Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Identité nationale, un symbole, fait les frais du remaniement

L’Identité nationale, un symbole, fait les frais du remaniement

© Reuters

Thème récurent de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007, le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale a fait les frais du remaniement dimanche.

Le portefeuille de l’Immigration est désormais rattaché au ministère de l’Intérieur et l’intitulé « Identité nationale » a purement et simplement disparu.

Nicolas Sarkozy a néanmoins voulu donner des gages à l’aile sécuritaire de l’UMP en faisant entrer au gouvernement un de ses chefs de file, Thierry Mariani, nommé secrétaire d’Etat auprès de la nouvelle ministre de l’Ecologie.

Eric Besson, transfuge du Parti socialiste qui occupait le ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale depuis janvier 2009, devient ministre délégué à l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique auprès de Christine Lagarde.

La création de son précédent ministère était une des promesses de campagne du candidat Sarkozy, qui disait refuser de laisser ce thème à l’extrême-droite.

« Nous devons être fiers d’avoir restauré en France un discours assumé sur l’identité nationale et républicaine », avait écrit le chef de l’Etat à Eric Besson en juin 2009, l’invitant à « poursuivre ce travail, ouvert et sans tabou, de réaffirmation de ce que signifie d »être français' ».

A la tête du ministère de l’Immigration, Eric Besson avait lancé à l’automne 2009 un « grand débat sur l’identité nationale », jalonné par des dérapages racistes et vivement critiqué par l’opposition, qui y voyait le procès des immigrés et de l’Islam.

Source de multiples polémiques jusque dans les rangs de l’UMP, le débat sur l’identité nationale s’est finalement évaporé sans déboucher sur des mesures concrètes.

Laure Bretton, édité par Yves Clarisse


Publié le 14 novembre, 2010 dans France, Immigration, Société & Culture.

Commentaires (2)

 

  1. admin dit :

    S’expatrier et changer de nationalité ?

    Ou, voir le déclin des sociétés occidentales en live ?

    eh eh eh …

  2. admin dit :

    Bon et bien je crois que c’est clair maintenant. Il n’y a plus d’identité nationale en France.

Laissez un commentaire