Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Phénomènes lumineux étranges : des scientifiques européens tentent de percer le mystère

Phénomènes lumineux étranges : des scientifiques européens tentent de percer le mystère

© Maxisciences

Le 29 novembre, le GEIPAN, un service du Centre national d’études spatiales (CNES), a indiqué sur son site Internet qu’il allait participer cet hiver à une campagne d’études scientifiques high-tech pour tenter d’élucider le mystère d’étranges phénomènes lumineux, récurrents depuis au moins un siècle dans le ciel de Norvège.

Apparaissant brusquement pour disparaître au bout de quelques secondes ou quelques minutes, isolés ou en petit nombre, immobiles ou se déplaçant rapidement, de mystérieux phénomènes lumineux d’une taille atteignant 10 mètres sont régulièrement observés, depuis des décennies, dans la vallée d’Hessdalen, à 300 kilomètres au nord d’Oslo, en Norvège. L’hypothèse de boules de plasma, générées par des conditions particulières du relief et favorisées par la présence de minerais sous-terrain, est envisagée, mais sans être pour l’instant étayée.

Le phénomène est étudié par l’Université d’Oslo, qui a installé des caméras sur le site, et par l’Institut de Radio-Astronomie de Bologne (Italie), qui y a implanté un radar. Durant l’hiver 2010-2011, ils seront rejoints par des scientifiques français mandatés par le groupe d’étude et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN).
Rattaché à l’agence spatiale française (CNES), le GEIPAN a été sollicité par les chercheurs norvégiens pour ses compétences en matière de PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés) – autrefois appelés OVNI (objets volants non identifiés) – pour lesquels il collecte et analyse les témoignages depuis des années.

Cinq objectifs pour cette mission : « Identifier de possibles perturbations du champ électromagnétique basse fréquence (inférieur à 40 Hz), (…) mesurer le spectre du champ électrique dans une bande de fréquences très large (1kHz à 5MHz), étudier le bruit sismique, enregistrer les traces radar (…), et filmer sur déclenchement automatique les phénomènes lumineux ».


Publié le 4 décembre, 2010 dans OVNIs & Extra-Terrestres, Science.

Laissez un commentaire