Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Liens troubles entre les Etats-Unis et les nazis

Liens troubles entre les Etats-Unis et les nazis

© Le Monde

Divers travaux de chercheurs et du gouvernement américain avaient révélé l’utilisation par la CIA d’un certain nombre de nazis après la seconde guerre mondiale. Mais le rapport de 600 pages, que le ministère américain de la justice a tenté de dissimuler depuis 2006 et dont le New York Times fait état, dimanche 14 novembre, révèle à quel point les autorités et les services de renseignement avaient mis en place un véritable « refuge » pour des dizaines de nazis et leurs proches.

Le document décrit, dans ce qu’il nomme « la collaboration du gouvernement avec les persécuteurs », comment des agents du Bureau des enquêtes spéciales (OSI), l’agence du département d’Etat fondée en 1979 et chargée de traquer d’anciens nazis, ont appris que certains responsables du IIIe Reich « avaient délibérément obtenu l’autorisation d’entrer sur le territoire » des Etats-Unis, alors que des officiels américains connaissaient leur passé.

Parmi les cas examinés figure celui d’Otto von Bolschwing. L’homme auquel la CIA apporta son aide en 1954 et qu’elle enrôla en son sein peu après était un proche d’Adolf Eichmann, et l’un des responsables de la déportation et de l’extermination des juifs en Allemagne. En 1981, après avoir découvert sa véritable identité, le département d’Etat lance une procédure d’extradition. Otto von Bolschwing mourra un an plus tard, chez lui, à Sacramento (Californie).

Le rapport détaille également l’histoire d’Arthur Rudolph, ingénieur nazi responsable d’une usine de fusée souterraine employant une main-d’oeuvre forcée. En 1945, il s’installe aux Etats-Unis où il participe aux programmes spatiaux américains. Quatre ans plus tard, le numéro deux du ministère de la justice évoque, dans une note secrète, l' »intérêt national » que revêt à ses yeux le scientifique. Considéré comme l’un des pères de la fusée Saturn V, celle qui propulsa les premiers hommes sur la Lune, il obtiendra une décoration de la NASA.

Un chapitre entier est consacré à la traque du sinistre « Ange de la mort » d’Auschwitz, Joseph Mengele qui, selon le rapport, n’aurait pas transité par les Etats-Unis. Un autre s’intéresse de près à John Demjanjuk, d’origine ukrainienne, ancien ouvrier dans l’automobile à Cleveland, actuellement jugé à Munich pour son rôle présumé de gardien de camp à Sobibor. Il révèle notamment que des immigrés lettons, « sympathisants de Demjanjuk », ont récupéré, entre 1985 et 1987, le contenu des poubelles de l’OSI pour y chercher d’éventuels documents classifiés.

D’après le rapport, le nombre de nazis entrés aux Etats-Unis est certainement en dessous des 10 000 individus, le chiffre traditionnellement admis par les autorités. Le ministère de la justice a indiqué au New York Times que ce document, « qui a nécessité six années de travail », n’a jamais été achevé et qu’il comprend « un nombre important d’erreurs et d’omissions ». Sans préciser lesquelles.

Nazis, Skull & Bones, Vatican… A voir d’urgence

Police aux USA avant et Après
Adolf Hitler et le Nouvel Ordre Mondial
A. Schwarzenegger: Skull & Bones
Benoit XVI Jeunesse Hitlérienne
Jordan Maxwell : NASI, NAZA, NAZI, NASA ???
Pourquoi tellement de factions utilisent le geste du salut bras tendu?

Publié le 15 novembre, 2010 dans Etats-Unis, Le Monde, NASA, Nazi & Néo-Nazi, Vatican.

Publicité

Laissez un commentaire