Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Assurance animaux : La puce électronique pour l’identification des chiens et chats se fait plus « discrète »

Assurance animaux : La puce électronique pour l’identification des chiens et chats se fait plus « discrète »

© News Assurance

L’identification des chiens et des chats par transpondeur (puce électronique) sera, en 2012, le seul procédé d’identification officiellement reconnu au sein de l’Union Européenne et deviendra donc indispensable pour voyager à l’étranger avec son animal. L’identification est aussi une obligation (par puce ou tatouage) pour souscrire une assurance santé animale. Une puce plus petite fait son apparition sur le marché, capable d’être également lue par un ordinateur.

Si le tatouage au dermographe reste valable à condition de ne pas sortir de France, l’identification des chiens et des chats se fait désormais essentiellement par l’injection d’un transpondeur plus communément appel puce électronique. Cet acte est réalisé chez le vétérinaire, sans anesthésie. Ce sera en 2012 le seul moyen d’identification officiel des chiens et des chats, notamment. L’identification, par puce ou tatouage au dermographe, permet aussi au praticien de connaître avec précision l’animal qu’il soigne et devient donc obligatoire en cas de souscription d’une contrat d’assurance santé animale.

Jusqu’à présent, les puces électroniques étaient injectées au moyen d’une canule mesurant en moyenne 2,6 mm de diamètre. Planet ID, fabricant et distributeur de transpondeurs, d’injecteurs et de systèmes de lecture, propose désormais un transpondeur de plus petite taille avec donc une canule d’injection elle aussi plus petite : 2,0 mm.

De nouvelles perspectives

Selon Planet ID, ce mini transpondeur (1,41 mm de diamètre et 9 mm de longueur) doit « ouvrir de nouvelles perspectives ».
Ce produit est baptisé Sensitive Label. Agréé par ICAR* ainsi que par le laboratoire CETIM**, responsable en France de l’homologation des produits d’identification électronique, cet implant est 100 % ISO, inclus dans du bio verre (classe 8625) et a une distance de lecture hautement performante au regard de sa petite taille. Cela s’avère particulièrement intéressant pour l’identification des petits chiens et chats, mais aussi de la faune sauvage, des NAC (nouveaux animaux de compagnie), ainsi que des poissons et des oiseaux.

L’autre nouveauté, également développée par Planet ID, est le système qui en permet la lecture. En effet, le code contenu dans la puce peut être transmis sur un ordinateur à une distance de 50 m ou plus, selon l’environnement. « Avec ce système TCS***, le code est envoyé par radio fréquence via une pyramide relais qui le transfert à l’ordinateur directement dans le logiciel choisi par l’utilisateur », expliquent les responsables de la société. « Ainsi, l’exploitation du code est grandement facilitée, que ce soit pour des recherches concernant un animal perdu ou pour la récupération et l’utilisation des données dans un logiciel de gestion. »

« Ces dernières avancées vont permettre de simplifier la mise en place des implants, mais également la lecture et l’utilisation des données d’identification et ainsi d’alléger les manipulations des vétérinaires de même que celles des services de pompiers, police, des refuges animaliers et de la SPA », poursuivent-ils.
Le domaine de l’identification électronique ne cesse enfin d’évoluer. Le but est d’aller, entre autres, vers une standardisation du matériel utilisé et d’utiliser la mémoire disponible que referme cette puce afin d’y ajouter diverses informations comme, par exemple, celles concernant la santé de l’animal.

* ICAR : International Committee for Animal Recording
** CETIM : Centre Technique des Industries Mécaniques
***TCS : Transponders Communication System


Publié le 8 décembre, 2010 dans 2012, Puce Electronique.

Commentaires (2)

 

  1. Diablange dit :

    Moi je dit , c’est pour tester sur NOS animaux ce « qu’ils » NOUS ferons plus tard !

  2. andre 2010 dit :

    Moi pour ma part il est hors de question que mes chats aient cette fameuse puce ils seront malades, et eux s en fouteraient? non mais sans blaque!

Laissez un commentaire