Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

WikiLeaks: La justice américaine instruit un dossier de conspiration contre Assange

WikiLeaks: La justice américaine instruit un dossier de conspiration contre Assange

© 20minutes.fr

ESPIONNAGE – Elle tente d’établir s’il a conspiré avec un ancien analyste du renseignement militaire soupçonné d’avoir transmis des documents classés extraits des serveurs du Pentagone et du département d’Etat…

Face à l’embarras provoqué par la publication de télégrammes du département américain d’Etat, l’administration américaine étudie les moyens de déclencher des poursuites judiciaires contre le site WikiLeaks, qui pourraient s’appuyer sur une loi de 1917 contre l’espionnage. La justice américaine tente ainsi d’établir si le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a conspiré avec un ancien analyste du renseignement militaire soupçonné d’avoir transmis des documents classés extraits des serveurs du Pentagone et du département d’Etat, rapporte mercredi le New York Times.

L’objectif du département américain de la Justice est de déterminer si Assange a incité ou aidé le soldat Bradley Manning à faire fuiter ces documents. S’ils y parviennent, les procureurs fédéraux pourraient inculper Assange de conspiration, ajoute le journal qui cite une source proche de l’affaire. Les procureurs examineraient notamment une discussion électronique entre Bradley Manning et un ancien pirate informatique, Adrian Lamo, qui a prévenu les autorités. Manning s’y targuerait d’avoir été en communication directe avec Assange alors qu’il téléchargeait les documents.

Détention

Un porte-parole du département de la Justice s’est refusé à tout commentaire. Bradley Manning est actuellement détenu à la prison de Quantico, une base des US Marines en Virginie. Il a été inculpé en juillet dans une autre affaire liée à WikiLeaks: la diffusion d’enregistrements vidéos depuis un hélicoptère de l’armée américaine dont l’équipage a fait une dizaine de morts en 2007 à Bagdad, dont deux journalistes de l’agence Reuters.

Julian Assange est détenu lui depuis le 7 décembre dans une prison de Londres après avoir été arrêté à la demande de la justice suédoise, qui veut l’entendre sur des accusations d’agression sexuelle


Publié le 16 décembre, 2010 dans Wikileaks.

Laissez un commentaire