Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Wikileaks: la police suédoise a transmis le mandat d’arrêt contre Julian Assange

Wikileaks: la police suédoise a transmis le mandat d’arrêt contre Julian Assange

© AFP

STOCKHOLM — La police criminelle suédoise a transmis le mandat d’arrêt international contre Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, recherché en Suède pour une affaire de viol et d’agression sexuelle, a annoncé samedi un responsable de la police.

« Tard hier soir, nous avons fini de rassembler toutes les informations (…) et avons envoyé le tout dans les différents réseaux de police », le système suédois, le système SIS des pays Schengen et Interpol, a déclaré à l’AFP Tommy Kangasvieri de la Police criminelle nationale suédoise.

« Le procureur avait déjà décidé d’émettre un mandat d’arrêt international, nous nous sommes assurés que toutes les forces de police dans le monde le verraient », a expliqué M. Kangasvieri.

Le tribunal de Stockholm a demandé jeudi l’émission d’un mandat d’arrêt contre Julian Assange, un Australien de 39 ans connu pour être le fondateur du site Wikileaks, dans le cadre d’une enquête pour « viol et agression sexuelle » commis sur deux femmes, des faits qui se seraient produits en Suède en août.

Le procureur Marianne Ny, qui avait demandé la mise en détention de Julian Assange, a affirmé que l’arrêter était son seul moyen de s’assurer de pouvoir le questionner à propos des accusations qui pèsent sur lui, accusations rejetées depuis le début par l’Australien.

WikiLeaks a publié cette année des milliers de documents secrets sur les guerres en Afghanistan et en Irak.


Publié le 20 novembre, 2010 dans Etats-Unis, Internet, Wikileaks.

Laissez un commentaire