Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Secours catholique dresse le portrait d’une France dans la crise

Le Secours catholique dresse le portrait d’une France dans la crise

© Le Monde

Chômeurs, étrangers sans ressources mais aussi salariés : près de 1,5 million de personnes ont eu recours à l’aide du Secours catholique en 2009, un nombre en augmentation compte tenu de la crise économique. Le rapport annuel de l’association publié mardi relève un point commun à toutes ces personnes : l’extrême faiblesse de leurs ressources, insuffisantes pour faire face aux dépenses courantes, encore plus aux dépenses imprévues. « Toutes ces personnes en difficulté ne sont pas de mauvais gestionnaires », souligne Pierre Levené, secrétaire général du Secours catholique : c’est « l’insuffisance de leurs ressources, absolument criante », qui est en cause. « On est proche du scandale de laisser autant de gens avec si peu », dénonce-t-il.

Après une baisse observée en 2007, le nombre de situations de pauvreté constatées par l’organisation a augmenté de 2,1 % l’an dernier pour la seconde année consécutive. « La crise socio-économique et l’impact sur l’emploi rendent encore plus incertaine l’amélioration des conditions de vie et fragilise davantage les personnes », notent les auteurs du rapport. En 2009, le nombre de personnes accueillies par les 63 000 bénévoles du Secours catholique a progressé de 80 000 personnes par rapport à 2008. Le nombre de « situations de pauvreté » parmi les ménages rencontrés a progressé de 2,1 %, à 637 200, en particulier dans les rangs des familles avec enfants, des moins de 40 ans et des personnes « inclues » dans la société, Français ou étrangers en règle.

Suite sur lemonde.fr


Publié le 9 novembre, 2010 dans France, Immigration, Le Monde.

Laissez un commentaire