion allait venir en Normandie. Cette fois le traitre s’est fait trahir. Les Nazis furent informés que Creighton était un agent Britannique donc ils ont naturellement assumé que cette information était fausse.

Creighton parle aussi de l’« Opération Tigre » en Avril 1944, un exercice d’entrainement à Slapton Stands, Dorset qui a été rudement interrompu par huit torpilleurs Allemands. Le nombre de victimes: plus de 800 Américains se sont noyés. (Le chef de la Gestapo Heinrich Muller écrivit que les Nazis furent renseignés par un espion Allemand.) Le fiasco est resté secret pour protéger la morale de D-Day. Creighton dit que les survivants ont soit été internés ou soit tués par une mine maritime dans le but de garder cela secret. (p.25) En dépit du fait que la côte du Dorset ressemblait à la Normandie, les Nazis n’ont pas réussi à formuler une conclusion logique.

Les agents qui sont tombés sur « les vrais secrets de la Seconde Guerre Mondiale » (c’est à dire le fait que les Nazis étaient infiltrés et dirigés par les « Anglais ») ont souvent été trahi et on trouvé la mort dans l’action. Cela est arrivé à la petite amie de Creighton, Patricia Falkiner. Morton a avoué que Falkiner a été sa pupille: « Il avait fait tout selon ses pouvoirs pour maintenir Patricia en dehors des opérations…jusqu’à ce qu’elle tombe sur les secrets les plus vitaux à Bletchley qu’il a été forcé de la déployer… » (p.85)

Creighton a également veillé que Pearl Harbor, un autre exemple de chicanerie Illuminati, soit gardé secret. Le 28 Novembre 1941, un sous-marin Néerlandais, le K-XVII intercepta la flotte Japonaise en route pour Pearl Harbor et alerta le QG Naval Britannique. Dans le but de maintenir l’illusion que Pearl Harbor était une surprise, le sous-marin et son équipage ont été détruits. Creighton « a anéanti l’équipage en sa totalité avec deux petits cylindres de cyanure introduit dans l’approvisionnement d’oxygène, et une boîte d’explosifs déguisés en whisky … la guerre m’a transformé en meurtrier de masse et en démon … » (p.81)

« LA SECTION M » (Pour Morton), UN PARADIS POUR PÉDOPHILE?

Officiellement Desmond Morton était le « conseiller » de Churchill. En fait, il était en charge d’une organisation top secrète Illuminati dédiée à l’avancement d’un gouvernement dictatorial mondial à travers le monde des magouilles. Il a été financé par la « Couronne », à savoir la Banque des Rothschild d’Angleterre. Elle répondait uniquement à Churchill qui, bien sûr, répondait uniquement à Victor Rothschild. Le directeur de la Banque d’Angleterre, Montagu Norman, recommanda Ian Fleming à l’Intelligence Navale. (Fleming avait 15 ans de plus que Creighton.)

« LA SECTION M » avait les ressources de la Royal Navy et des Marines à sa disposition et était responsable pour le sauvetage de Martin Bormann, et probablement aussi pour Hitler (voir plus bas.)

Morton ne s’est jamais marié et selon des rumeurs lui et Churchill ont eu un attachement homosexuel. Il accusa Churchill d’avoir des sentiments homosexuels pour Franklin Delano Roosevelt. (Winston Churchill, par Chris Wrigley, p. 268)

Les commandos et agents de haut niveau comme Creighton ont été choisis parmi les hommes et les femmes en fin d’adolescence qui étaient personnellement connus par les Illuminatis. Creighton n’avait que 21 ans en 1945. Souvent les jeunes étaient des orphelins ou séparés de leurs parents. Par exemple, les parents de Creighton étaient divorcés mais Louis Mountbatten et Desmond Morton étaient des amis de famille. Morton prit Creighton sous son aile et est devenu son « oncle. » Dans un moment de crise, « Je l’embrassais comme je l’avais embrassé si souvent par le passé. » (85)

Creighton parle de son service à la Section M avec des termes sinistres: « Terribles années de trahison et d’horreur auxquelles j’ai été forcé. » (78) Il parle de « l’influence style Svengali et du contrôlé que Mortal exerça sur moi depuis ma tendre enfance. »

A l’âge de 15 ans, Creighton a eu l’apparition d’un « Ange Noir » qui le possédait en tant qu' »Ange de la Mort. »

« Je me suis réveillé au milieu de la nuit, trempé et en sueur et il était là, se tenant au pied de mon lit. … Je ne pouvais pas bouger. Avec un sentiment de dégradation intense et de terreur j’ai réalisé que je n’avais pas le pouvoir de l’arrêter de me posséder — comme il le faisait si souvent pendant des semaines, mois, et années qui suivirent. » On dirait que Creighton a été victime d’un pédophile?

Cet Ange Noir était probablement Morton. Creighton continue directement: « En regardant en arrière je peux voir comment j’étais complètement à la merci de Morton à travers la guerre. De 1940 à 1945 j’étais son pantin, manipulé par lui et exécutant ses ordres. » (18)

Le test d’endurance final était « pour les garçons et les filles 12 coups de cane administrés par un Sergent Commando de la Marine sur leurs fesses nus en face de toute la classe. » (69)

Il est possible que tout comme des agents du MI-5 et du MI-6 aujourd’hui, que quelques agents de la Section M ont pu être des esclaves sexuels contrôlés mentalement. Greg Hallett a une explication, occulte, différente.

PIONS DANS LEUR JEU

Morton était « déception et fourberie, » dit Creighton. C’est incroyable qu’il soit encore vivant pour raconter l’histoire. Peut être c’est parce qu’il accepta le tour que Bormann soit sauvé dans le but de restaurer le butin Nazi à ses propriétaires légitimes.

Comme Creighton, nous sommes tous des pions dans leur jeu. Par exemple, Otto Gunther, le double de Bormann, était un POW trouvé au Canada. Les enregistrements de Bormann ont été altérés pour qu’ils reflètent Gunther donc quand son corps mort a été retrouvé, les gens ont cru qu’il était le Député d’Hitler.

Les commandos accompagnant Bormann lors de sa rescousse n’avaient aucune identité de son identité. La plupart était des « combattants de la liberté » Juifs. Quelle ironie!

Les Grandes Nations, l’Angleterre, les États-Unis, l’Allemagne, la France sont des pions Illuminati. En quoi la démocratie est bonne quand l’ordre des Illuminatis contrôle les politiciens et contrôle l’information?

Pensez aux millions de gens mort durant la Seconde Guerre Mondiale, tout ça dans le but de détruire et dégrader l’humanité comme cela les croisements Illuminatis peuvent posséder et contrôler tout le monde. Ils sont toujours occupés à nous diviser les uns des autres, pour que nous ne nous unifierons jamais contre eux.


Laissez un commentaire