Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Archive pour : décembre 4th, 2010

Phénomènes lumineux étranges : des scientifiques européens tentent de percer le mystère

Phénomènes lumineux étranges : des scientifiques européens tentent de percer le mystère © Maxisciences Le 29 novembre, le GEIPAN, un service du Centre national d’études spatiales (CNES), a indiqué sur son site Internet qu’il allait participer cet hiver à une campagne d’études scientifiques high-tech pour tenter d’élucider le mystère d’étranges phénomènes lumineux, récurrents depuis au moins un siècle dans le ciel de Norvège. Apparaissant brusquement pour d

décembre 4, 2010 Aucun commentaire Article complet

Klaus Dona : Artéfacts de La Maná, Équateur

Klaus Dona : Artéfacts de La Maná, Équateur

Klaus Dona : Pyramides, Orion, Cobra, 300 Artéfacts "impossibles" trouvés en 1984 à la Maná en Équateur En 1984 une large cachette contenant plus de 300 artéfacts a été découverte par un petit groupe de prospecteurs d'or dirigé par l'ingénieur Dr. Elias Sotomayor dans un tunnel 300 pieds sous terre dans une montagne recouverte par une jungle à La Maná en Équateur. La datation des artéfacts est cependant impossible par les dernières méthodes, car la technique de thermoluminescen

décembre 4, 2010 2 commentaires Article complet

Amazon justifie la rupture avec WikiLeaks, qui l’accuse de mentir

Amazon justifie la rupture avec WikiLeaks, qui l'accuse de mentir © AFP WASHINGTON — Amazon a assuré vendredi avoir décidé en toute indépendance de cesser d'héberger le site WikiLeaks, au motif que la publication d'informations secrètes violait les termes de son règlement, s'attirant aussitôt des accusations de mensonge et de lâcheté. "C'est une chose d'être lâche. C'en est une autre de mentir", a lâché WikiLeaks dans un message sur le site de micro-blogs Twitter, répond

décembre 4, 2010 2 commentaires Article complet