Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La France compte 6,7 millions d’immigrés

La France compte 6,7 millions d’immigrés

© Le Figaro / AFP

La France compte 6,7 millions d’immigrés, soit 11% de sa population, mais constitue un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins, selon une étude de l’Institut national des études démographiques (Ined) rendue publique aujourd’hui.

La France arrive derrière les Etats-unis qui comptent (42,8 millions), la Russie (12,3), l’Allemagne (9,1), l’Arabie Saoudite (7,3), le Canada (7,2). Elle devance le Royaume-uni (6,5) et l’Espagne (6,4), selon cette étude qui définit un immigré comme une « personne née dans autre pays que celui où elle réside ».

La France est en revanche l’un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins « contrairement à une idée bien reçue ». Si les Etats-unis accueillent le plus grand nombre d’immigrés au monde, les pays du Golfe sont les plus attractifs proportionnellement à leur population, et les immigrés y sont parfois majoritaires.

Sur la base de la proportion, l’étude définit cinq groupes de pays. Dans le premier, les immigrés forment 86% de la population au Qatar, 70% aux Emirats arabes unis, 69% au Koweït. L’arabie Saoudite, le Bahreïn, Oman et Bruneï ont des taux compris entre 28 et 40%. Ce sont tous des pays « peu peuplés mais richement dotés de ressources pétrolières ».

Le deuxième groupe compte par exemple Monaco (72%), Macao (55%) et Singapour (41%). Ce sont de « très petits territoires » ou des « micro-Etats, souvent dotés d’un statut particulier, notamment sur le plan fiscal ».

Dans le troisième groupe, on trouve l’Australie (22%) et le Canada (21%), des pays « dotés d’immenses espaces mais encore faiblement peuplés ». La France, avec 11% d’immigrés, se trouve dans le groupe quatrième groupe des démocraties industrielles occidentales, derrière l’Autriche (16%), la Suède (14%), l’Espagne (14%) et les Etats-unis (13%). Elle devance les Pays-Bas (10%), le Royaume-uni (10%), la Belgique (9%) et l’Italie (7%).

Un cinquième groupe est formé de pays dits de « premier asile », comme la Syrie qui héberge un million de réfugiés irakiens (5% de sa population) ou le Tchad qui accueille près de 350.000 Soudanais (3%).

Les Etats-unis et la France sont des pays d’immigration « ancienne » qui « s’est constituée progressivement » alors que l’Espagne est un « nouveau » pays d’immigration » qui s’est constituée « en un temps très court » depuis le début des années 90. Le Royaune-uni comptait en 2000 presque autant d’immigrés (4,9 millions) que d’émigrés (4,2 millions).

En tête des pays de départ, se trouve le Mexique avec 10% de sa population, suivi de l’Afghanistan (9,9), du Maroc (9), du Royaune-uni (7,1), de l’Algérie (6,7), de l’Allemagne (4,9) ou de la Turquie ‘4,5). Au total, les immigrés seraient 214 millions en 2010, soit 3,1% de la population mondiale.


Publié le 24 novembre, 2010 dans France, Immigration.

Laissez un commentaire