Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Chine va créer une mégalopole de 42 millions d’habitants

La Chine va créer une mégalopole de 42 millions d’habitants

© Fluctuat Société

Le projet pharaonique prévoit de fusionner neuf villes de la région du Guangdong, dans le Sud de la Chine, pour former la plus grande zone urbaine du monde.

Cette mégalopole située autour du delta de la rivière des Perles s’étendra de Canton (Guangzhou) à Shenzhen, et englobera les villes de Foshan, Dongguan, Zhongshan, Zhuhai, Jiangmen, Huizhou et Zhaoqing. Pour une surface totale de 41 000 km2. Soit près de 3,5 fois la superficie de l’Ile de France. Ou la totalité du territoire des Pays-Bas.

Pour raccorder toutes ces villes, pas moins de 150 projets d’infrastructures (transport, énergie, eau, télécommunications, etc.) vont être financés pour un coût global de 220 milliards d’euros. Niveau transport, on promet la construction de 29 lignes de train censées réduire le temps de trajet d’un centre-ville à l’autre à une heure maximum. Un train ralliera également la ville de Hong-Kong, proche de la région.

Le nom de cette nouvelle mégalopole, qui représentera près de 10% de l’économie chinoise, reste en revanche à déterminer. « Ce ne sera pas comme le Grand Londres ou le Grand Tokyo parce qu’aucune des villes n’est au cœur de cette mégalopole », a déclaré Ma Xiangming, consultant pour le projet. « On ne peut pas la nommer d’après une des villes existantes ».

La question de l’écologie doit également être prise en compte. Mais les problèmes de pollution que connait déjà le delta de la rivière des Perles ne risquent pas de s’arranger avec cette nouvelle industrialisation massive.

VIA : The Telegraph

Publié le 27 janvier, 2011 dans Chine, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire