Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Ils n’osent pas prononcer le nom : Le Sionisme Rothschild 2/2

Ils n’osent pas prononcer le nom : Le Sionisme Rothschild

Suite de Ils n’osent pas prononcer le nom : Le Sionisme Rothschild 1/2.

Il est impossible de devenir Président des Etats-Unis sans le soutien de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), un lobby massivement groupé de Sioniste Rothschild dirigé par un ami et donateur d’Obama, Lee Rosenberg.

Il est aussi très difficile de tenir un poste de haut niveau de toute sorte si l’AIPAC ne l’approuve pas et cela devient une vraie lutte de devenir membre du Congrès ou du Sénat si l’AIPAC est contre vous.

En tant qu’ancien correspondant indépendant d’Actualités Télévisuelles à la BBC, Alan Hart, a écrit dans Zionism: The Real Enemy of the Jews: ‘Le peuple Juif n’est rien d’autre que deux pour cent de la population Américaine, mais représente 50 pour cent des contributions des campagnes politiques.’

Et ce 50 pour cent est incroyablement composée de quelques Sionistes Rothschild et n’est pas la moitié la plus représentative de la population Juive.


La direction politique Américaine peut ne pas être d’accord avec ceci ou cela, ici et là, mais ils sont tous d’accords sur quelque chose …

Alors que j’écris, les journaux Sionistes Rotshchild New York Times et le Washington Post ont pressé les gens à rejeter la gauche et la droite et à apporter leur soutien aux politiciens ‘centristes’ – les présumés ‘centristes’ et ‘modérés’ sont souvent les plus extrêmes de tous et ont besoin de leur image du ‘centre’ pour le cacher. Barack Obama a fait la déclaration d’être un ‘centriste’ tout comme Tony Blair.

Le journaliste Thomas L. Friedman (Sioniste Rothschild) du New York Times approuva deux tentatives qu’il dit être sur le chemin pour créer un nouveau ‘parti du centre’ aux États-Unis et le Washington Post rapporta qu’un nouveau groupement, connu en tant que ‘No Labels’, a été formé pour occuper le ‘terrain du centre’ de la politique Américaine (ils ont fait la même chose en Grande-Bretagne avec la création des Démocrates Libéraux qui sont maintenant dans une coalition extrémiste avec le Parti Conservateur de la droite).

Il se trouve qu’un donateur majeur de ‘No Labels’ est un Sioniste Rothschild milliardaire. James Tisch, le directeur fondateur du Jewish Leadership Forum, membre du comité exécutif du American Jewish Joint Distribution Committee et un président du Jewish Communal Fund.

Il est aussi le directeur de la Banque de la Réserve Fédérale de New York, ayant à sa tête jusqu’en 2008 le Secrétaire du Trésor d’Obama, Timothy Geithner (Sioniste Rothschild). Oui, comme vous devez être très ‘modéré’ et ‘centriste’, Mr. Tisch.

La famille Tisch, une des plus riche en Amérique, a prie le contrôle de l’empire CBS en 1986 avec l’intention, ils disent, de faire la promotion des intérêts d’Israël. Les deux fondateurs de No Labels, révèle le Washington Post, étaient David Frum (Sioniste Rothschild), la personne qui a écrit les discours sur ‘l’Axe du Mal’ pour Georgie Bush, et William Galston, un ancien conseiller de Bill Clinton, qui est proche de la famille Sioniste Rothschild Zilkha, fondateurs de Mothercare. Galston se tient à la chaise d’Ezra Zilkha des études gouvernementales au ‘think tank’ Sioniste Rothschild, la Brookings Institution.

No Labels reçoit aussi le soutien d’un de ses ‘chefs citoyens’, Kenneth R. Weinstein, PDG du ‘think tank’ Sioniste Rothschild, l’Hudson Institute, fondé par Herman Kahn (Sioniste Rothschild), une des inspirations pour le caractère de Stanley Kubrick, le Docteur Folamour. L’Hudson Institute et le Brookings Institution sont des mèches principales du réseau Rothschild de ‘think tank’ mondialement.

L’objectif de No Labels est de viser n’importe qui de ‘partisan’ de leurs visions politiques (défi le ‘consensus’ manipulé) et ainsi les forcer au ‘terrain du centre’ – ceux qui soutiennent l’agenda Rothschild. Vous pouvez le voir pour vous-même http://www.nolabels.org/.

No Labels est juste une autre organisation extrémiste Sioniste Rothschild se faisant passer pour le centre ‘sensible’ modéré – la technique du loup s’habillant d’une peau de mouton que les Rothschild emploient à outrance.

En Grande-Bretagne et dans plein d’autres pays de part le monde nous avons le même chien à queue frétillante. La version Britannique du American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) est le réseau des Amis d’Israël (Friends of Israel) dans n’importe quel parti politique majeur.

Une investigation a découvert que 80 pourcent des Membres du Parlement qui dirigent actuellement le Parti Conservateur sont membres de Friends of Israel – qui a le but déclaré de soutenir n’importe quoi qui est bon pour Israël (les Rothschild qui possèdent Israël).

Le Premier Ministre Britannique, David Cameron, est un Sioniste Rothschild tout comme le chef de l’opposition du Labeur, Ed Miliband, qui a reçu le job après une campagne dans laquelle son frère, David Miliband (Sioniste Rothschild), était l’autre candidat majeur. Tout cela dans un pays où la population Juive (avec une grande majorité qui n’est pas Sioniste Rothschild) tourne autour de 280,000 dans une population nationale de 62 millions.

La clef de la force manipulatrice dans les gouvernements Britanniques précédents de Tony Blair et de Gordon Brown était Peter Mandelson (Sioniste Rothschild), qui étala ses proches connexions avec les Rothschild avec des vacances à leur demeure sur l’île Grecque de Corfou.


Le caniche Mandelson, sur la droite, avec son propriétaire, Jacob Rothschild. Woof, Woof Peter !

Les Rothschild contrôlèrent Blair tout comme ils contrôlèrent Bill Clinton et George W. Bush et c’est la connexion qui amena Blair à faire la guerre pour soutenir les deux présidents qui étaient pressés par Israël (les Rothschild).

C’était le réseau Rothschild qui orchestra les invasions de l’Irak et de l’Afghanistan, la Guerre contre la Terreur et sa justification, le 11 Septembre.

9/11 : La connexion Sioniste Rothschild

Le bail des tours jumelles au World Trade Center a été acheté juste quelques semaines avant le 11 Septembre par l’homme d’affaire, Larry Silverstein (Sioniste Rothschild) et Frank Lowy (Sioniste Rothschild), qui ont tout deux des liens proches avec les chefs Israéliens, dont le Premier Ministre Benjamin Netanyahu qui a dit que ce qui s’est passé le 11 Septembre était ‘bon pour Israël’.

L’affaire du World Trade Center a été conclue avec Lewis Eisenberg (Sioniste Rothschild), la tête de New York Port Authority, vice président de l’AIPAC et un ancien partenaire de Golman Sachs contrôlée par Rothschild. Eisenberg est aussi proche de la direction d’Israël.

L’homme représenté ici utilisa lourdement du lobbysme au New York Port Authority pour vendre le bail à des individus privés était Ronald S. Lauder (Sioniste Rothschild) de la famille de cosmétique Estée Lauder.

Il a été impliqué avec un flot d’organisations Sionistes Rothschild, dont la Jewish National Fund, World Jewish Congress, American Jewish Joint Distribution Committee et l’Anti-Defamation League.

Acheter le bail du World Trade Center était une offre d’affaire terrible pour Silverstein et Lowy parce que les tours étaient connues en tant qu’éléphants blancs étant donné l’état dans lequel elles étaient et la quantité fantastique d’amiante qui était nécessaire pour y faire face. Quand Silverstein a été demandé pourquoi il a acheté le bail il a répondu : ‘J’ai sentis une urgence irrésistible de le posséder’.

Je parierais que c’est vrai.

Quand l’affaire a été conclue Silverstein a massivement augmenté l’assurance en cas d’attaque terroriste et fut attribué 4.55 milliards de dollars après que les tours ne soient touchées. Le bail lui a coûté 3.2 milliards et Silverstein rapporta avoir seulement investit 14 millions de $ de sa poche.

Le juge qui supervisa le litige entre Silverstein et les compagnies d’assurance était Michael B. Mukasey (Sioniste Rothschild) qui plus tard devint Procureur Général des USA.


Lucky Larry

Silverstein et Lowy ont originellement été surenchéri de 50 millions de $ pour le bail du World Trade Center par la compagnie appelée Vornado, dont le chef actionnaire était l’homme d’affaire Juif, Bernard Mendik. Il était l’ancien beau frère de Silverstein et ils se sont beaucoup brouillés après son divorce avec la sœur de Silverstein.

Puis Vornado, ayant pourtant la meilleure enchère, ‘changea soudainement ses esprits’ et ‘se retira soudainement’ laissant le champ libre à Silverstein et Lowy. Pas étonnant qu’ils l’appellent ‘Lucky Larry’ (Chanceux Larry).

Des semaines après que Silverstein et Lowy ne présentent leur enchère finale pour le WTC, Bernard Mendik de Vornado est mort après devenir ‘soudainement malade’. Il y a trop de ‘soudainement’.

Silverstein a eu un petit déjeuner chaque matin avec ses enfants vers les fenêtres du World Restaurant, à plus de 100 étages dans la Tour Nord, mais aucun d’entre eux ne se sont pas présentés le matin du 9/11. Silverstein a dit qu’à la dernière minute il avait un ‘rendez-vous avec son dermatologue’ alors qu’en réalité, tel qu’un de ses gardes du corps a dit en privé, qu’il avait reçu un coup de téléphone dans sa voiture lui disant de ne pas s’approcher du World Trade Center ce matin là. Il se brancha ensuite sur le téléphone de sa voiture pour prévenir ses enfants.


Mais où est Larry maintenant ?

C’était Silverstein qui a dit dans une interview télévisée (qu’il regrette amèrement de nos jours) qu’un autre de ses bâtiments du complexe du World Trade Center, le Bâtiment 7 ou le Bâtiment Salomon Brothers, était en feu et que la décision a été faites de ‘pull it’ – un terme classique en anglais pour la démolition contrôlée.

Très peu de temps après sa décision, le bâtiment, qui n’a pas été touché par un avion, s’est effectivement écroulé par démolition contrôlée.

Le problème avec l’histoire de Silverstein est qu’il faut des semaines pour placer les charges dans un bâtiment de 47 étages pour l’effondrer sur lui même comme il l’a fait. Comment on peut prendre la décision de le démolir et ensuite pouf il s’effondre ?


Le bâtiment 7 parfaitement effondré sur le terrain où il était érigé – et cela peut uniquement se passer avec une démolition contrôlée

Les charges ont été plantées bien avant la décision officielle faites de le ‘démolir’ et tout le scénario du 9/11 s’est déployé depuis un script pré planifié. La BBC a annoncé en direct à la télévision que le Bâtiment Sept s’était effondré une demi heure avant qu’il ne le fasse pour de vrai car les autorités avaient lâché la ‘news’ trop tôt.

La sécurité au World Trade Center était sous la responsabilité de Kroll Associates (Sioniste Rothschild) qui a de proches liens avec la CIA et le Mossad. La sécurité aux trois aéroports impliqués dans le 11 septembre était dirigée par ICTS International / Huntsleigh USA, des compagnies possédées par les Sionistes Rothschild, Ezra Harel et Menachem Atzmon, et dominée par d’anciens agents de Shin Bet, le service de sécurité interne Israélien et une agence de contre-espionnage qui s’occupe de la sécurité de la compagnie aérienne Israélienne, EL AL.

ICTS (Sioniste Rothschild) était aussi responsable pour la sécurité de l’aéroport de Paris où le soi disant ‘kamikaze à chaussure’, Richard Reid, monta dans son avion en partance pour les Etats-Unis et l’ICTS a fournit la ‘sécurité’ à l’aéroport d’Amsterdam où le kamikaze avec des bombes dans son slip embarqua pour son vol après avoir payé un billet à la dernière minute au prix fort, embarquant sans bagage vérifiée, et d’après ce qui a été rapporté, même sans passeport. Comme résultat, les voyageurs sont désormais irradiés par des scanners corporels.

Du temps du 9/11 la CIA était gouvernée par George Tenet (Sioniste Rothschild) et l’investigation des attaques était supervisée par l’Assistant au Procureur Général, Mochael Chertoff (Sioniste Rothschild), le fils d’un agent de l’agence d’exécution Israélienne (Rothschild), le Mossad.

Chertoff est le co-auteur du mal famé Patriot Act qui supprima les droits et libertés basiques sur la justification du 9/11 (Problème-Réaction-Solution) et devint ensuite la deuxième tête d’Homeland Security, une organisation aussi créée sur le dos du 9/11.

Chertoff dirige maintenant sa propre compagnie, le Chertoff Group, une ‘firme de consultation sur le risque de gestion et la sécurité’, qui emploie plusieurs collègues séniors d’Homeland Security et aussi Michael Hayden, un ancien Directeur de la National Security Agency (NSA) et de la CIA.

Chertoff était partout sur les réseaux télévisés après l’incident du ‘kamikaze avec des bombes dans le slip’ pressant le gouvernement à introduire des scanners corporels complets, qu’il a ensuite fait. Ils sont produits par l’un des clients de Chertoff Group, Raspican Systems. Le kamikaze avec une bombe dans son slip (eh bien, plutôt le terroriste qui s’est cramé son propre cul) était, comme je l’avais dis, autorisé à monté dans l’avion malgré une série d’alertes rouges, et apparemment sans passeport, à travers le système de ‘sécurité’ dirigé par ICTS Sioniste Rothschild.

Du temps du 9/11 le Pentagone était contrôlé par des gens comme Paul Wolfowitz (Sioniste Rothschild), le Député Secrétaire à la Défense qui est allé à la tête de la Banque Mondiale ; et Dov Zakheim (Sioniste Rothschild), un citoyen à double nationalité Israélienne/Américaine et le Pentagon Comptroller qui est arrivé à ‘perdre’ des trillions du budget du Pentagone – un fait qui a été annoncé le 10 Septembre 2001.

Personne ne se demande pourquoi cette annonce n’a pas été largement rapportée ? Quelque chose s’est-il passé le jour suivant donc ? Cela doit être une coïncidence, évidemment, ils n’auraient pas pu savoir ce qui allait arriver, n’est-ce pas ??

Zakheim a également mal classés les escadrons des combattants US F16 et F15 en tant que surplus militaires afin qu’ils puissent être vendus à Israël, à un prix knock-down (et acheté avec l’argent d’«aide» américaine, de toute façon). Ceci et d’autres ventes de matériel militaire (souvent des cadeaux) signifie qu’Israël, avec une population de seulement sept millions et demi, a l’une des forces aériennes les plus importantes de la planète.


Par amour de Dov

L’administration Bush était contrôlée à merveille du temps des attaques du 11 Septembre par les soi-disant ‘néoconservateurs’. Ceux là étaient dirigés par une cabale de Sionistes Rothschild comme Richard Perle, Paul Wolfowitz, Dov Zakheim, Robert Kagan, Douglas Feith, Lewis ‘Scooter’ Libby, le procureur américain radié et criminel détenu qui était un ancien ‘conseiller’ de Dick Cheney, et William Kristol éditeur de la planche propagandiste néoconservatrice Sioniste Rothschild, le Weekly Standard, possédée à l’époque par Rupert Murdoch (Sioniste Rothschild).

Oh oui, et ce gang comprenait aussi Robert Zoellick, maintenant à la tête de la Banque Mondiale, qui a succédé au poste de son collègue néoconservateur et Sioniste Rothschild, Paul Wolfowitz.

Je le répète – les Juifs ne représentent que 1.7% de la population Américaine et la majorité d’entre eux ne sont pas Sionistes Rothschild. La proportion des postes de pouvoir est tout simplement fantastique et je ne fais que souligner ce que vous pouvez appeler une ‘liste des grands titres’. Tout cela va bien, bien plus loin – voyez par exemple cette liste de Sionistes Rothschild contrôlant apparemment des organisations non-Juives…

Le chef néoconservateur écrivit à Bill Clinton pour le presser d’attaquer l’Irak avant le 9/11 et ont ensuite mi les bouchées doubles pour défendre les invasions de l’Irak et de l’Afghanistan après les attentats du World Trade Center sous l’administration Bush.

Chose intéressante, ces mêmes Sionistes Rothschild, ainsi que le pantin Secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld et le Vice-Président Dick Cheney, tous deux de violents partisans d’Israël, ont lancé un ‘think tank’ avant que Bush ne prenne l’office appelé Projet pour le Nouveau Siècle Américain (PNAC – Project for the New American Century).

En Septembre 2000, cette organisation publia un document appelé Reconstruire les Défenses de l’Amérique : Stratégies, Forces, et Ressources pour un Nouveau Siècle dans lequel ils appellent aux forces Américaines à ‘combattre et gagner avec fermeté de multiple théâtres de guerres majeurs simultanément’ avec une accentuation pour des endroits comme l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord.

Mais le document a dit que ‘ … le processus de transformation … sera assez long, (si) absent d’événement catalyseur et catastrophique – comme un nouveau Pearl Harbor’ pour le justifier au peuple.

Un an jour pour jour après que le document soit publié et neuf mois après que la plupart de ces Sionistes Rothschild arrivent au pouvoir dans l’administration Bush, l’Amérique a bien eu «un nouveau Pearl Harbor» qui a ensuite été utilisé pour justifier le programme énoncé dans le document .

Coïncidence ? Bien sur que non.

Le discours de l’Etat de l’Union en 2002 de Bush qui appela l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord l’«axe du mal» a été écrit par un néoconservateur, David Frum (Sioniste Rothschild), soutient désormais le front Sioniste Rothschild, No Labels, et était directement tiré des pages du document du Projet pour le Nouveau Siècle Américain.

La Commission officielle d’investigation de 9/11 a seulement été forcée sur Bush et Cheney et l’homme qui a été nommé pour être à la tête de la Commission était Henry Kissinger (Sioniste Rothschild). C’était si ridicule et invraisemblable qu’il démissionna, invoquant des ‘conflits d’intérêts’, qui ne l’ont jamais arrêté auparavant.

Mais ‘l’investigation’ et le rapport final étaient toujours supervisés par Phillip Zelikow (Sioniste Rothschild) et il décida que l’histoire officielle était fondamentalement vraie après avoir manqué d’interviewer et citer des témoins clés qui donnaient une autre version des évènements.


Phillip Zelikow : ‘Vous voulez dire qu’il était supposé être ouvert, intègre et dire la vérité ? Henry n’a pas mentionné cela.’

Le juge fédéral désigné pour s’occuper de tous les décès illicites et cas de lésions corporelles déposés par les familles de ceux qui sont morts le 11 Septembre a été Alvin K. Hellerstein (Sioniste Rothschild) qui a des liens familiaux importants en Israël.

Le procureur Kenneth Feinberg (Sioniste Rothschil) a supervisé les fonds d’indemnisation des victimes du 9/11 et 97 pour cent des familles ont été persuadées de prendre l’argent en échange de ne pas presser pour une enquête indépendante sur les atrocités du 11 Septembre.

Ceux qui ont actuellement demandé une enquête ou le rejet des limites du fonds de compensation ont été traités par un ‘médiateur spécial’, Sheila Birnbaum (Sioniste Rothschild).

Feinberg (Sioniste Rothschild) est devenu le «Maître Spécial» pour TARP exécutif de rémunération lié aux renflouements bancaires, et est actuellement l’administrateur nommé par le gouvernement des fonds de compensation pour les victimes de la catastrophe pétrolière BP dans le golfe du Mexique.


Kenneth Feinberg (Sioniste Rothschild) – vie occupée

Puis ensuite vient l’histoire des cinq ‘Israéliens qui dansent’ qui se sont fait arrêter par la police après avoir reçu plusieurs coups de téléphone d’habitants du New Jersey enragés que des ‘hommes du moyen-orient’ se tapaient dans les mains, criaient et faisaient la fête alors qu’ils filmaient les Tours Jumelles sous les flammes.

‘Ils étaient comme contents, vous voyez … Ils n’avaient pas l’air choqués pour moi’, a dit un témoin.

Les agents de police et du FBI auraient découvert des cartes de New York dans la camionnette blanche des Israéliens avec un emplacement bien mis en évidence, ainsi que $ 4,700 en espèces cachés dans une chaussette, un passeport étranger, et des boîtes de cutters du type qui auraient été utilisés par les ‘pirates de l’air arabes’.

Il a également été rapporté que les chiens renifleurs ont trouvé des traces d’explosifs dans le camion, qui appartenait à une société de façade du Mossad appelée Urban Moving Systems détenus par l’Israélien Dominick Suter (Sioniste Rothschild), qui a tout laissé tomber (littéralement à en juger par l’empressement de l’évacuation du bureau) et se sont enfuis en Israël immédiatement après les attentats.

Le Forward, un journal Juif, dit que le FBI a révélé qu’au moins deux des cinq Israéliens arrêtés étaient des agents du Mossad et Urban Moving Systems était une opération de front du Mossad.

Les cinq ont été retenus pendant 71 jours, puis ont été libérés sans inculpation et autorisés à retourner en Israël, où trois d’entre eux sont apparus à la télévision pour dire que ‘notre but était de documenter l’événement’.

Oui, un évènement qu’ils savaient allait se passer.

Dr Alan Sabrosky, ancien directeur d’études à l’US Army War College, a dit publiquement que les dirigeants militaires américains savent maintenant que Israël et ‘ces traîtres au sein de notre nation’ étaient responsables pour les attaques de 9/11 (voir son interview après cet article).


Trois des ‘danseurs Israéliens’ à la télévision Israélienne

Depuis le 11 Septembre, nous avons été soumis à une série de vidéos de ‘Ben Laden’ et autres ‘informations’ faisant la promotion de la peur du terrorisme arabe de deux organisations appelées IntelCenter et S.I.T.E., ou Search for International Terrorist Entities Institute (tant qu’ils ne sont pas d’Israël).

IntelCenter est dirigé par Ben Venzke (Sioniste Rothschild) et S.I.T.E. a été co-fondée par Rita Katz (Sioniste Rothschild). Dans un article intitulé, Est-ce qu’Israël Contrôle les Actualités Terroristes Bidons ?, les écrivains Gordon Duff et Brian Jobert posent quelques questions clés:

‘Qui dit qu’Al Qaeda est responsable pour un bombardement? Rita Kaz. Qui nous donne des cassettes de Ben Laden? Rita Katz. Qui nous donne les informations comme quoi les Musulmans sont mauvais? Rita Katz? Rita Katz est le Directeur des services secrets de S.I.T.E., la source primaire de renseignement utilisée par les services de news, Homeland Security, le FBI et la CIA.

Quelle est sa qualification? Elle a servie à la Force de Défense Israélienne. Elle a un diplôme d’université et la plupart des journalistes investigateurs croient que le Mossad l’a aidé avec son information. Nous ne trouvons aucune évidence de qualification de toute sorte. Un barman a plus d’intelligence à rassembler de l’expérience.

Personne ne vérifie ses déclarations. S.I.T.E. dit qu’Al Qaeda l’a fait, ça a touché les journaux. S.I.T.E. dit qu’Israël ne l’a ps fait, ça a touché les journaux aussi. Qu’est ce que S.I.T.E. fait réellement? Ils vérifient l’internet pour de l' »information », presque n’importe quelle information qu’Israël veut qu’elle soit soutenue en tant qu’actualité, vue à la TV Américaine, rapportée dans nos journaux et passée sur l’internet comme si c’était actuellement vrai. Incroyable.’

Mais pas aussi incroyable si vous avez lu jusqu’ici et que vu l’étendue à laquelle les réseaux de sociétés secrètes Rothschild contrôlent et manipulent les évènements mondiaux.

Les Sionistes Rothschild Katz et Venzke fournissent ‘les renseignements’ et les vidéos de Ben Laden pour les agences de ‘sécurité’ et les médias, et Adam Gadahn, représenté ci-dessus, est un porte parole officiel d’Al Qaeda’ qui a communiqué des vidéos de lui-même entrain de soutenir le terrorisme. Son nom est sur la liste ‘des plus recherchés’ du FBI.

Très étrange donc que ‘Adam Gadahn’ serait en fait un homme Juif appelé Adam Pearlman, petit fils de Carl Pearlman, qui a siégé au conseil de l’Anti-Defamation League (ADL) Sioniste Rothschild enragé.

Le président de l’US Homeland Security et des affaires gouvernementales du Comité, le sénateur Joseph Lieberman (Sioniste Rothschild) qui, comme la décharge Rothschild en général, est désespéré à utiliser la ‘menace du terrorisme’ visant à censurer l’Internet pour bloquer la vérité de sortir.

Les Sionistes Rothschild ont prévenu leur exposition depuis la porte, jusqu’à présent, grâce à la possession des grands médias. Shahar Ilan, un éditeur de quotidiens caractéristiques avec le principal quotidien israélien, Ha’aretz, a écrit:

‘Les Juifs [Sionistes Rothschild] contrôlent les médias américains. C’est très clair, et prétendre le contraire est une insulte à la connaissance commune.’

Pas seulement en Amérique, et pas seulement les ‘actualités’ médiatiques de bosses Sionistes Rothschild comme Rupert Murdoch. Le journaliste au Los Angeles Times, Joel Stein (Sioniste Rothschild), a écrit un article annonçant que les Américains qui ne pensent pas que les Juifs (Sionistes Rothschild) contrôlent Hollywood sont tout simplement « stupides »:

‘J’ai dû parcourir les métiers pour venir avec six individus ayant des postes élevés dans les entreprises de divertissement. Mais voilà, même un seul de ces six, le président de l’AMC Charles Collier, s’est avéré être Juif! … En tant que Juif fier, je veux que l’Amérique sache ce que nous avons accompli. Oui, nous contrôlons Hollywood.’

J’accentue encore le fait que nous ne parlons pas ‘des Juifs’ qui possèdent les médias, Hollywood, la politique, les banques et les grosses entreprises, mais une toute petite clique répondant ultimement à la société secrète que j’appelle Sionisme Rothschild.

La masse du peuple Juif a été impitoyablement utilisée et abusée par les réseaux de Rothschild qui se moquent totalement d’eux. Ils ne sont pas à la poursuite de ce qui est meilleur pour le peuple Juif dans son ensemble, mais ce qui convient à la conspiration Rothschild pour la domination mondiale au nom de leurs maîtres cachés.

Les Rothschild et leur société secrète Sioniste contrôlent la politique gouvernementale Américaine sur Israël et tout le reste – et c’est la même chose en Grande-Bretagne et pays après pays, dont la France, l’Allemagne (bien sûr), l’Italie, la Belgique et l’Union européenne, qui sont une création Rothschild dès le départ.

Le premier grand discours d’Obama sur le Moyen-Orient en 2008 a été, selon le Wall Street Journal, écrit pour lui par James Steinberg (Sioniste Rothschild), Daniel Kurtzer (Sioniste Rothschild) et Dennis Ross (Sioniste Rothschild). Il a été livré au groupe lobbyiste Sioniste Rothschild, l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC).

Des chances que tout cela soit contre les Palestiniens, vous pensez?

L’homme désigné pour superviser la guerre en Afghanistan et le ciblage du Pakistan a été Richard Holbrooke (Sioniste Rothschild), « représentant spécial » d’Obama pour l’Afghanistan et le Pakistan qui est décédé en Décembre 2010.

Holbrooke a servi la cabale Sioniste Rothschild occupant des postes de «diplomatie» de la guerre du Vietnam jusqu’au conflit en Afghanistan, prenant des postes en tant qu’envoyé spécial pour les Balkans avant et durant la guerre en ex-Yougoslavie, comme Ambassadeur des Nations Unies, comme l’homme a qui on a confié la responsabilité de vendre l’agenda du SIDA, et bien plus encore.

C’est le double contrôle Rothschild de l’Amérique et d’Israël qui a conduit à des quantités faramineuses de l’argent des contribuables américains à être transférée en Israël en tant qu’aide’ militaire et financière. Un bras des Rothschild le donne simplement à l’autre.

John J. Mearsheimer et Stephen M. Walt écrivent dans leur livre, The Israel Lobby and US Foreign Policy:

‘Israël reçoit environ 3 milliards de dollars d’aide étrangère directe chaque année, ce qui représente environ un cinquième du budget d’aide étrangère de l’Amérique entière. Par habitant, les États-Unis donne à chaque Israélien une subvention directe d’une valeur d’environ 500 $ par année.

Cette largesse est particulièrement frappante quand on sait qu’Israël est maintenant un État industriel riche avec un revenu par habitant à peu près égale à la Corée du Sud ou en Espagne.’

La Chambre des représentants des USA a récemment approuvé un autre 205 millions de $ d’aide militaire à Israël pour un système «anti-missile». «Quand il s’agit de la défense, de l’armée, de renseignement et de la coopération, les relations entre les USA et Israël n’ont jamais été aussi fortes», a déclaré le représentant démocrate Steve Rothman (Sioniste Rothschild), un membre du Sous-comité de la House Appropriations Defense Subcommittee.

Alors qu’il parlait, les autorités israéliennes ont utilisé leur pouvoir militaire fourni par l’Amérique à continuer le blocus de la bande de Gaza à qui on a arrêté les provisions de vivres, de carburant et les besoins de base pour 1,5 million de Palestiniens depuis 2007….

J’ai révélé ici le vrai visage du sionisme – la Maison Rothschild et ses réseaux – et comment ses agents dans les Grands gouvernements, Grosses banques, Gros Business, Grosses sociétés Pharma, Grosses industries Biotech, Grands Media et ainsi de suite, travaillent à l’unisson pour imposer une dictature mondiale orwellienne de la population humaine – y compris pour la masse du peuple Juif.

Le sionisme est un sujet que tous, mais quelques-uns sont trop ignorants ou trop effrayés pour y faire face et l’exposer, mais il doit être rendu public et le web démantelé si la tyrannie mondiale est à éviter dans un avenir très proche.

En fait, ce n’est même pas à propos du ‘futur’; la tyrannie est déjà là et il est juste un cas de combien nous allons nous permettre d’être asservis par elle.

Les Rothschild ont passé un siècle à dissimuler la réelle gravité de leur contrôle global et ce voile doit être jeté pour que la masse et les gens le voient.

Je devrais aussi insister que quand je dis ‘Rothschild’, je ne vise pas seulement ceux qui s’appellent ‘Rothschild’, ni les gens qui sont connus par ce nom. Il y en a plein dans la famille Rothschild et ses ramifications qui n’ont pas idée de ce que la hiérarchie est entrain de faire et il y a plusieurs ‘Rothschild’ qui ne portent pas le nom en lui-même.

quand je dis ‘Rothschild’, je me réfère à la lignée sanguine Rothschild, car comme je l’ai détaillé dans mes livres, ils ont eu de longs programmes de reproduction pour produire une progéniture qui est élevée sous d’autres noms.

Donc quand ces gens arrivent au pouvoir, ils possèdent la génétique Rothschild et répondent à leur système de contrôle, mais ils ne sont officiellement pas appelés ‘Rothschild’, et de cette manière l’ampleur de l’infiltration Rothschild du gouvernement, de la finance et ainsi de suite reste caché derrière une armée de progéniture connue sous différents noms.

Il est temps d’exposer les Rothschild publiquement car c’est le dernier endroit où ils souhaitent se trouver. Ils ont opéré dans l’ombre pendant trop longtemps et nous devons nous assurer que leurs jours soient terminés.


Publicité

Commentaires (3)

 

  1. moureau dit :

    merci de nous éclairé

  2. kouassi 9 dit :

    c’ est cela le monde. tout est contrôle par 1 groupe de gens, une connexion mafieuse

  3. Aryana dit :

    Cette mafia là est aussi nuisible en France … mais les Peuples s’eveillent , prennent conscience des abus , insolences et trahisons de ces nuisibles dans les pays arabes , et en Europe .Comme on ne veux plus de leurs lubies (tout pour eux, rien pour les autres !) et que nous sommes majoritaires , ils ne sont plus credibles et on renverra ces tous pourris à la niche , et s’ils persistent dans leurs complots , on les enverra aux mines de sel avec leur illusions perdues !

Laissez un commentaire