Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Tirs d’obus nord-coréens : Séoul riposte

Tirs d’obus nord-coréens : Séoul riposte

© Le Parisien


Yahoo! 23 Novembre

La Corée du Nord a tiré mardi des obus sur une île de Corée du Sud située à l’ouest de la péninsule. Selon un premier bilan, deux soldats sud-coréens ont été tués et 13 autres ont été blessés. Séoul a aussitôt déclenché une riposte, et placé son armée en état d’alerte maximum.
Les Sud-Coréens promettent des représailles en cas de nouvelles provocations du Nord.

Les tirs ont eu lieu à 14h34 heure locale (6h34 heure de Paris) sur l’île de Yeonpyeong, située en mer Jaune, juste au sud de la ligne frontalière décrétée par les Nations unies après la guerre de Corée (1950-53), mais au nord de la ligne de partage revendiquée par Pyongyang. De graves incidents navals s’étaient produits dans la même zone en 1999, 2002 et en novembre 2009.

Selon un de ses habitants, cité par la chaîne YTN, une cinquantaine d’obus sont tombés sur l’île. «Des habitants terrifiés ont couru vers les abris les plus proches tandis que d’autres s’enfuyaient vers le port», a témoigné Woo Soo-Who, 62 ans, propriétaire d’une maison d’hôtes sur cette île de quelque 1.500 habitants située à seulement 12 km de la côte nord-coréenne.

La Chine exprime sa «préoccupation», le Japon se prépare à «toute éventualité»

«Au moins 10 maisons ont brûlé. On nous a donné l’ordre par haut parleur de quitter nos maisons», a déclaré Lee Jong-Sik, un autre habitant de l’île. Située en mer jaune, l’île est dans une zone disputée par les deux Corées où se sont produits d’autres incidents par le passé.

Ces tirs d’obus interviennent alors que l’émissaire américain pour la Corée du Nord Stephen Bosworth vient de quitter Tokyo pour Pékin. Il doit y rencontrer mardi des responsables chinois pour évoquer le dossier de la Corée du Nord, quelques jours après la révélation de l’existence d’un site d’enrichissement nucléaire dans ce pays. La Chine exprime sa «préoccupation».

«Nous espérons que les parties vont agir davantage afin de contribuer à la paix et à la stabilité dans la péninsule coréenne», a déclaré Hong Lei, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois. Le Japon est également préoccupé. Le chef du gouvernement, Naoto Kan, a demandé à ses ministres de se préparer à «toute éventualité».

De son côté, la Russie a mis en garde contre une «escalade» de la situation.


Publié le 23 novembre, 2010 dans Conflits & Guerres, Troisième Guerre Mondiale.

Laissez un commentaire