Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les sites européens d’Amazon brièvement indisponibles

Les sites européens d’Amazon brièvement indisponibles

© Reuters

LONDRES, 12 décembre (Reuters) – Les plates-formes britannique, française, allemande et espagnole d’Amazon.com ont été indisponibles pendant un peu plus d’une demi-heure, dimanche soir, mais on ignore si le problème est dû à un piratage informatique.

La boutique en ligne a été l’une des premières firmes américaines à réagir après la diffusion des 250.000 notes du département d’Etat divulguées par WikiLeaks, qu’elle a cessé d’héberger après une audition devant la commission sénatoriale de la Sécurité intérieure.

Un mouvement baptisé « Anonymous » a depuis encouragé le piratage d’Amazon.com. Outre son activité de vente en ligne, la compagnie est l’un des premiers hébergeurs mondiaux.

Egalement dans le collimateur des partisans de WikiLeaks, les sites de Mastercard et de Visa ont été victimes cette semaine de dénis de service (avalanche de requêtes simultanées) après avoir cessé de traiter les dons en faveur du site fondé par Julian Assange.

Anonymous a renoncé samedi aux piratages informatiques et a opté pour une nouvelle tactique: diffuser le plus largement possible les documents confidentiels que WikiLeaks s’est procurés. (Michel Rose, Jean-Philippe Lefief pour le service français)


Publié le 13 décembre, 2010 dans Wikileaks.

Laissez un commentaire