Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Wikileaks : l’Iran travaille sur l’arme nucléaire

Wikileaks : l’Iran travaille sur l’arme nucléaire

© Europe 1

Un journal norvégien révélait dimanche que l’Iran a noué des contacts dans plus de 30 pays pour acquérir des technologies, du matériel et des matières premières nécessaires à la fabrication d’armes atomiques. Ses révélations s’appuient sur des notes diplomatiques américaines révélées par Wikileaks. Au vu de ces documents, plus de 350 entreprises et organisations iraniennes ont été engagées dans la quête des technologies nucléaires et balistiques de 2006 à 2010. L’Iran affirme que son programme nucléaire est purement civil, destiné à produire de l’électricité, alors que l’Occident soupçonne ce pays de vouloir acquérir l’arme atomique. « Depuis des années, l’Iran cherche systématiquent à acquérir les pièces détachées, le matériel et la technologie pour fabriquer de telles armes, en violation des sanctions des Nations unies contre le programme nucléaire et balistique du pays », écrit le journal norvégien. Le journal cite certaines sources disant que l’Iran se dépêche de se doter d’armes nucléaires avant que son économie, d’ores et déjà très affaiblie, ne succombe aux sanctions. « Une course est engagée entre la bombe et l’effondrement financier », déclare un expert nucléaire français cité dans une note diplomatique américaine.


Publié le 18 janvier, 2011 dans Etats-Unis, Troisième Guerre Mondiale, Wikileaks.

Laissez un commentaire